Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Commémorer ou célébrer céline.. ? that is my question..

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/01/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 297 lectures | ratingStar_239297_1ratingStar_239297_2ratingStar_239297_3ratingStar_239297_4
Tiens Inveritas, moi aussi, je découvre des tas de choses. D'ailleurs, je me suis rappelé cet après midi, que chez mon père qui n'était ni raciste, ni fasciné par Hitler, mais qui était un passionné d'histoire, il y avait caché au fond d'une armoire dans un sac, une casquette d'officier SS portant une tête de mort et la croix gammée. Enfant, il était non seulement interdit de toucher à cet objet qu'il avait trouvé, je ne sais où mais surtout il ne fallait pas évoquer sa présence et son existence sous notre toit à quiconque. Quel pervers était donc mon père, cet anti religion, lui, grand admirateur de la révolution française, de la déclaration des droits de l'homme, de De Gaulle et de lui même ? Je ne sais pas, mais je m'interroge… Je me questionne aussi sur l'impact de la vision d'un tel objet sur la psychologie d'un enfant de six ans dont les deux grands pères ont combattu vaillamment au point que l'un d'entre eux en est mort, et l'autre, fut pris prisonnier. Pour continuer mon introspection, je vais poster ici, le Mp que m'a envoyé si gentiment Mafalda. Avec tout ce qu'elle écrit, je trouve dommage de ne pas partager, j'ai moi même beaucoup de chemin à parcourir encore. Citation : MP de Mafalda à Mac Murphy. Au petit Hitler : Je suis d'accord avec toi lorsque tu écris que "si on abordait l'humain de manière plus respectueuse et avec plus de considération, peut-être nos sociétés engendreraient moins de monstres". Je l'ai même d'ailleurs toujours pensé. Mais ma concordance avec toi s'arrête là. Pourquoi ? Parce que, ce qui me gêne terriblement dans ton discours, c'est que tu mets au même pied d'égalité les criminels "traditionnels" (violeurs, tueurs, terroristes) que nos sociétés ont toujours connus avec des criminels hors du commun dont les crimes abominables dépassent l'entendement humain. En d'autres termes, tu cherches à banaliser Hitler de la même manière que certains tentent de banaliser la Shoah. Or, ne t'en déplaise, Hitler et la Shoah resteront toujours à part dans l'histoire de l'humanité tant les horreurs commises furent immenses. C'est la raison pour laquelle, évoquer Hitler et ses tableaux est choquant pour les juifs et, je l'espère, pour tout être humain digne de ce nom, quelque soit son origine. C'est précisemment cette banalisation, cette légèreté, cette ironie avec lesquelles tu as présenté ces tableaux et les bribes de vie d'Hitler que je te reproche. On n'évoque pas Hitler, ni même ses "oeuvres" comme on parle de Céline ou du dernier CD de Madonna. Je vais te donner une comparaison à une échelle infiniment plus petite : tu es psychologue et tu as une patiente, une jeune ado, que tu dois aider à la suite d'un viol atroce. Au cours de sa thérapie, tu te dois d'évoquer ce viol et les ressentis de la jeune fille. Je suppose que tu utiliseras toute la délicatesse, le tact, la subtilité, bref toute ton intelligence pour évoquer avec elle cet épisode douloureux sans la heurter ou la perturber davantage, non ? Alors, imagine quand on évoque Hitler !! Finalement, que revendiques-tu ? Que l'école réhabilite la partie "noble" d'Hitler, à savoir son côté artistique, ses peintures ? Mais putain, te rends-tu compte une seule seconde de ce que tu es en train de dire ? C'est hallucinant ! Peut-être es-tu tout simplement fou ? Réhabiliter le criminel le plus abominable de tous les temps, un homme qui a assassiné, brûlé, exterminé des millions de personnes, des hommes, des femmes, des enfants et des vieillards innocents sans aucune pitié ! Est-ce décent de te tourner vers les "bons côtés" de ce personnage comme si un tel être pouvait, malgré tout, avoir encore quelque chose de noble en lui ? C'est tellement facile de faire de la philosophie de comptoir quand ce n'est pas le sang des siens qui a été versé… Tu es là, sur ce forum, en train de provoquer avec tes tableaux sans aucune pudeur, sans aucune vergogne. Tu sais que je suis juive et tu dois te douter que la Shoah me concerne. Mais tu continues ton jeu malsain sans aucun scrupule et sans aucune retenue. Ma grand-mère maternelle portait l'étoile jaune et un petit morveux à la gueule enfarinée qui n'a jamais rien fait de ses 10 doigts, ramène sa fraise de déterré et demande si je trouve la croûte de l'autre ordure sympa ? Je vais te dire ce que je crois : tes posts sur Hitler sont un mélange d'antisémitisme, de conneries, de provocation, d'indécence, de cruauté, de cynisme, de fascination perverse pour le morbide et le mal dans ce qu'ils ont de plus extrêmes. Tu finis par dire que cette discussion te donne envie de lire du Céline ? Et bien moi, cette discussion me fait penser aux millions de jeunes américains qui ont donné leur vie pour que des crapules de ton espèce puisse baver sur la mémoire des morts en cherchant les "bons côtés" d'Hitler et en admirant les tableaux d'un monstre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


239297
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages