Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Y a-t-il une prédisposition à être heureux/malheureux?

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 20/10/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 197 lectures | ratingStar_246754_1ratingStar_246754_2ratingStar_246754_3ratingStar_246754_4
Alors j'ai été malheureuse pendant beaucoup d'années, je dirais les 26 premières années de ma vie environ. Sans être une éternelle insatisfaite, moi c'était plutôt je n'aurais jamais droit à une vie normale, on ne m'aimera jamais vraiment etcc. J'avais tendance à voir le verre à moitié vide au lieu du moitié plein. Je me trompais complètement, je le sais maintenant en comparant ma vie à celle des autres j'avais l'impression que ma vie était moins bien. Et pourtant maintenant, je suis vraiment heureuse. Ma vie me plait et j'ai tendance à voir le verre à moitié plein. Il est clair pour moi que d'avoir trouvé un homme et d'avoir construit une relation solide m'a aidé à avoir une meilleure confiance en moi. Quand j'ai eu mes enfants, j'ai ressenti une urgence absolue à devenir quelqu'un de positif. J'ai énormément souffert du côté négatif des personnes de ma famille et je voulais absolument que mes enfants aient une mère positive. Seulement ce n'a pas été d'un coup de baguette magique, mais j'ai vu une psy pendant longtemps qui m'a accompagné pendant un bon moment. Un jour ma psy que je me reconstruisait en même temps que j'éduquais mes enfants. La petite fille triste au fond de moi bénéficiait aussi de ce que je faisais pour mes enfants. Grâce à cela, j'ai appris à me faire du bien, à me dire que oui j'avais le droit au bonheur. Chez moi cela a été un déclencheur, mais tu peux l'avoir autrement. J'ai aussi compris que le bonheur est fait de choses très simples. J'ai cessé d'attendre des choses qui ne viendraient pas et j'ai appris à voir ce que j'avais plutôt que ce que je n'avais pas. Quand j'ai fait une dépression j'ai du apprendre à me dire, il faut que je trouve un truc qui me fait plaisir dans la journée et honnêtement tous ceux et celles qui ont connu la dépression savent combien c'est difficile, mais j'ai gardé cela. J'essaie de faire des trucs qui me font plaisir, de rencontrer des personnes qui me font du bien, je fuis les situations qui me dérangent sans culpabiliser (auparavant, j'avais le sentiment qu'il fallait être forte et tout affronter) Maintenant je relative beaucoup plus. En changeant d'angle de vision, par exemple en ne cherchant plus le négatif chez les personnes en face de moi, mais en cherchant le positif, ma vie a été beaucoup plus simple. J'étais très méfiante dans les rapports humains et j'étais très susceptible. Avec les années je suis étonnée du nombre de personnes de qualité que je rencontre. Certaines personnes de ma famille qui sont restées dans le négatif ne me supportent plus avec mon optimisme béat (dixit) mais je m'en fiche car je suis heureuse maintenant (bon les mêmes personnes sont convaincues que je ne suis pas vraiment heureuse puisque je suis toujours obèse, mais cela m'est égal, je n'arriverai jamais à les convaincre, donc je ne perd plus mon énergie et je les fuis).
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


246754
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages