Histoire vécue Santé - Maladies > Allergies      (528 témoignages)

Préc.

Suiv.

don du sang et discrimination en fonction des pratiques sexuelles

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1618 lectures | ratingStar_14000_1ratingStar_14000_2ratingStar_14000_3ratingStar_14000_4

Que personne n'est protégé du sida, à partir du moment où ça n'est pas une relation stable. Sinon je regrette mais je ne suis pas d'accord quand tu dis "S ils veulent se limiter les risques ils faudraient alors refuser le sang a tous le monde.", il y a des tas de gens qui peuvent donner leur sang. La question n'est pas de la "pureté" du sang, au sens de l'eugénisme bien sur, mais une pureté poru éviter au receveur malade d'être plus mal que s'il n'avait pas reçu de sang. Comme je l'ai dis en dessous, quand on va donner son sang-plaquettes, etc… ils ne demandent pas si tu es homo ou hétéro. La question porte sur la régularité de ta vie sexuelle. Si tu change de copain ou copine tous les 2 mois, ça veut dire que potentiellement tous les deux mois tu as le risque d'attraper une ist. Donc tu ne pourras pas donner. Donc si après tu reste suffisamment longtemps (plus de 4 mois) avec quelqu'un, tu peux donner sans problème. Voici un copié-collé des éléments empèchant de donner son sang, trouvé sur le site "don du sang" :

LA SECURITE DU RECEVEUR.

Le rôle du médecin de collecte est de prévenir les complications transfusionnelles pour le malade qui reçoit du sang.

Il doit donc s'assurer de l'absence de maladies infectieuses ou de maladies ou traitements responsables de réactions allergiques ou immunologiques potentielles :

Exemples de délais avant de pouvoir donner son sang :

- Maladie infectieuse banale : 8 jours après l'arrêt de la maladie ou l'arrêt du traitement.

- Gastroentérite ou infection sérieuse : délais pouvant aller de 10 jours à 2 mois selon la gravité.

- Mononucléose, toxoplasmose ou autres infections sévères ou prolongées : 1 an.

Soins dentaires, détartrage, ablation dentaire : ils entraînent souvent un passage de microbes dans le sang et peuvent nécessiter un délai allant de 3 à 10 jours.

- Une intervention chirurgicale, des examens exploratoires de type fibroscopie, un tatouage… sont des situations à risque, notamment d'hépatite C. On attendra 4 mois avant de donner son sang.

Les relations sexuelles : il est généralement convenu d'attendre 4 mois après une première relation sexuelle avec un nouveau partenaire ou un partenaire occasionnel, sauf si le préservatif n'a jamais été oublié ou déchiré. C'est le délai nécessaire pour s'assurer de la sécurité du sang et de la fiabilité des résultats de tests, par rapport aux risques infectieux particuliers liés aux relations sexuelles. Seront exclus du don de sang toute personne ayant plus d'1 partenaire sexuel, les risques infectieux étant multipliés d'autant.

- Les médicaments : certains médicaments sont compatibles avec le don de sang, d'autres non. Il faut donc signaler toute prise de médicaments. Par exemple, le délai d'attente après arrêt de Roaccutane (Acné) , de Chibroproscar (Prostate) , de Propétia (repousse des cheveux) , peut atteindre 1 mois.

-L'aspirine ou les anti-inflammatoires nécéssitent un délai d'une semaine pour un don de plaquettes, car ils agissent sur la coagulation.

Quel que soit le médicament, le médecin de collecte est seul garant de son innocuité : il faut donc toujours le signaler.

- Les vaccins : les vaccins vivants (ex : hépatite) nécessite un délai de 3 semaines, les autres un délai de quelques jours.

- Les allergies : on évitera les périodes de crises, car les cellules porteuses des réactions d'allergie sont stimulées et peuvent entraîner des risques pour le receveur. Par contre, quelqu'un sous traitement, qui n'a pas fait de crises depuis un moment, ne pose à priori pas de problèmes.

- Les voyages en zone de paludisme : on attendra 4 mois après le retour d'un pays où il existe un risque de paludisme, avant de donner son sang, même si on a pris un traitement contre le paludisme pendant le voyage.

NOUVEAU : Depuis les étés 2003/2004 : on demande 1 mois d'attente au retour du Canada et des USA (depuis peu, on inclut le Mexique, la Tunisie, le Portugal et Israel) avant de donner son sang, à cause d'une épidémie du Virus du Nil Occidental qui se transmet par les moustiques et donne des espèces de grosses grippes dont 1% sont très méchantes. En plus, elles sont transmissibles par transfusion. Pour les régions du bassin méditerranéen, ou tropicales, il faudra signaler au médecin de collecte tout voyage récent. Un nouveau foyer a été recensé (été 2004) en Camargue : pour les gens qui vivent là, pas de dons avant le 30/11/04. Un mois d'attente pour ceux qui n'ont fait qu'y passer.

Certaines maladies sont incompatibles avec le Don de sang : certaines maladies "immunologiques" à auto-anticorps, comme la thyroïdite de Hashimoto. Le psoriasis sévère, les cancers, mêmes guéris. Les maladies avec troubles de la coagulation. Le paludisme, même s'il s'agit d'une seule crise il y a longtemps. Les infections à répétition… Une transfusion même très ancienne du sang de quelqu'un d'autre.

Il existe des comportements ou des situations à risque incompatibles avec le Don de sang : . Le séjour cumulé d'au moins 1 an en Angleterre entre 1980 et 1996. Une mauvaise compréhension de la langue parlée par le médecin de collecte. Le multipartenariat ou le vagabondage sexuel. La vie avec un partenaire à risque. La toxicomanie intraveineuse ou sniffée, même ancienne.

Dans tous les cas, si on se pose des questions, il vaut mieux venir en parler au médecin de collecte : lui seul pourra vous répondre si, oui ou non, vous pouvez donner votre sang.

Donc tu vois, il n'y a pas de discrimination due à l'orientation sexuelle de la personne, mais uniquement par rapport à ses pratiques sexuelles, ce qui est normal.

Dire que cette selection rappelle les fachos, tu vas trop loin, il ne faut pas tout mélanger.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


14000
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par ADSBdeSANNOIS | le 26/06/10 à 14:37

Petite précision : Si tu es un homme et que tu as des relations sexuelles avec un autre homme, tu ne pourras pas donner ton sang et tu seras exclu du don de sang ! Etre homosexuel (masculin) est en effet une contre-indication au don de sang.
Pour les femmes, je confirme que cela n'est pas une contrindication. ADSBdeSANNOIS blog : http://adsbdesannois.over-blog.com/

Par jo57jo | le 03/10/11 à 08:19

Homophobie et don du sang : la Commission européenne n’approuve pas.


La Commission européenne a confirmé, dans une réponse datée du 17/08/2011, qu’elle autorise les gays et bisexuels à donner leur sang. Même si les textes européens ont toujours été clairs, certains pays ont justifiés l’exclusion des gays et bisexuels par « l’application » de la directive européenne 2004/33/CE. La Commission a aussi rappelé à ses États membres qu’ils ne doivent pas discriminer sur la base de l’orientation sexuelle, et les a invités à ne pas confondre orientation et comportement sexuels.

Le CCNE (Comité Consultatif National d’Éthique) a émis un avis sur la question. Il a considéré que le futur questionnaire proposé par l’Établissement Français du Sang devrait permettre d’évaluer un risque pour un individu en prenant en compte ses conduites, plutôt que de porter sur des groupes à risques. Il a ajouté qu’il n’appartient pas non plus à un établissement de transfusion de porter a priori un jugement qui peut être considéré comme stigmatisant.

La HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité) a affirmé : « le Collège de la haute autorité a recommandé la modification du questionnaire rempli par les candidats afin de substituer à la question relative aux rapports sexuels entre hommes, celle relative aux pratiques sexuelles à risque »

Le ministère de la santé français fait actuellement l’objet d’un procès administratif où le plaignant, Geoffrey Léger, a saisi le tribunal administratif de Strasbourg. L’objectif du procès est d’ouvrir le don du sang aux gays. Si il gagne ce procès, les gays et bisexuels pourront donner leur sang en France.

Les associations Pourquoi Sang Priver et Homodonneur militent activement pour modifier la législation, et des partis politiques tels qu’ Europe Écologie Les Verts, le Parti Socialiste, le Mouvement Démocrate, le Parti Radical de Gauche, le Parti de Gauche, et le Parti Communiste Français ambitionnent de faire lever cette interdiction. D’ailleurs, Jean-Luc Roméro du Parti Socialiste a qualifié cette interdiction de « discriminatoire » et « insultante ».

Lorsqu’elle était au pouvoir, Roselyne Bachelot a promis de mettre fin à cette injustice. Mais elle ne l’a pas fait. Quant à Xavier Bertrand, il promet depuis plus de 5 ans d’autoriser les gays à donner leur sang, mais il n’a toujours pas tenu sa promesse.

Histoires vécues sur le même thème

Je fais des crises après chaque repas

image

Je suis de Bordeaux et moi aussi je fais les frais de ce médicament ! Voilà trois ans, j'ai commencé le traitement. Et pendant le traitement j'ai eu une crise de je n'sais pas quoi aprés un repas (devenu tout rouge, asthme, picotement sur la...Lire la suite

Le bébé risque d'avoir une allergie avec de la farine

image

Hier journée un peu bizarre avec Lucas qui réclamait toutes les heures pour téter 5 min à peine, et 0 période d'éveil calme entre 8h et 17h, soit il dormait, soit il pleurait de faim. Je comprends pas ce qui s'est passé, mais il s'est calmé...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages