Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Abusé à 6 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1354 lectures | ratingStar_90525_1ratingStar_90525_2ratingStar_90525_3ratingStar_90525_4

J'ai été abusé à l'âge de 6 ans je crois par un ami de mon grand frère à plusieurs reprises. Je ne m'en souvient de deux mais mes aprents à qui j'en ai parlé tout récemment m'ont dit qu'il y en aurait eu plus d'après ce qu'il ont en su par moi même apparement. Je ne m'en souviens pas vraiment je dois dire. Le cerveau humain est fait de tel sorte qu'il oubli pour se proteger. Je m'en souviens d'une fois avec précision. A l'époque je ne savais pas le moins du monde ce que je faisais. Mon père quand il l'a appris à chasser le copain à mon frère avec interdiction de s'approcher de moi ou mes soeurs.

Si j'ai réussit à accepter que ce soit passer mon échec et dans ma vie "social" qui s'en ait suivit. J'ai continué mes études et j'ai continué à vivre "normalement" aux yeux des gens. Mais je suis tombé dans la mythomanie vis à vis de mes parents et de mon entourage passant pour une petite fille parfaite alors que je souffrais et que je pleurais tous les soirs. Si je leur ai révéler il y a quelque mois ce qui s'était passé c'est que j'avais eu une "crise" d'angoisse plus forte que les précédentes. J'ai donc pris mon téléphone et j'a appelé ma mère et je lui ai tout raconter. C'est là que j'ai appris qu'ils étaient déjà au courant et que je leur en avait même parlé lorsque celà s'est produit (Je ne voulais pas faire de félation et j'ai demandé à ma mère si c'était normale -avec mes mots d'enfant-). Et si j'ai réussi à passer à passer ce cap (malgré moi je dois dire, je le regrette presque) je n'arrive toujours pas à sortir de ma "mythomanie" et je n'arrive pas à vivre et à vraiment avoir gout à la vie. Je l'ai par moment mais dès que je retrouve un peu seule ça me reprends. Et depuis cette époque je ne peux pas parler à un homme de manière "normale", je fuis carrement et lorsque je ne peux pas fuir je suis du genre à être très agréssive et à me faire detester (ou du moins pas vraiemnt aimer). La seule façon que j'ai trouvé pour avoir une conversation normale c'est de pas avoir de lien physique : derrière un ordinateur c'est parfait. Je n'ai strictement plus aucune confiance en moi et en l'avenir, je tourne complètement en rond sans savoir comment m'en sortir. J'essais et quand je crois y avoir réussit c'est la rechutte. Je veux m'en sortir et avoir une vie normale et heureuse. La seule fois où j'ai pensé au suicide c'était pour me dire que si j'étais sur de devenir un ange pour aider les autre ça ne me gènerais aps de sauter de mon dernier étage, mais comme je n'en serais jamais sure je préfère rester me battre pour moi même pour pouvoir me battre pour les autres.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


90525
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages