Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Est-ce que j'ai été violée ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 5433 lectures | ratingStar_105933_1ratingStar_105933_2ratingStar_105933_3ratingStar_105933_4

Ca fait plusieurs années que je me demande si j'ai été violée dans mon enfance. D'habitude dans mon genre de cas, je crois qu'on commence par chercher si oui ou non et ensuite on recherche le coupable. Mais pour moi c'est l'inverse, je sais que si j'ai été violée, c'est mon père le coupable, je n'ai aucun doute là dessus.

Mes plus lointains souvenirs remontent à l'age de 3/4 ans, et je pense que si ça s'est produit, c'était avant cet age-là. Donc il aurait agi de manière à ce que je puisse pas m'en rappeler. Je pense que je m'en serai souvenue si ça s'était passé après.

Je vous parle de mon père maintenant. Je l'ai jamais trop aimé. Dès le départ j'aimais pas sa présence. C'est un homme assez brutal, le genre à frapper, tout casser, crier, menacer… enfin ce genre-là quoi. Donc c'est peut-être pour ça que je l'aimais pas. Et même quand rarement il me racontait une histoire le soir, c'était désagréable pour moi mais je m'efforcais de prendre ce qui avait à prendre : profiter de l'histoire. Enfin c'était un peu comme si l'histoire était pour lui, je pense que ce moment lui faisait plus plaisir à lui qu'à moi.

Par la suite, il me reste de très sale souvenirs, qui sont peut-être (ou pas) à l'origine de cette sensation de viol, par exemple en camping on m'a forcée plusieurs fois à dormir avec lui parce que ma soeur voulait dormir avec ma mère, et je détestais vraiment, j'osais pas trop refuser pour ne pas lui faire de la peine. Idem qaund on me forcait à lui gratter le dos. Je haïssais faire ça mais j'étais trop gentille pour refuser. Plus tard à l'adolescence, il m'a fermé mon blouson de force une fois, et j'ai vraiment haï ce moment. La fermeture éclair bloquait un peu, je disais que c'était pas grave et que j'avais pas froid, je voulais pas qu'il me touche, mais lui en voyant que je voulais pas qu'il s'approche de moi s'est énervé et a tenu à me fermer mon blouson. J'ai été obligée de me laisser faire pour ne pas qu'il s'énerve plus ou me frappe. Ce moment là je l'ai vraiment super mal vécu.

Le truc qui me fait me poser la question aussi c'est que je sens que quelque chose cloche en moi depuis toujours. J'ai cette impression qu'il y a un truc qui va de travers.

Et par exemple une fois j'ai vu au mac do un enfant enfermé dans sa chaise haute, et ça m'a vraiment mise mal à l'aise parce qu'il était coincé là, à la disposition de ceux qui s'approchent de lui et le touchent.

D'autre part ma soeur, quand j'étais petite, me faisait danser nue sur son lit. Ne me demandez pas pourquoi ça lui plaisait, moi j'étais trop petite pour comprendre ce que je faisais alors je le faisais (je devais avoir 4 ou 5 ans). Et ce comportement qu'elle a eu me fait me demander si c'est pas plutôt elle qui a été violée, et que quelque part je l'ai ressenti.

Je me demande aussi si je me monte pas la tête et si je vois pas les choses différemment de quand je les ai vécues, pour pouvoir accuser mon père…

Enfin je sais pas ce qui a pu se passer quoi. Je voudrais savoir si j'ai été réellement violée ou bien si c'est les évènements qui ont suivi (dormir avec lui, lui gratter le dos) qui me donnent cette impression de viol.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


105933
b
Moi aussi !
10 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages