Histoire vécue Psychologie > Viols - Abus sexuels      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Passé douloureux : m'en sortirais-je un jour?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 35 ans
Mail  
| 1034 lectures | ratingStar_121041_1ratingStar_121041_2ratingStar_121041_3ratingStar_121041_4

Pendant plus de vingt cinq, je me suis fait passer pour une névrosé car je ne voulais pas dire ce qui s'était passé pendant mon enfance et j'avais interdiction d'en parler. Je suis quelqu'un qui vient sans arret à l'aide aux autres et maintenant je m'occupe d'enfant à trouble psychotiques comme moi je l'ai peut être été à un moment donné ? Voici mon histoire : depuis ma naissance et ce jusqu'à l'age de 5 ans, j'étais éléver par une grand-mère car ma soit-disante génitrice ne pouvait pas m'élever cela est vrai que j'étais quelqu'un qui ne parlait pas et ne souriait à personne et m'enfuyait dès que quelqu'un voulait me toucher. Je me suis donc retrouver à l'age de 6 ans de nouveau chez mes géniteurs car ma grand-mère est partie (je lui en ai voulu car ellle m'avait laissé seule face à des personnes qui me faisaient que du mal il m'humiliaient sans arret et je me suis retrouvé à l'age de 12 ans à l'hopital aux urgences car je perdais énormenmément de sang et à cet-age je ne savais pas ce qu'il m'arrivait.je croyais que ce qui se paiisait à la maison c'était normal et après j'ai fait une tentative de suicide par la suite mais aucun pédopsychiatre me disait ce que j'avais eu et en plus c'était vraiment dur de rentrer en communication avec moi car je ne voulais pas parler et je me réfugiais dans les livres. Je le savais qu'il avait quelque chose en moi qui avait changer mais quoi ? Ce n'est que lorsque j'ai retiré mon dossier médical que j'ai appris que j'avais fait une fausse couche et de nouveau une deuxième tentative de suicide avec les médicaments ! En plus je les connais car toute la famille en prenait (un frère schizophrène, une génitrice bipolaire et un géniteur violent). J'étais la seule à pouvoir aider ma famille car je pensais que c'était mon devoir. J'ai toujours très bien travaillé à l'école et j'étais toujours dans les meilleurs donc il n'y avait rien inquiètant et en plus, je devais protéger ma famille.J'ai lu énormément de livres psycholigiques à n'en plus finir toujours pour en savoir plus et ce n'est que maintenant que j'ai dévoiler à un psychiatre une partie de ce que je vous raconte c'est vrai que je suis en dépression mais j'aimerai un jour m'en sortir je n'ai pas d'amis et à du mal à rentrer en relation avec les autres et à chaque fois que je vois un homme j'en ai peur et pourtant je suis pacsé et a deux enfants : un d'un viol (ma première relation avec un homme) et un autre un accident et je m'occupe d'un enfant psyvchotique et malentendant. J'aimerai bien que quelqu'un me dise si un jour je m'en sortirai et si quelqu'un a véccu les memes scènes ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


121041
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Alcool, insistance... viol? - viol et abus sexuels

image

@jesuislunedelle : Citation : ce que tu as vécu est banal dans le sens où ça arrive à beaucoup de personnes. Beaucoup trop d'ailleurs… Je connais plusieurs personnes ayant vécues des faits similaires, mais en ce qui les concerne elles ont...Lire la suite

Temoignage - un an apres je vous donne de l'espoir - - viol et abus sexuels

image

Je ne sais pas cmt tu as fait pour te reconstruire en un an… personnellement tout m'est revenu dans la gueule il y a peu et pendant 4 ans je faisais comme si de rien n'était… j'en ai parlé 4 mois après mon viol j'ai voulu porter plainte ms le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages