Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Expérience sexuelle très tôt

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 7480 lectures | ratingStar_11942_1ratingStar_11942_2ratingStar_11942_3ratingStar_11942_4

Je n'ai apris que très tard qu'un enfant et un adulte n'avaient pas le droit d'avoir des rapports sexuels.

Mes parents avaient eu de gros problemes d'argent et avaient vendu tout ce qui n'était pas indispensable donc je n'avais pas la télé de l'âge de 5 ans environ jusqu'à l'age de 10 ans.

Mon experience sexuelle à débuté très jeune avec un garcon de mon age au centre aéré (ça se résumait à des lechouilles, bisous et caresses sur les fesses et le sexe).

Je me rapelle qu'il venait dans les toilettes des filles et je n'étais pas la seule à qui il faisait ça.

Plus tard, j'étais en cm2 quand un adulte cette fois (un surveillant de l'école qui assistait le prof de sport) m'a montrer à la fin de la journée (apres le sport) comment se faire plaisir en se touchant les parties génitales. Il m'a ensuite touché longtemps, je ne trouvais pas ça très bizarre, juste inhabituel.

La seule difference c'est que c'était un adulte et c'est la première fois que je ressentait des choses comme ça, je dois avouer, ça va en choquer plus d'un mais voilà… ça ne m'était pas désagréable en fait… (c'est bien là mon problème aujourd'hui en me retournant sur mon passé.) à tel point que par la suite, j'étais toujours la dernière à être sortie du gymnase .

(d'apres l'étudiante en psyco je ne suis pas censée aimer cette manière de se faire plaisir à cet âge mais bon, les faits sont là).

Il m'a dit à peu pres ça : qu'il ne fallait pas en parler, qu'il faisait ça pour moi, que ça devait rester un secret car si j'en parlais même à mes parents il allait être renvoyé de l'école parce que c'est interdit de faire ça (c'est donc lui qui me l'a appri). Je lui avait demandé pourquoi c'était interdit mais je me souviens juste qu'il me disait qu'il n'avait pas envie d'être renvoyé car il n'aurait plus d'argent et devrait dormir dehors sans manger, cette phrase je m'en souviens parfaitement parce qu'en fait, c'est peut être ça qui m'a choqué le plus… aujourd'hui j'ai honte de dire une chose pareille en face à face réel avec quelqu'un car je vois l'expression perplexe de la personne devant moi qui a l'air de me prendre pour une tarée et ça me fait très mal…

Mais je n'arrive pas à renier mes souvenirs, je n'arrive pas à me sentir victime… je suis une victime ? Peut être mais je ne suis pas traumatisée… et je n'ai pas l'impression d'avoir été manipulée. Cet homme ne m'a pas forcé, ça n'a rien d'un viol, même si la loi lui interdisait…

C'était presque comme une lecon pour moi à l'époque, (une lecon que je ne voulais pas manquer). Il y a eu d'autres variantes que le simple atouchement mais je ne veux pas entrer dans les détails ici c'est pas le but, il faut juste savoir qu'il ne me forcait pas à rester, qu'il voulait toujours savoir si j'aimais ce qu'il me faisait et il ne l'aurait pas fait si je lui avait dit non.

Je n'en ai jamais parlé à ma famille, j'ai trop peur qu'ils me jugent mal, qu'ils me croient folle ou alors qu'ils veuillent faire un proces à ce type dont je ne me souviens même plus le nom… aujourd'hui j'ai une vie sexuelle très épanouie et je n'arrive pas à voir ce pédophile (comme on doit l'appeler aujourd'hui) d'un mauvais oeil alors que mes parents, et la plupart des gens le verraient comme un monstre.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


11942
b
Moi aussi !
11 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages