Histoire vécue Psychologie > Stress      (430 témoignages)

Préc.

Suiv.

Effexor, en plein sevrage

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 618 lectures | ratingStar_133641_1ratingStar_133641_2ratingStar_133641_3ratingStar_133641_4

Je suis en train de me sevrer de l'effexor 37.5 mg que je prenais depuis 2 ans 1/2 suite à un gros coup de stress engendrant un état de pleur et sensations bizarre de ma personnalité (envie de mourir, perte d'intérêt de tout ce qui m'entourait… bref la déprim). Il faut préciser que j'avais 50 ans… l'âge de la méno ! Le médecin traitant homme que je voyais m'a balancé du Séropram sans suivi… l'horreur dès les premiers jours… angoisse impossible à gérer… j'ai donc consulté une med ttt femme très axée sur ces problèmes dans sa clientèle, elle m'a prescrit l'effexor 37.5mg, deux par jour, plus Xanax au début… les deux premières semaines ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable… les symptômes paraissaient stagner ! … mais par la suite je me suis sentie bien… même très bien ! Le punch, le bonheur… mais l'angoisse d'oublier les pilules du bonheur !! Brèf, j'ai commencer à me sevrer de cette dose environ 2 mois plus tard en prenant 1 jour 2 et 1jour 1 et diminuer le xanax que je prenais 0.5 gélule… 3 fois par jour. Et puis ce fut 1 gel de 37;5 par jour ; … et j'étais bien… avec un peu de tournis bien sûr… et puis maintenant je me dit qu'il faut arrêter quand même ! Mais j'ai rencontré des femmes qui préfère garder cette gélule qui leur rende la vie plus douce. J'étais un peu d'accord, car avec ce médoc… j'avais toujours la pèche… d'humeur égale (content le mari ! ) et pas de problème de spleen… libido moyen quand même… mais à la cinquantaine c peut être aussi normal ! Voilà… ça fait une semaine que je ne prends plus rien après avoir fait 1 gel un jour sur deux puis un jour sur trois… mais ça c'est fait assez vite… et là… bien sûr j'ai l'impression d'être un peu bourrée avec des tournis, surtout aux changements de position et quand je tourne la tête rapidement pour regarder ailleurs. Et pis maintenant je vais tenir bon, histoire de voir si je peux vivre sans et bien quand même ! En tous cas, pas question de se laisser emm… er par des états d'âme destructeurs… si cela ne va pas (dans ququ mois) je reprendrais une dose filée…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


133641
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dire a une fille qu'elle lui plait - le coin des ados

image

Bonjour à tous. Alors je vais vous expliquer mon histoire en faite depuis l'année dernière j'ai rencontré une fille au début elle me plaisait pas trop et un jour une de ces pote est venu me dire qu'elle voulait sortir avec moi et depuis ce jour...Lire la suite

Besoin exagere d'attention des hommes en periode de stress - gerer ses emotions

image

Bonjour ! Je me rends compte que j'ai un besoin exagéré d'attention des hommes en période de stress intense (genre en fin de session universitaire). Je me ridiculise à exposer mes succès de séduction avec emphase. Je suis une jolie femme, vive...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages