Histoire vécue Psychologie > Schizophrènie      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Stabilisé à 33 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3359 lectures | ratingStar_82724_1ratingStar_82724_2ratingStar_82724_3ratingStar_82724_4

La première fois que j'ai été hospitalisé j'avais 18 ans. J'en ai 33 ans à ce jour. J'ai presque passé la moitié de ma vie à entendre des voix, des hurlements des injures dans ma tête.

La première fois que j'ai été hospitalsé j'ai ouvert une chambre dans l'HP. Il y avait des barreaux sur la fenêtre, un matelas par terre de légères traces de griffes dans les platres des murs et j'avais cette sensation que cette pièce était la chambre du kaos. On y entendait des hurlement de douleurs de tous les patients qui avaient pu séjournée ici. Je suis resté un peu plus de trois semaines dans cette chambre.

Après une grosse dose de champignons halucinogènes, je n'ai pas dormis pendant plusieurs jours. J'avais le cerveau et la langue comme encuilosé engourdi pateux. J'ai craqué. J'ai airé dans les couloirs du lycée croyant mourir. Puis j'ai craqué, j'ai demandé à ma mère de me conduire chez le généraliste du village.

Je pleurais, je voulais serrer ma mère dans mes bras de peur de mourir, qui me repoussait devant le médecin, cette même mère qui me tenait par les cheveux et qui me cognait la tête dans les coins du meuble du salon en me hurlant les yeux exorbités de haine : laisse toi faire. Qu'en J'avais 6 ans. C'est fou ce que l'on peut pardonner à ses parents quand on est môme, hein. Ils nous disent pendant leur scéances d'humiliations : c'est pour ton bien, plutard tu me remercieras. Il faudrait que je pense à les remercier de tous ces gestes d'amour… J'ai donc été hospitalisé en urgence.

Après trois semaines d'hospitalisation chez les fous, j'ai lié d'amitié avec d'autres fous comme moi. Rolling stone, un camé en cure de desintoxe et barbabatard, un vieux barbu qui me parlait que pour me taxer toutes mes clops… Je suis sorti et ai repris le lycée.

J'ai foiré toutes mes études (je fais court). Puis j'étais suivi par le professeur de l'unité psy du chu de rouen.

J'ai la sensation d'avoir été un cobaille que l'on intérogeait régulièrement pour savoir si je souffrais.

J'ai cessé d'aller à ses rendez vous. J'ai repris mes études à zero. BEP BAC PRO puis BTS en continuant tant bien que mal à prendre mon traitement 5x200mg de solian, Le tout en alternance, mes parents ne voulant plus m'assumer financièrement, ces gros radins…

Des proches des vrais, des personnes que je ne remercierai jamais assez, des personnes que j'ai détrui aussi en partie à cause de cette maladie m'ont aidé. Avec ces personnes j'ai trouvé ma place. Ma place parmis eux, parmis la société.

Aujourd'hui, je suis complètement stabilisé, 1x 200mg de solian et 20mg de prozac.

Je suis agent de maîtrise et j'ai de grandes responsabilité dans mon travail. J'ai même ce recul de tourner en dérision que je suis ancien junkie et que je suis obligé d'être sérieux dans mon job…

Mais le plus important, je suis Papa d'une petite fille de trois ans. Ma femme, ma fille et moi sont une famille unie et vivont notre amour dans le respect de chacun, loin des coups et des injures de mes parents.

Aujourd'hui, il ne me manque plus grand chose à mon équilibre…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


82724
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vie de merde

image

Ce soir j'ai envie de déchainer la "parano autiste". C'a d celle qui ne percoit que des choses reelles, comme dit danielt. Mais que ne peut pas établir par des preuves irréfutables. Je vais plutot oeuvrer sur le forum schizo et décimer l'armée...Lire la suite

Pseudo diagnostic en attendant le vrai - schizophrenie

image

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis un jeune homme de vingt ans et depuis à peu près un mois, je vois un psychiatre. Je viens souvent sur ce forum qui m'a l'air très sympathique pour lire des discussions sur la schizophrènie car je pense moi...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma schizophrénie
Sur le même thème
Témoignage sur la schizophrénie affective
Voir tous les  autres témoignages