Histoire vécue Psychologie > Schizophrènie      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon frère a une attitude très changeante

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 960 lectures | ratingStar_231124_1ratingStar_231124_2ratingStar_231124_3ratingStar_231124_4
Mon frère ainé est schizophrène, je dirais pour décrire un peu mieux son état, qu'il pense, analyse et re analyse tout de sa vie, de la vie des autres, il remet tout en question même les évidences, il change donc d'avis, de comportement. Ce qui explique l'image de personnalités multiples qui est souvent présenté chez les malades. Imaginez vous en train de douter de tout,de penser de re penser, d'analyser tout, des choses banals, au choses plus profondes, du type "mes proches m'aimes t il ?" "ai je droit de vivre" "suis je un bon fils...", tout ça en passant d'une certitude à son contraire, en peu de temps...voire en quelques minutes...nuit et jour, viennes ce rajouter les hallucinations (qui sont en rapport très proche avec la réalité et qui ont une "image" réaliste, ce qui à créer beaucoup de tentions avec une partie de la famille qui ne réalisait pas que mon frère est malade), lui imagines des complots de famille, émettant des doutes sur la réalités de l'identité de nos parents , bien que leurs ressemblant énormément... les troubles de la concentrations inhérent à ce type de pathologie, donc bien qu'ayant un Qi supérieur à la moyenne, une faculté de mémorisation extraordinaire (il est capable de mémorisé des pages entière dès la première lecture...), il lui est impossible de faire des études. J'ajoute qu'il n'a suivi aucun traitement médicamenteux, mais une thérapie active jusqu'à son adolescence, qu'il choisi d'arrêter dès sa majorité... Il n'est pas facile de faire comprendre ce qu'est la vie d'une famille d'un schizophrène, puisque son comportement est changeant, il peux passer d'un état ultra violant durant une période, à un état calme et attentif au autre... quand j'étais enfant, il pouvais être le meilleur des grand frères, et quelques jours plus tard me harceler psychologiquement, jugeant que j'étais un obstacle au bon rapport avec nos parents... J'ajoute que mon frère fait partie des cas de schizophrénie infantile diagnostiqué vers l'age de huit ans, alors que beaucoup de cas sont décelé à l'adolescence ou chez de jeune adulte... Voilà pour mon témoignage et quelques informations...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


231124
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vie de merde

image

Ce soir j'ai envie de déchainer la "parano autiste". C'a d celle qui ne percoit que des choses reelles, comme dit danielt. Mais que ne peut pas établir par des preuves irréfutables. Je vais plutot oeuvrer sur le forum schizo et décimer l'armée...Lire la suite

Pseudo diagnostic en attendant le vrai - schizophrenie

image

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis un jeune homme de vingt ans et depuis à peu près un mois, je vois un psychiatre. Je viens souvent sur ce forum qui m'a l'air très sympathique pour lire des discussions sur la schizophrènie car je pense moi...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma schizophrénie
Sur le même thème
Témoignage sur la schizophrénie affective
Voir tous les  autres témoignages