Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 7ans, j'ai été abusée par une ado...

Témoignage d'internaute trouvé sur pathol08
Mail  
| 4625 lectures | ratingStar_136158_1ratingStar_136158_2ratingStar_136158_3ratingStar_136158_4

La j'ai envie d'écrire. J'ai besoin. Pour tous ceux qui acceptent de mécouter de me lire et de me répondre. Pour moi. Pour vider un peu de tout ça, ici, ou onne me juge pas.

Monhistoier, vous laconnaissez a présent.

Il y a pire. Il y a aussi bien mieux.

Je n'ai pas été violée, juste " abuser " par les désirs sexuels et tordues d'une " gentille " fille de 17 ans. QUi nous forcait à faire ces choses répugnantes. Toujours, encore. Longtemps. Sans se tromper.

CE souvenir a eu lieu il y a 10 ans. Il est remonté il y a un mois seulement. C'est comme si j'avais été " abuser " il y a un mois. C'est en tout cas come ça que je le ressens. Souvenir obsédant d'une fillette de 7 ans qui s'éxécute sous le regard de cette fille folle et si gentille de 17 ans.

C'est affreu mais je n'arrive pas alui en vouloir, Je devrais non ? C'est elle qui nous a fait ça. Pourtant c'est contre moi que toute cette colère est destinée.

La fautive c'est moi. C'est moi qui est obei, c'est moi qui ai agit. SAns réagir, comme un robot. Je rigolais meme. J'avais envie de vomir mais je le faisasis.

Je n'arrète pas de me dire que j'aurais pu Hurler, pleurer, lui tirer les cheveux pour avertir un adulte en bas dans le salon. Je n'ai rien fait. Je la suivait, je l'écoutais. Je m'éxécutais. Et je ecommencais parce quelle n'étais pas contente.

Le pire c'est cette obssession ! Y penser tout les jours depuis 1 mois !

Ressentir tout ça de nouveau. Ressentir le sex d'un petit garçon de 7 ans contre (dedans ? …) le mien ! Le mien qui a 17 ans aujourdui ! Come si j'étais abusé par un mome de 7ans. Sur ce copr dado que je suis est gravé celui de cetet fille de 7ans. J'aimerai oublier. Ne plus ressenir.

J'ai totalement changé depuis 1 mois. C'est absurde. Je me retrourne dans la rue quand un homme me regarde. J'accèlère quand une voiture ralenti pour se garer ou prendre un rond point, pétrifié de peur quil magresse.

Je prend un malin plaisir a être désagréable avec les autres. Pour quil me déteste et que je me rende compte qu ej esuis vraiment horrible.

Comme si le fait quils me détestaient allait mer éconforter dans limage minable que j'ai de moi.

J'ai envie davoir mal, de me faire du mal pour avori mal ailleurs qua lesprit.

Come si je devais me punir.

C'est horrible d'écrire ces mots. Peut être me prendrez-vous pour une folle qui a besoin de soufrir.

Non ej n'ai pas besoin de souffrir. Je souffre déjà assez de ce souvenir. Mais je ne sais pas pourquoi j'ai ce besoin de me " détruire "

Comme si ça allait détruire ce souvenir…

Je noublierai jamais plus non plus le regard de mes parents quand je leur racontais. Les mots de maman : " ma chérie si tu l'a fait c'est que tu en avais envie ! "

Je me dis quelle avait peut être raison ! Je ne vois pas dautree xplication… Les parents ont toujours raison non ?

Dieu que ça fait du bien de lécrire. De le dire. Ça nefface rien bien sur. Mais ça me libèer.

Je vous admire vous toutes qui avez su faire une force de vos differentes aggressions. Vous semblez si forte ! Vous vivez avec. Ca n'est aps simple mais vous y parvenez. Vous etes adultes, marié ou avec des enfants. Mai sil y aaussi des ados de 17 ans comme moi.

Je devrais dire que j'ai de la chance dans mon malheur, je ne reverrais probablement jamais cette fille. Vous vous devez parfois revori et cotoyer votre agresseur puisque parfois il fait partit de votre famille !

ALler voir un psy ? Bien sur… j'en vois un depuis 1 an, sans avancer. Je susi venu le voir pour des crises dangoisses incontrolables, des TOC qui sont assez présents dans mon quotidien, des diffucultés dexpression avec mes parents, et surtout un problème avec le sex et les garçons !

Je ne savais aps pourquoi, mais depusi que je me souviens je crois que c'est a casue de mon histoire de mes 7 ans.

Un psy ! Bien sur…

Mais un psy pourrait en parler à mes parents, et ça c'est hors de question. Je ne supportais pas quils ne me croient pas. QUils atténuent ou minimisent limpact aujourdui. Quils me disent que c'est du passé que c'était il y asi longtps ! Non je me sentirais trahis et abbandonner encore uen fois.

Pour lheure je vosu lis, et ça me réconforte de asvori quil y en a dautres (c'est monstrueux de dire ça) mais je me sens moins seule. Et lécrire fait beaucoup de bien pendant quelques instants…

Voila… je vais préparer mes affauires pour demain ! Une nouveel dsemaine de cours qui commence a linternat !

Je repasserai dans la journée (ou dans lesm inutes a venir si j'ai trop la flemme defaire mes sacs).

Une pensée pour vous toutes.

A très vite…
  Lire la suite de la discussion sur pathol08.com


136158
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages