Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Etait-ce un viol?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1134 lectures | ratingStar_108661_1ratingStar_108661_2ratingStar_108661_3ratingStar_108661_4

3ca" remonte à 8 ans, j'avais 19 ans ; l'histoire que je vivais aavec mon copain de l'epoque n'etait pas au beau fixe, et je passais d'une liaison à une autre, sans m'attacher ; Le week end, comme beaucoup de monde sans doute, j'allais avec des amies dans un pub en ville, ou l'on pouvais boire et danser ; et la j'ai rencontrer un mec qui était avec sa bande de pot ; il était tres beau, genre espagnol au yeux sombre ; je lui plaisais, et j'en ai joué, je lui lançais de tempd à autre quelques sourires et il s'est rapproché de moi ; nous avons dansé, j'avais bu et c vrai que je l'ai aguicher, mais je ne pense pas non plus m'être comporter indécemment, je suppose que toute les filles qui veulent un peu d'attention réagisse ainsi… Il m'a payé un coup à boire, puis il a voulu que l'on sorte dans l'arrière cour du bar, un endroit assez sombre, éclairé par un seul lampadaire ; là il a commencé a vouloir aller plus loin, en glissant ses mains sous mes vetements ; moi, en rigolant, je l'ai repousser ; on a continué à s'embrasser, puis il est revenu de plus bel à la charge ; Je lui ai dit que je voulais retourner dans le bar, lui m'a repondu qu'on avait le temps, qu'il fallais qu'on apprenne à se connaitre, ou quelque chose dans le genre… j'etais soule et fatiguée, il m'a entrainée derrière une voiture et m'a couché sur des cartons à meme le sol ; on s'est embrassé encore, de temps en temps j'essayais de me relever en disant que ça suffisait maintenent, que je voulais rentrer, mais " en rigolant", car je ne sais pourquoi, mais j'avais peur, et je n'avais pas la force ; et à chaque fois, il faisait poid avec son corp sans me prendre au serieux, et ses mains allaient et venaient sous mes vetement ; doucement, je repétait "non", mais il faisait mine de ne pas m'entendre… Puis "ça" s'est précisé, il a baissé mon pantalon, il a sorti un preservatif ; je m'arret deux seconde, et je me doute de ce que vous etes en train de vous dire : " pourquoi tu n'ai pas parti à ce moment là ? " Je sais que mon histoire, à coté des vrais viols, semble sans importance, et je m'en excuse pour toute les filles qui ont connu cette chose atroce venant d'un tiers, ou pire, de quelqu'un de sa famille… Mais ce qu'on a surement toutes en commun, c'est la peur, cette peur qui nous paralise et nous met le doute face à nous meme, qui fait que l'on se pense incapable de se defendre… Pour reprendre mon histoire, le mec, je m'apperçois maintenant que je n'ai jamais su son nom, a fait son affaire, puis il s'est relevé, il a sourri, et la j'ai vu un des ses copains qui nous regardais de en souriant, et tout de suite j'ai eu peur qu'il veuille sa part… mais non, il est rerentré dans le bar, l'autre m'a aidé à me relevé, il m'a embrasser, "pour me remercier", j'ai pensé,, moi j'ai remontée mon pantalon et je me suis enfuie, j'ai pris ma copine par la main et nous avons quitté le bar… le lendemain j'etais tres deprimée, j'avais le sentiment d'avoir été violée, mais voilà : je m'étais laissée faire… Heureusement, je n'ai pas gardé de sequelles de celà, mentalement comme physiquement, mais par moment, ça revient ; etait ce ma faute ? …
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


108661
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages