Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Verre à moitié plein ou à moitié vide ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/05/10 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 202 lectures | ratingStar_276958_1ratingStar_276958_2ratingStar_276958_3ratingStar_276958_4
Citation : Et si elle se faisait ? Verre à moitié plein ou à moitié vide ? Lucidité… Plus de 5 ans de forum sur ce site et 10 ans en tout en comptant d'autres sites avant celui-ci… Citation : Ne le prends pas mal mais tu me fais menser à OliveComes sur l'autre post à qui j'ai dû expliquer longuement ma démarche pour finalement entendre ses raisons d'avoir "peur de venir" et finalement… s'inscrire. Pourquoi te justifies-tu de ta position ? Tu n'as pas à le faire ! Je ne me justifie pas je t'explique combien cette démarche "m'interpelle"…me pose question… Ça m'interesse de savoir ce qui peut motiver ce type d'invitation… Moi perso, je n'aurais pas répondu. L'approche que j'ai eu a été hors forum et par une amie. Une véritable amie… D'ailleurs j'imagine que c'est me connaissant qu'elle m'a contactée en privé. Je serais venue pour y retrouver des amies aussi. Parce que j'ai fait un post demandant si quelqu'un avait de ses nouvelles. Alors franchement c'est pas secret tout ça, faut laisser les choses à leur niveau de simplicité ! Citation : Allez c'est reparti, jouons sur les mots !! Je n'ai pas posté dans les XX rubriques du forums. J'ai posté dans 2. Donc seuls les gens avec qui j'échange ont lu l'invitation, pas les autres. Ce n'est pas ce que j'appelle "de la masse". Facebook c'est 400 millions. Psy. Com c'est combien ? On ne parle pas de la même chose. Non il n'y a certainement pas autant de lecteurs et d'inscrits OK. Mais cependant, c'est pas non plus "privé" c'est ça que je veux dire… Citation : Je comprends que tu ne comprennes pas que ma démarche soit ouverte. Tu comprends… vraiment ? Alors pourquoi autant d'agressivité ? Pourquoi ça t'embête visiblement qu'on te pose des questions sur cette démarche… Citation : Le verre à moitié vide… Au fait, pourquoi tu viens sur psy. Com s'il y a tellement d'inconvénients ? Il n'y a pas que des inconvénients… et il y a des gens que j'aime retrouver par épisode… J'y viens suivant l'humeur et les sujets, j'aime bien écrire souvent en écrivant une problématique dans le passé je me suis rendue compte que je trouvais des pistes que je n'avais jamais explorées. Perso que le verre soit à moitié plein ou à moitié vide…pour moi il est à moitié point barre. Mon verre à moitié vide pour toi est peut être à moitié plein pour moi si ça me protège… Ce qui me pousse en ce moment c'est pas ce que vois les autres mais comment MOI je vis et j'évolue en fonction de mon expérience personnelle, de mes problèmatiques, de mon travail avec ma psy ect… Je ne suis pas là dans la vie pour faire avancer le verre des autres mais le mien. Parce que si je ne fais pas avancer mon pion, si je ne me protège pas moi…qui me connais aussi depuis bientôt 39 ans…personne ne le fera pour moi et je serais bien conne de ne pas tenir compte des expériences passées. Ça sert à ça aussi les galères ou les erreurs…à ne pas les répetter. Ma plus grande découverte sur moi depuis ces 6 dernières années et deux période dépressives, c'est que j'accorde trop d'importance et d'affect à des gens qui ne sont pas forcément comme moi. Les gens peuvent et ont le droit d'être différent… Ils peuvent donc faire y compris des choses qui me font du mal à moi qui les "aime" ou en attend de trop… Moi j'apprends à ne pas attendre autant des autres mais à trouver en moi des raisons d'être heureuse et d'avancer. Et j'essaie d'éviter de me retrouver à nouveau en situation de me placer en victime en souffrant par les autres… Je ne laisse plus prise aux autres de m'apporter le bonheur que je recherche par leur seule présence, ou action à mon égard… Ainsi n'attendant re nde spécial, je ne suis pas déçue. Je PRENDS tout ce qu'on me donne et je l'accueille avec bienveillance. De mon coté je donne, mais plus autant et plus à tous sans distinction car ensuite j'ai tendance à ne pas comprendre que les relations puissent être à sens unique. Je me sais avoir été très dépendante affectivement. Je le suis encore un peu certainement. Je travaille à une certaine indépendance…parce que les choses qui l'ont fait le plus de mal, c'est de ne pas être aimée autant que moi j'ai aimé… et ce en amour, comme en amitié et y compris dans mes relations professionnelles. Je cherche pour MOI, le détachement. Citation : [quote]Ce n'est pas parce que TU as de bonnes intentions… que les gens le respecteront.[/quote] T'inquiètes, je n'ai pas attendu les forums pour apprendre cela ! Je l'apprends même à mes enfants ! Moi je maintiens que les gens qui partagent ma démarche, ils ont compris, et il n'y a aucune pression dans tout cela ! Tu as donc découvert cette chose là avant moi… tu as beaucoup de chance. Tant mieux. Moi je maintiens qu'en ce moment je n'ai pas les radars qui permettent de savoir à coup sur si les gens partagent effectivement ma démarche ou vont me couillonner… C'est pourquoi ta démarche m'interpelle. Citation : Mais je me connais bien tu sais, ça fait 37 ans que je vis avec moi même. Oui j'en ai eu envie par le passé, non ça ne m'intéresse plus. Moi je pense que je me connais pas mal, mais sans doute pas encore assez…sinon je ne serais pas là à chercher avec l'aide d'autres… Quant je vais super bien, je ne traine pas mes basques sur ce site, je m'éclate dans la vrai vie… Citation : Et toi tu fais les choses en réaction à quoi ? Comme tout le monde …en réaction à ce que j'ai déjà connu ou pas… à mon passé… à ce que je vois avec mes "filtres" ceux de mon éducation et de ma culture etc… Mais je pense qu'on va cesser là ces échanges, je te sents très agressif et sur la défensive et eu égard à notre amie commune, je ne souhaite pas me fâcher. Désolée que mes questions t'emmerdent à ce point. A bientôt.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276958
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages