Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis passée de la petite fille joyeuse et pleine de vie à l'enfant triste

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 448 lectures | ratingStar_228553_1ratingStar_228553_2ratingStar_228553_3ratingStar_228553_4

Je vais bientôt avoir 18 ans et l'été juste avant mes 7ans, j'ai été victime d'atouchements par l'un des voisins d'immeuble de notre lieu de vacance. Je me suis renfermée sur moi-même du jour au lendemain sans que personne ne sache pourquoi, je suis passé de la petite fille joyeuse et pleine de vie à l'enfant triste et silencieuse. J'avais l'impression qu'en un simple regard les autres pouvaient deviner mon histoire. J'avais peur de ce qu'ils pouvaient penser de moi. Je n'en ai parlé à ma mère qu'à l'âge de 15 ans, lorsque vraiment je n'ai plus pu supporter ce silence et ces recommandations perpétuelles "fais attention aux inconnus" "ne te balade pas toute seule" "on pense toujours que ça ne peux pas nous arriver jusqu'au jour où..." Mais tout ça je le savais, et je savais également que l'on ne peut rien y faire. Les hommes comme cela sont prêts à tout pour obtenir ce qu'ils souhaitent. Je ne sais pas ce qui est le pire entre connaitre personnellement son agresseur ou ne pas être capable de s'en souvenir. Je pense que c'est de le connaitre, et je regrette de ne pas en avoir parlé immédiatement, nous aurions peut-être eu la chance de l'arrêter. Je vis dans la peur qu'à cause de moi il ait recommencé... Je n'ai jamais été voir un psy, je n'ai pas voulu. Je ne veux pas que l'on me demande d'en parler encore et encore. Je sais que je suis encore jeune pour m'avancer comme je vais le faire, mais mon copain, avec qui je suis depuis plus de 2ans, m'a beaucoup aider à avancer et à lui faire confiance. Avec lui je me sens protégée. Bien sûr il arrive que j'éprouve des craintes dans la rue ou autre, mais grâce à lui, j'ai réussi a gérer cette peur. Je pense que tout ce qui peut nous aider, c'est d'en parler aux personnes que l'on veut, lorsque l'on en resent le besoin. En tous cas, j'admire la fait que tu en ais parlé ici, je n'avais jamais osé avant aujourd'hui...
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


228553
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages