Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère est schizophrène et je me suis fait violer

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 8766 lectures | ratingStar_40872_1ratingStar_40872_2ratingStar_40872_3ratingStar_40872_4

Depuis ma naissance, ma mère est schizophrénique. Elle à coupé tous mes liens familliaux, me frappait sans cesse ainsi que ma soeur et mon père… Et oui, on arrivait jamais à la controlé car on savait qu'elle était plu forte que nous après avoir bu et s'être drogué donc on avait aucun espoir de s'en sortir sans saigné car elle utilisait des objets coupants et nous lançait des meubles. Tous les soirs elle demandait de l'argent à mon père pour acheté de la drogue car elle était en manque et je subisait tous les soirs ces scènes violentes enfermée dans ma chanbre les larmes aux yeux, depuis toute petite. Pendant cette large période de souffrance, il y avait aussi un autre truc qui m'angoissait en me rongait à l'interieur de moi : je me suis fait violé 2 fois par un ami à mon père une fois car il nous avait gardé un soir chez moi parce que mes parents était allé voir le psyciatre de ma mère, et une autre fois à ma fete d'anniversaire chez moi. J'avais environ 7 ans la première fois et 8 ans le seconde. Jusqu'a mes 12 ans, j'essayait de passé des courts messages de toute cette souffrance mais je n'y arrivais jamais… j'étais trop géné. Puis j'ai commencé à me scarifié les bras. Car je ne savais pas comment et ou me défoulé de toutes ces histoires donc je me suis défoulé sur mon corps avec tout se que me tombait sous la main. Je souffrais, je souffrais… Je savais plu quoi faire : mes notes était une vrai catastrophe, ma mère me frappait tout les jours, je me scarifiait, je fumait et je pensait sans cesse aux viol que j'ai subit et à tous les moments que j'ai vécu avec ma mère. J'ai jamais passé des vraies vacances, aucun Noel en paix, Aucun anniversaire avec des amis comme je revais… Rien ! Juste le VIDE. Si aujourd'hui j'arrive a prononcé la phrase : j'en ai marre de ma mère je veux qu'elle disparaisse, c'est qu'il y a forcément quelque chose qui me fait dire sa. J'ai toujours des idées noires, j'ai aucun ami car personne m'accepte juste parce que je met que du noir, j'écoute du métal gothique, je me scarifie et je parle pas, et j'ai tous ces souvenirs horribles dans la tète… Aujourd'hui mes parents ce sont séparé mais ma mère viens toujours nous rendre visite et demandé de l'argent ce qui mène à la violence. Et mon père continu toujours à voir ce… d'ami qui me jette des regards bizzare et qui me touche souvent ou je ne veux pas mais la, je suis grande et je sais comment lui empevhé de faire ce qu'il a l'intention de faire. De toute facon je me sens incomprise par tout le monde, meme mon père s'en fou de moi.J'ai souvent pensé au suicide, mais je ne l'ai pas fait meme si ma vie ne rime à rien mais je me demande souvent pk je vis encore, car je suis malheureuse et je n'ai jamais mené une vie normale. J'ai déja vu un psy mais sa ne sert à rien… Je souffre j'en ai marre et juste le fait d'avoir écrit ce message sa me soulage.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


40872
b
Moi aussi !
12 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages