Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai subi des attouchements par mon frère.

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 7458 lectures | ratingStar_135267_1ratingStar_135267_2ratingStar_135267_3ratingStar_135267_4

Je m'appelle Jade, j'ai 16 ans et demi. Etant petite, j'ai subit des attouchements par mon grand frère (qui à 5 ans en plus que moi) de mes 8 ans à mes 11 ans. Forcée à plusieurs reprises de lui faire des fellations et de me laisser touchée dans une pièce juste à côté de celle où mes parents étaient et cela à plusieurs reprises. Un jour, il à essayer de me pénétrer, mais j'ai eu horriblement mal. Il à réessayer, mais j'ai dit "si tu le fais encore une fois, je crie après maman". Ma maman ? D'après elle (car je ne m'en rappel plus très bien) , je lui en avait déjà parler mais elle ne m'avait pas cru car quand j'ai "avoué" ce que mon frère m'avait fait, les histoires avec Dutroux se baladait et du fait, elle à cru que je voulais faire de mon intéressante…

Cela fait plusieurs années que je ne supporte plus mon frère mais les souvenirs du viol n'étaient pas constamment là tous les jours. Je m'entendais bien avec, mais à l'heure actuelle, je ne peux plus le supporter. Il me pourri la vie. Il ne se lave pas durant des semaines entières, n'a pas de copine, vis dans sa chambre, dans l'obscurité et l'odeur de poubelle… Déprime d'après mes parents…

Un soir, (il y a un mois environ) , j'ai tout dis à ma mère, sur le coup, elle à dit "je ne savais pas que je vivais avec un monstre sous mon toit", verte de rage après mon frère pendant 3 jours. Elle l'a dit à mon père, pas grand chose comme réactions… Elle l'a dit à mon frère et il à dit "elle peut dire tout ce qu'elle veut, je n'en ai rien à faire". A l'âge de 12 ans, j'allais encore dans sa chambre pour jouer à l'ordinateur. Et quelques fois, je tombais sur des vidéos de bébés ou de très jeunes filles se faisant filmé et violées. Est-ce un pédophile ? Je n'en sais rien…

Mais le fait est que, maintenant (je sais ce qu'est-ce que faire l'amour) je me suis dit que je devais en parler mais ça n'a pas pris l'empelleur que je voulais… Pas de réactions de mes parents et soutenue d'aucun cotés… Aujourd'hui, il à 21 ans, d'après mes parents il est en dépression et toute cette histoire n'est faite que pour me faire remarquée… Je ne sais pas quoi faire. J'en ai déjà parlé à une de mes cousines qui est plus âgée que moi. Elle m'a dit de ne pas tout de suite porter plainte, mais plutôt d'aller voir un psy.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135267
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par schtroumpf | le 08/04/11 à 00:27

Bonjour Jade,

Ce que tu décris ici est grave. Et les réactions de ta famille sont inadmissibles. On ne parle pas inceste, agression sexuelle et viol (la fellation constitue un viol) pour "faire son intéressante". J'en suis persuadée et je ne dois pas être la seule. Qu'est-ce que cela apporterait? Le vivre et en parler font si mal...

"Déprime d'après mes parents" ou l'art de se voiler la face... Ton frère voit-il un psy, est-il suivi ? Il vit quand même sous le même toit que vous tous. C'est trop facile de mettre le mot déprime et de laisser en état...

Quand tu avais 12 ans, il en avait 17. Regarder des vidéos de viol de bébé et de fillettes qui ont été violées est un acte de pédophilie. (On ne "se fait" pas violer. Le verbe "se faire" implique la responsabilité. Personnellement, ça me fait mal aux yeux et aux oreilles d'impliquer de la responsabilité à des bébés et même à n'importe quelle autre personne qui subit.)

Et à propos de toi, puisque c'est le plus important dans ce message, comment te sens-tu ? Tu n'as pas eu la protection adéquate de la part de tes parents. Mais as-tu réussi à en parler à une autre personne de confiance dans ton entourage ? Un prof, l'assistante sociale de ton lycée, un parent d'une amie, une amie etc. Il ne faut pas que tu te taises jusqu'à ce que tu sois entendue, et protégée comme il se doit. Comme chaque jeune fille de ton âge le mérite! Comme chaque être humaine.
Es-tu suivi par un médecin,un psy ?... en soi, l'idée de ta cousine n'est pas mauvaise. Car si tu souhaites porter plainte, il serait plus prudent que tu sois accompagnée pour affronter ton agresseur, et les réactions de ta famille.

Courage à toi.

Par laty | le 18/02/14 à 10:14

je l'ai vécu je l'ai subi pendant des années je porte mon secret durant presque 30 ans et plus le temps passe plus ça me bouffe, à l'époque j'avais environ 12 ans et je l'ai subi jusqu'à mes 24 ans, à ce jour là ; lui il a la belle vie : une femme des enfants une très bonne situation il est apprécié par tout le monde voilà l'injustice !!!

Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages