Histoire vécue Psychologie > Stress      (430 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre enfin

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 19 ans
Mail  
| 680 lectures | ratingStar_122772_1ratingStar_122772_2ratingStar_122772_3ratingStar_122772_4

Je peux enfin mettre un nom sur ce qui me trouble depuis un long moment - pour ainsi dire depuis toujours. Inhibition sociale. En passant en revue ma mémoire, je me rend compte que j'ai toujours été affecté par un stress, une gêne liée à la présence de mon entourage - variable selon la personne.

Tout le monde doit plus ou moins se reconnaitre dans ce schéma, mais j'imagine qu'être anxieux de nature suffit à distinguer mon cas. J'y vois plus clair depuis quelques jours. J'ai passé une assez sale semaine, à la suite d'une sortie entre "amis" qui s'est relativement mal passée. Disons que le stress était présent du début à la fin de la soirée et s'est manifesté par les symptome habituels - rythme cardiaque élevé, mains moites,… - et surtout d'un mutisme voulu, par crainte de paraitre totalement stupide et à coté de la plaque (je pense aux fameux bides qui mettent tout le monde mal à l'aise).

"Par chance" , j'ai pu tant bien que mal dissimuler mon calvaire, les autres ayant passé une bonne soirée dans l'ensemble mais la semaine qui a suivi a été agitée. J'ai du inconsciemment culpabiliser pour la tournure de cette soirée. Ça s'est traduit par de l'irritation, des difficultés à respirer et des montées de stress régulières et inexplicables (je sais pas si on peut appeler ça "crises d'angoisse"). Ce qui m'a aidé à m'en tirer, c'est la chance d'avoir pioché par le plus heureux hasard dans une bibliothèque une revue de psycho sur l'inhibition sociale et la terreur du regard des autres. J'ai "lutté" pendant une semaine pour reprendre confiance et je dois avouer que j'aie ressenti par moment une sérénité qui m'avait toujours fait défaut. Je pensais avoir pris un nouveau départ, mais je me rends compte que je suis revenu à la situation "avant crise".

Ce que je veux ? Me détacher du regard des autres, gagner en assurance pour enfin "vivre". J'ai l'impression assez particulière (j'ai 19 ans) de paraitre très agé. C'est sans doute la vue d'adolescents insouciants et expressifs qui me fait prendre conscience que j'aie sans doute loupé cette période de ma jeunesse. Quand je vois ces scènes, quand je lis des récits de jeunesse où les personnages construisent et affirment leur personnalité, tissent des liens d'amitiés, je ressent une sorte de jalousie sur un fond de tristesse.

A quoi ça pourrait être du ? Une certaine rigueur dans l'éducation, une mère omniprésente (et assez impuissante en définitive) , un père violent (non dans les actes mais dans l'attitude) , absent (dès 8 ans) auquel je ne me suis jamais identifié ni attaché.

Et puis le principal doit tenir dans ma sexualité que je qualifierais d'invertie et que j'aie beaucoup de mal à assumer. Je suis d'origine maghrebine et je pense à juste titre que la cage hétéronormée et plus étroite pour moi que pour tout autre jeune homosexuel en "formation". Je précise que je suis atteint d'anxiété sociale, mais dans une moindre mesure que certaines personnes qui le sont au point de ne pas pouvoir prendre la parole en public ou aborder quelqu'un - ce n'est pas du tout mon cas. Disons que je cherche un moyen d'être moi meme et de cesser de me focaliser sur l'image que les gens peuvent avoir de moi. L'attitude je m'en "fous j'emmerde tout le monde", "je vaux bien mieux", ça marche 5 minutes…

De meme pour l'optimisme ou l'auto suggestion, pas très productifs. Je veux changer, et j'ai conscience que ça ne tient qu'à moi. Faut que je révolutionne quelque chose. Planter mes études ? C'est vrai que j'aie la mauvaise habitude de tout vouloir faire au mieux, au point de me rendre malade. Ça peut passer par là… Me bourrer la gueule, me dépraver… peu importe, il doit se passer quelque chose…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122772
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dire a une fille qu'elle lui plait - le coin des ados

image

Bonjour à tous. Alors je vais vous expliquer mon histoire en faite depuis l'année dernière j'ai rencontré une fille au début elle me plaisait pas trop et un jour une de ces pote est venu me dire qu'elle voulait sortir avec moi et depuis ce jour...Lire la suite

Besoin exagere d'attention des hommes en periode de stress - gerer ses emotions

image

Bonjour ! Je me rends compte que j'ai un besoin exagéré d'attention des hommes en période de stress intense (genre en fin de session universitaire). Je me ridiculise à exposer mes succès de séduction avec emphase. Je suis une jolie femme, vive...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages