Histoire vécue Psychologie > TOC      (372 témoignages)

Préc.

Suiv.

TOC moins catastrophique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 601 lectures | ratingStar_113900_1ratingStar_113900_2ratingStar_113900_3ratingStar_113900_4

Je me souviens que j'avais souvent les mains dans les cheveux dès 5 ou 6 ans. La pire période (cheveux parsemés sur une zone visible) était de 17 à 20 ans, au moment du bac, permis, orientation, examens. Pire en période stress donc, et quand les mains sont inoccupées (lecture, tv) … cela est quasiment passé tout seul pour moi. Ce TOC me revient très rarement. Cela ne me parait pas catastrophique, on s'inquiète beaucoup moins des gens qui rongent leurs ongles, mais ça ne coûte rien d'aller consulter… surtout si cela devient visible car c'est très gênant pour une fille d'avoir des zones avec moins de cheveux. Je ne sais pas si il y a un lien, si les causes sont les mêmes pour tous, mais j'ai vécu des relations difficiles avec ma mère sur protectrice et les autres que je ne pouvais donc pas côtoyer normalement car je devais rester chez moi.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


113900
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai reussis a me debarrasser de mes toc toute seule: temoignage - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Bonjour Chaiiiina ^^ pour avoir subi les tocs dans mon adolescence, je suis tout à fait d'accord avec Chaina car j'ai procédé de la même façon pour m'en débarrasser c'est à dire que je me suis empêchée de faire mes tocs (ruminations mentales...Lire la suite

Toc , rechute durant les regles !!!!! - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Salut. Toute personne souffrant de toc sait parfaitement l'enfer auquel il faut faire face chaque minute de la vie, il estime bien sur la valeur des choses perdues à cause de fléau… (Joie, quiétude, ami, copain, étude. Personnellement 6 ans...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages