Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il n'a pas arrêté quand je lui ai demandé

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1738 lectures | ratingStar_15543_1ratingStar_15543_2ratingStar_15543_3ratingStar_15543_4

J'ai rencontré E. Quand j'avais 14 ans.

Il a d'abord été mon premier flirt, puis un ami fidèle.

Quand je suis partie faire mes études, nous nous sommes perdus de vue, et j'ai réalisé qu'il me manquait, et que je l'aimais depuis mes 14 ans.

J'ai décidé de reprendre contact avec lui, nous nous sommes retrouvés, et à nouveau aimés…

J'étais quelqu'un de pudique, sans aucune confiance en moi, et petit à petit, il a su m'apprivoiser, et il a été mon premier amant, alors que j'avais 20 ans.

Je n'étais pas du genre à me donner au premier venu, j'étais persuadé que mon premier amant serait le seul, et j'étais heureuse que ce soit lui.

Il m'a fait toutes les promesses que j'attendais : mariage, enfants, etc., et moi j'y croyais…

Un jour, je l'ai surpris avec une autre, et j'ai cru que je ne m'en remettrais jamais… lui que j'aimais tant, il m'avait menti.

Il a voulu revenir, en me disant qu'il s'en voulait, qu'il ne recommencerait pas, qu'il m'aimait…

Je lui ai expliqué que si on reprenait notre histoire, je ne voulais pas souffrir à nouveau, que je voulais y aller en douceur, qu'on se redécouvre en amis pour qu'il soit sûr de lui.

J'y croyais tellement que j'étais sûre de passer ma vie avec lui.

Un jour comme tant d'autres, on est allés se promener en amis. Une grande balade dans la nature, comme on les aimait tous les deux.

On s'est arrêtés, on s'est assis pour discuter.

Il m'a présenté ses excuses pour la millième fois, et il m'a embrassée.

J'ai accepté son baiser, pour moi c'était peut-être le début d'une nouvelle histoire.

Quand il a voulu aller plus loin, j'ai refusé, je n'étais pas encore prête, pas assez sûre de ses sentiments.

Il ne m'a pas écoutée, j'ai eu beau lui dire non à plusieurs reprises, il a quand même continué, jusqu'à prendre son plaisir immonde…

Certains diront que ce n'est pas un viol, que c'est ma faute… j'étais tétanisée, on était seuls en pleine nature, je me disais que si j'essayais de m'en aller il me rattraperait… c'est lui qui avait les clés de ma voiture… je ne connaissais pas l'endroit où on était… alors j'ai subi, j'ai attendu que ce soit fini.

Ensuite il a voulu aller au resto.

Apparemment ça lui avait donné faim, car je me souviens qu'il a mangé 2 plats.

Comme d'habitude, il n'avait pas d'argent, c'est moi qui ai payé ce repas.

Je suis rentrée chez moi, et je n'ai plus eu de ses nouvelles pendant quelques temps, jusqu'à ce que des coups de fils anonymes arrivent chez mes parents la nuit, puis chez moi.

J'ai reconnu la voix d'un de ses amis, je savais qu'il était à l'origine de tout ça.

Alors sans raconter toute l'histoire à mon frère (qui est dans la police) , je lui ai dit que j'avais des soucis avec E.

Mon frère l'a appelé, lui a dit de me laisser tranquille.

Il a dû avoir peur que je raconte tout à mon frère, car deux jours après, j'étais convoquée à la gendarmerie.

Ma soeur est venue avec moi, et là j'ai appris que E. M'accusait de harcèlement téléphonique et sexuel, et qu'il avait dit aux gendarmes que je l'avais quasiment violé !

Heureusement le gendarme ne l'a pas cru, et m'a conseillé de m'éloigner de lui.

Je ne lui ai pas raconté mon histoire car je n'avais pas de preuve, et j'avais honte de moi, honte d'avoir aimé cette ordure…

Je n'ai jamais eu de ses nouvelles, et j'espère bien ne jamais en avoir…

Je n'ai jamais parlé de cette histoire à personne, et je pense que personne ne se doute de quoi que ce soit dans mon entourage, mais je sais qu'elle m'a marquée à vie.

J'ai beau vivre avec quelqu'un de fantastique depuis 6 ans, et avoir un enfant (et un autre qui va arriver dans 6 mois) , certaines séquelles sont toujours là, et y seront toujours…

J'ai beaucoup de mal à faire confiance, même aux gens que j'aime, je ne m'assume pas sexuellement (comme tout le monde, j'ai des fantasmes et des désirs, mais je suis incapable de les réaliser) , et j'ai souvent des phases de tristesse.

Alors peut-être que pour certains ce n'est pas un viol car je n'ai pas été frappée, mais pour moi s'en est un, aussi bien physique que psychologique.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


15543
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages