Histoire vécue Psychologie > TOC      (372 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai reussis a me debarrasser de mes toc toute seule: temoignage - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 19/06/13 | Mis en ligne le 18/06/14
Mail  
| 2728 lectures | ratingStar_531627_1ratingStar_531627_2ratingStar_531627_3ratingStar_531627_4
Bonjour Chaiiiina ^^ pour avoir subi les tocs dans mon adolescence, je suis tout à fait d'accord avec Chaina car j'ai procédé de la même façon pour m'en débarrasser c'est à dire que je me suis empêchée de faire mes tocs (ruminations mentales sur des mots ou phrases à répéter, des séries de chiffres, toucher les objets un certain nombre de fois (par 4 ou multiples de 4 principalement) ..) en me raisonnant et ça a marché. Je me disais mentalement que j'allais être la plus forte et quand je sentais que les tocs déboulaient, je résistais en refusant fortement d'obéir à cette "obligation intérieure" et ça finissait par passer, et plus je résistais à chaque fois, plus je ne pouvais que constater qu'ils étaient moins envahissants. A l'époque, on ne parlait pas des tocs mais j'allais à la bibliothèque et c'est dans les livres que j'ai pu lire ce dont je souffrais. Ce fut un soulagement puis la décision de "résister" fut prise. Je ne voulais pas qu'ils envahissent de plus en plus mes journées ce qui commençait à se voir dans ma famille (ma mère surtout). Pourtant, parfois quand je souffre trop du stress de la vie mais c'est pas tous les jours, ils ont tendance à vouloir revenir et je procède de la même façon. De plus, j'avais identifié à l'époque la cause de mes tocs donc à comprendre le processus. Je trouve aussi que la relaxation est d'une grande aide (sophrologie entre autres) et ça m'avait aidé d'en faire seule à l'époque (j'avais appris ces techniques dans des livres mais aussi au lycée au cours de gym). Voilà mon expérience et Chaina, je vous dis Bravo pour votre volonté et courage, et peut-être avez-vous pu identifier la cause d'où leur éradication totale quant aux autres personnes de ce site, je lis les témoignages et je suis vraiment dans l'empathie. Il ne faut pas rester seul (e) , peu importe les genres de tocs, les TTC sont d'une très grande aide aussi mais ne pas se mettre la barre trop haut en voulant des résultats très rapides, ça dépend des personnes, et puis pour ceux qui n'ont pas de financement, se tourner vers les hôpitaux où parfois ils ont des services spécialisés ou par le bouche à oreille pour trouver de bons spécialistes des tocs, car c'est pas évident. Je n'en connais pas malheureusement personnellement, ou éventuellement à l'AFTOC. BON COURAGE à tous et surtout sachez que l'on peut s'en sortir.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531627
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Toc , rechute durant les regles !!!!! - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Salut. Toute personne souffrant de toc sait parfaitement l'enfer auquel il faut faire face chaque minute de la vie, il estime bien sur la valeur des choses perdues à cause de fléau… (Joie, quiétude, ami, copain, étude. Personnellement 6 ans...Lire la suite

Tocs de rumination et pensees horribles, gardez espoir on guerit !! - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Bonjour a tous ! Je viens d'ouvrir aujourd'hui un compte sur doctissimo pour partager un peu mon histoire et donner aux gens un petit peu d'espoir par rapport a ce que l'on appele TOCs de ruminations, pensees horribles, pensees intrusives, peur,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages