Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Marre de tout cela !

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 02/07/11 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 331 lectures | ratingStar_257042_1ratingStar_257042_2ratingStar_257042_3ratingStar_257042_4
Bonjour, alors voilà, j'ai 15 ans, pour ceux qui n'ont pas vu mon premier sujet, j'ai été violée par un noir il y a quelques mois. Depuis, phobie des africains et des arabes, peur de leur accent, peur de certaines odeurs, peur du regard de l'autre, pas confiance en l'autre, et je me sens mal dans les endroits ou il n'y a personnes et ceux où il y a du monde. J'ai fais une TS, (j'étais interne dans un lycée) un soir, en voulant me jeter sur l'autoroute. Une amie, la CPE et un surveillant m'ont retenue, à 2 secondes près, j'y arrivais… Résultat, une semaine d'hospitalisation. Je ne comprenais rien, j'étais stressée (comme toujours depuis le viol). Et j'ai changer souvent de chambre et une fois de service, le changement est stressant. Niveau judiciaire, j'ai porté plainte 3 semaines après le viol, l'audition à duré 4h30, d'abord contre X, puis plus tard, reconnaissance sur photo, je l'ai reconnu tout de suite. Après, une expertise médico-psychologique à été demandée, je l'ai faite, psychologique dure, et médicale, horriblement dure, je ne supporte pas qu'on me touche, (je n'ai plus confiance qu'en mon médecin traitant). Il y a quelques semaines, j'ai du aller à la confrontation contre mon agresseur. Le gardien de la paix m'a d'abord tout expliquer, puis j'ai attendu un avocat d'office. Il m'attendait dans un bureau. Le gardien de la paix ouvre la porte, je deviens rouge puis blanche… Je découvre un avocat noir… Impossible de rentrer seule, et ma mère à du rester près de moi. Je commençais une crise de tétanie, tout en pleurant. Après, c'est la confrontation, je rentre, m'assoie, et attends que mon agresseur entre. J'entends sa voix à travers le couloirs, je stress encore plus, un gardien de la paix reste à côté de moi et me rassure, tout en me disant qu'elle comprends ma peur. La confrontation commence, je me sens mal, mais je me défends, réponds au mieux aux questions posées, et me force à écouter ce que lui dit… et il invente, il ni, il dit que c'est moi qui l'ait violé, puis qu'il ne m'a jamais vu de sa vie. En sortant du commissariat, je suis félicitée. Mais tout cela est très lourd, j'en ai marre, maintenant le juge demande à ce qu'un psychologue spécialisé me rencontre pour évaluer les "dégâts". J'en ai marre de toutes ces procédures, il y aura encore une confrontation… J'ai envie de tout abandonner, mais je ne veux pas qu'il s'en sorte libre… Voilà, je n'attends pas forcément de réponse, j'avais juste envie d'en parler, puisque pour moi, c'est très dur de parler à quelqu'un qui est en fasse… Merci de m'avoir lue.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


257042
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages