Histoire vécue Psychologie > Stress      (430 témoignages)

Préc.

Suiv.

Besoin exagere d'attention des hommes en periode de stress - gerer ses emotions

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 24/04/13 | Mis en ligne le 28/05/14
Mail  
| 581 lectures | ratingStar_529155_1ratingStar_529155_2ratingStar_529155_3ratingStar_529155_4
Bonjour ! Je me rends compte que j'ai un besoin exagéré d'attention des hommes en période de stress intense (genre en fin de session universitaire). Je me ridiculise à exposer mes succès de séduction avec emphase. Je suis une jolie femme, vive d'esprit et dynamique, qui attire le regard et l'attention. Ces succès ne sont pas exagérés, mais je ne vois pas l'intérêt d'en parler normalement ou de m'en vanter. Je fais un retour à l'université, que j'ai abandonnée sans diplôme il y a quelques années. Je ressens de la honte à ne pas avoir de statut professionnel et social à mon âge. Également, je me suis séparée récemment d'un homme qui ne me respectait pas. J'ai l'impression que ce besoin d'attention agit à titre compensatoire. Ma raison est capable de saisir les motivations qui me poussent à rapporter mes "exploits" de séduction, mais je suis incapable de me contrôler face à un homme qui m'attire (en général, un homme cultivé, intelligent, imbu de lui-même, indélicat). J'ai agi de la sorte avec un de mes professeurs et je me sens absolument ridicule. Je le trouve certes sexy, mais il ne s'agit pas du tout d'une personne avec qui je voudrais entretenir autre chose qu'une relation "professionnelle" ou amicale. Il semble lui-même avoir un grand besoin d'attention. Par ailleurs, au début de la session, je le trouvais antipathique. On dirait que plus le stress monte, moins je suis en contrôle de moi-même. Mes émotions se dérégulent complètement et les frontières de ma personnalité deviennent instables. C'est très très angoissant. À l'aide ! Je ne souhaite pas me ridiculiser de la sorte, devant un professeur de surcroît. De plus, je ne sais pas comment gérer ce stress qui m'envahit et mène à ce comportement (et à bien d'autres : insomnie, autosabotage intellectuel, consommation d'alcool). Avez-vous déjà vécu ce genre de situation ? Suis-je la seule ? Merci !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529155
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dire a une fille qu'elle lui plait - le coin des ados

image

Bonjour à tous. Alors je vais vous expliquer mon histoire en faite depuis l'année dernière j'ai rencontré une fille au début elle me plaisait pas trop et un jour une de ces pote est venu me dire qu'elle voulait sortir avec moi et depuis ce jour...Lire la suite

Besoin de vos avis... - amities et relations personnelles

image

Je suis d'accord avec Gachdel : on trouve toujours du temps pour les personnes qui nous sont chères… même en pleine préparation de thèse. J'en ai soutenu une moi-même il y a quelques années, je sais que c'est un travail de forçat et aussi...Lire la suite