Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis mon viol à l'âge de 7 ans je ne vis plus

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1836 lectures | ratingStar_135811_1ratingStar_135811_2ratingStar_135811_3ratingStar_135811_4

Bonjour à tous, voici mon histoire. J'avais à peu près 7 ans, quand un jour je suis parti avec mon beau père. Ma mort a commencé en ce jour.On a été dans un maison qui été dans un champs, à ce que je me rappelle cette maison été habitée, mais il n'y avait personne dedans. On a été dans cette maison, c'est là qu'il a commencé à me caresser, je l'ai repoussé, il a insisté, je pleurais, je voulais rentrer voir ma mère, qui j'usqu'ici m'avais toujours défendu. Il a commencé à me forcer de lui faire une félation, ensuite il m'a pénétré, j'ai eu très mal, pour moi c'est comme si c'était hier et pourtant j'ai 23 ans et je n'oublie pas. Quand on est rentré, j'été tellement contente de voir ma mère. Mais bien sûr il m'a menacé pour que je ne dise rien, il m'a dit que si je disais quoi que se soit il s'en prendrait à ma mère et à mon petit frère. Je le haïssait plus encore je ne sais pas comment l'expliquer. Ca c'est reproduit chaque qu'on était seule, il voulait toujours que je vienne avec lui, je ne voulais pas mais ma mère insister pour que je vienne avec lui. Et après il me disputais parce que je ne vulais pas venir avec lui. Il m'a drogué pour que j'aime ça, ça n'a jamais été efficace, j'avais plutôt envie de vomir, je pleuré et il insister et chaque fois qu'il avait fini son affaire et il me disait pardonne moi je ne recommencera pas et chaque fois il recommencait, alors je lui disait je croyait que tu ne recommencerai pas et il me répondait encore une fois. Il m'a aussi une forcé à boire de l'alcool et à fumer. Et en plus chaque fois il me donnait 50francs, comme si j'était sa ---. C'était impossible à vivre, je voyais chyaque fois ces images dans ma tête qui revenait sans arret, ça ne voulait pas partir. Ma mère ne voyait pas et ça c'était dur, quand je croisais son regard, j'était comme morte. Un jour il a décidé de le dire à ma mère, j'était tellement heureuse, pour moi elle va le foutre à la porte, mais c'était complètement l'inverse, "elle a accepter", bien sûr il lui a dit que j'était concentante. Là c'était l'échec totale de ma vie, j'ai détester ma mère de ne plus me défendre comme quand j'étais enfant. Je me suis pendant des années dit que c'était moi la coupable et lui la victime. Et puis un jour il c'est retrouvé en prison pour autre chose. J'en ai profiter pour dire la vérité à ma mère. Elle était blanche comme un cachet, elle m'a même dit que c'était fini qu'elle ne voulait plus le voir elle lui à même écrit, mais je lui ai dit que dès qu'il sortira de prison elle reviendra avec lui, elle m'a promise que non. J'avais une lueur d'éspoir malgès que je savais qu'elle lui pardonnera, mais je voulais quand même ésperer retrouver ma maman. Dès qu'il est sorti de prison, il est allé là voir et elle lui a pardonné, c'était pas une surprise je le savais. Je lui en ai voulut et elle m'a dit je l'aimme et 14 ans ça ne s'oublit pas, je lui ai répondit que moi si j'était à sa place je l'aurai tué de mes propres mains parce qu'on ne touche pas à un enfant. Je vous raconterais la suite à un autre jour, c'est trop dur.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135811
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages