Histoire vécue Psychologie > TOC      (372 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trichotillomanie

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 1002 lectures | ratingStar_235018_1ratingStar_235018_2ratingStar_235018_3ratingStar_235018_4
Bonjour, je m'appelle Ingrid et je peux dire aujourd'hui que je suis une ancienne trichotillomane. J'ai commencé à l'âge de 13 ans et j'en ai aujourd'hui 25. D'un côté ça m'a rassurée de voir que je n'étais pas la seule à m'arracher les cheveux (uniquement les cheveux, pas les cils, ni les poils) , mais dans un autre sens, ça m'a alarmée. J'ai mis des années avant de m'ouvrir à mes amis. Et quand je leur ai appris la nouvelle, ils me regardaient avec des grands yeux et tous me demandaient "pourquoi ? ", mais comment leur dire que ça ne s'explique pas ? Que ce sont des TOC, qu'on ne les contrôle pas ! Sinon on aurait cessé immédiatement. Mais malheureusement ça a duré. Moi personnellement en arrachant les cheveux, ça me faisait mal, mais un mal qui fait du bien, qui soulage, je pense un peu comme les gens qui se scarifient. Même si je trouve ça horrible, peut-être qu'eux pensent la même chose des trichotillomane… J'ai lu dans un forum un témoignage d'une dame âgée de plus de 60 ans qui disait avoir commencé à l'adolescence, et qui continuait. Ça m'a affolée, et j'ai cherché des solutions. Je me suis d'abord confiée à mon docteur et celui-ci m'a conseillé un hypnotiseur. Quand j'ai voulu prendre rendez-vous, il y avait plus d'un mois d'attente ! Alors j'ai baissé les bras, mais j'aurai quand même dû tester, c'est peut-être qu'il était très solicité qu'il avait beaucoup de patients. Je ne sais pas. Puis ensuite je me suis tournée vers la [b][u]KINESIOLOGIE[/u][/b]. C'est assez difficile d'expliquer ce que c'est, sans y avoir été. En gros c'est un genre de psy mais qui va deviner d'où vient votre "stress" sans même connaitre votre vie. Juste en lui expliquant pourquoi vous êtes venu le voir. Ce n'est pas un voyant, mais quelqu'un qui va poser des questions à votre corps en testant votre bras, et celui-ci va répondre par oui ou par non. Puis le/la kinésiologue va faire un retour en arrière, pour savoir quand cela à commencé. Pour ma part je vais vous raconter mon histoire, si bien sur cela vous intéresse, normalement je ne suis pas du genre à me confier comme ça à des inconnus, mais là, ça en vaut la peine. Pour moi ça a débuté à 13 ans (je le savais) ; donc là, la kinésiologue me demande ce qui s'est passé à 13 ans et pourquoi le mot "manipulation" ressortait. Je lui explique que j'ai déménagé avec ma famille, pour rester dans la même ville (Marseille) , mais j'ai dû changer de collège, d'amis, de lieu du jour au lendemain. N'ayant plus d'amis, je me suis trouvée une copine que je disais être ma meilleure amie car je ne connaissais qu'elle. Mais cette fille était mauvaise ! Méchante, mesquine… et manipulatrice ! Elle me faisait souvent porter son sac, elle me racontait n'importe quoi sur les gens parce qu'évidemment j'avais confiance en elle, c'était ma seule amie, je lui payais des choses, comme des pizzas, des sucreries et boissons. Ça parait stupide mais quand on a que quelques francs pour survivre avec ce que nous a donné notre mère, c'est beaucoup. Et c'est de là que j'ai commencé à m'arracher les cheveux. Au début ça se voyait pas mal, surtout au dessus du front, puis comme beaucoup d'entre vous, j'ai porté un bandeau ou changé de côté la raie pour dissimuler les trous. Puis mon caractère aussi a un peu changé (en moins bien). Même si vers 15 ans je n'ai plus fréquenté cette personne, ni ne l'ai plus revue, je continuais sans cesse de m'arracher la tignasse. C'est donc là que ma kinésiologue m'annonce que cette fille m'avait "volé" une partie de moi. Et c'est pour cela que je me faisait tant de mal. Pour me punir. Elle me demande de dire quelques phrases, dont je ne me souviens plus, mais genre positives. J'étais tellement heureuse d'avoir trouvé d'où venait ce stress depuis 12 ans de ma vie !! Cela fait 2 semaines demain que je n'en ai retiré… qu'un seul !!! (et par accident lol) C'est un miracle sachant que j'en arrachais au moins 3/4 toutes les demi heures, si ce n'est plus. Donc maintenant je peux le dire au passé : J'ETAIS trichotillomane. Les deux premiers jours, j'avais quand même ce tic de porter la main aux cheveux, mais je repensais à la séance, et hop ! C'était oublié ! Pour les personnes qui habitent Marseille et qui souhaitent prendre rendez-vous avec ma kinésiologue, voici son numéro de téléphone : 06.63.57.02.02, elle se prénomme Marie-Héléne. Son cabinet se situe près de l'Hôpital de la Conception, côté st Pierre. Ce n'est pas une magicienne, ni une manipulatrice, elle ne fait pas de magie noire ou un truc vaudou ! Elle prend une cinquantaine d'uros mais ce n'est pas remboursé par la sécu, en tout cas ça vaut la peine d'essayer, surtout si ça marche ! J'y suis allée aussi pour d'autres choses, un peu plus personnelles et ça a toujours marché jusqu'à présent ! Si vous voulez des renseignements ou vous confier, je suis ouverte : Je suis ambulancière alors ça me fait plaisir d'écouter les gens. Courage à vous ! Et à bientot.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


235018
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai reussis a me debarrasser de mes toc toute seule: temoignage - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Bonjour Chaiiiina ^^ pour avoir subi les tocs dans mon adolescence, je suis tout à fait d'accord avec Chaina car j'ai procédé de la même façon pour m'en débarrasser c'est à dire que je me suis empêchée de faire mes tocs (ruminations mentales...Lire la suite

Toc , rechute durant les regles !!!!! - troubles obsessionnels compulsifs (toc)

image

Salut. Toute personne souffrant de toc sait parfaitement l'enfer auquel il faut faire face chaque minute de la vie, il estime bien sur la valeur des choses perdues à cause de fléau… (Joie, quiétude, ami, copain, étude. Personnellement 6 ans...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages