Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Inceste : je joue avec la mort car je souffre trop

Témoignage d'internaute trouvé sur pathol08
Mail  
| 1455 lectures | ratingStar_136157_1ratingStar_136157_2ratingStar_136157_3ratingStar_136157_4

Bonsoir… je viens pour avoir un avis ou des témoignages.

Bref résumé de mon histoire, une mère qui ne me voulait pas, a essayé de me tuer enceinte, m'a hai après parceque je ressemblais à mon père pour qui elle n'éprouvait que haine et répulsion, je lui ai servi d'éponge émotionelle et rien d'autre, père absent à partir de l'âge de six ans, ensuite de pensions en pensions et de viols en maltraitances diverses… a trente ans je ne pense qu'au suicide, ça fait déjà dix ans que ma mère m'a banni de sa vie… thérapie de dix ans pour essayer de me reconstruire et de comprendre que j'ai le droit d'exister même si personne ne l'a souhaité et que j'ai été un objet sexuel pour d'autres… j'ai fini ce travail à 40 ans et quelques mois après je retrouve par hasard mon père, pas vu depuis trentre trois ans, moi plus aucun souvenir de lui, je découvre un homme lui une femme, sa version diverge de celle de ma mère, en fait elle m'avait dit qu'il me détestait et qu'il était parti pour ne pas payer la pension alimentaire, en fait il m'aimait, m'avait désiré et c'est ma mère mes grands parents qui m'ont soustait à lui, qui après des recherches et avocats laisse tomber et part se refaire une autre famille ailleurs… retrouvailles donc et désir qui monte et premier baiser puis caresses plus poussées, juste deux courtes pénétrations mais tout le reste longuement pratiqué… ça a duré deux mois, comme un couple, on en a beaucoup parlé et beaucoup réfléchi, moi je pense que j'ai induit inconsciemment cet acte pour qu'il m'offre une preuve d'amour au delà de tout et surtout de l'interdit, quelque chose d'irrévocable, moi qui avait été tant dénié, et puis quelle meilleure vengeance pour ma mère, lui prendre la seule chose interdite… puis les couches se referment au fur et à mesure et une relation basique père fille s'installe… avec le temps je m'aperçois que ça me pèse beaucoup finalement, et que je me sens en faute et condamnée, et je vous écris parceque au mois d'août j'ai couché avec un homme sans me protéger, bon une fois ! Trois mois d'angoisse et d'attente, test sida négatif, je jure jamais plus et avant hier je couche avec un homme qui ne me le propose pas vraiment et je recommence à me mettre en danger… repartie pour trois d'angoisse en me disant qu'on ne me donnera peut-être pas une deuxième chance et que ma vie va peut-être bientôt s'arrêter… j'y ai beaucoup réfléchi, je pense que j'essaye de me punir de cet inceste et que je n'ai toujours pas le droit d'exister par rapport à ma mère… ça me rend triste d'en être encore là après dix ans de thérapie et cette si longue bataille pour rester en vie… répondez moi s'ilvouplaît, je suis assez désemparée.
  Lire la suite de la discussion sur pathol08.com


136157
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages