Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Arthroses      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vécu avec des arthroses depuis 40 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 472 lectures | ratingStar_222766_1ratingStar_222766_2ratingStar_222766_3ratingStar_222766_4
j'habite également en Moselle, dans la banlieue sud de Metz, un petit village autrefois de vignerons. Je viens d'avoir 58ans, pas trop âgée, mais je me considère déjà si vieille, en raison de mes possibilités. à 18 ans on m'avait annoncé que j'étais bourrée d'arthrose (un médecin du Mont D'Or où j'étais partie skier et c'est un claquage musculaire près de l'omoplate qui m'avait fait consulter ! Pour moi, le décors était planté, j'ai toujours vécu "avec" même si mon médecin de l'époque n'admettait pas que l'on m'ait fait cette révélation ! Dans ma famille il y avait un terrain arthrosique : papa (à l'époque on appelait cela des rhumatismes, mes deux soeurs (bien plus âgées que moi), avec les mêmes localisations : cervicales, lombaires, genoux, mains. En 2005, je souffrais de douleurs dans la cuisse droite, qui m'empêchaient de monter les escaliers, mon généraliste (un autre) me disait "c'est encore votre arthrose ....!" et hop anti-inflammatoires, sans jamais aucune radio. J'ai pris l'initiative de me diriger vers un rhumato (là aussi j'ai changé et en novembre 2005 c'était encore possible!) qui de suite par la description des symptômes a diagnostiqué une péri-arthrite, puis par un scanner il a été découvert une coxarthrose bi-lattérale, et enfin une péri-arthrite de l'autre côté !. Dans la foulée j'ai également changé de généraliste (avec orientation homéopathie) La cure de l'an passé à Amnéville a définitivement agravé une situation déjà pas brillante ! Mon généraliste consulté pour un renouvellement de médicaments m'a de suite interrompu la cure. Mais voilà depuis mai 2006 c'est la catastrophe, les douleurs sont omniprésentes, mouvantes, et usantes. Bien entendu je ne vous surprendrais pas si je vous dis que l'on ne me croit pas (sauf les médecins)car j'essaie de faire un maximum et je cache souvent ma douleur. En fait on ne me parle de fibro que depuis début avril, et je connaissais un peu, car on avait qualifié ma nièce de fibro il y a quelques années, alors qu'elle a une maladie neuro-musculaire liée à la vaccination de l'hépatite B, et à l'époque tout le monde disait que c'était la "poubelle" dans laquelle on met ce que l'on n'identifie pas ! Voilà j'espère ne pas t'avoir saoulée avec tout ce scénario catastrophe, à présent j'attends de tes nouvelles. Au fait es-tu adhérente de l'association Lorraine champagne Ardennes, je me posais la question de savoir si je devais adhérer.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222766
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quand soutenir son homme devient un fardeau trop lourd... - solitude

image

Bonsoir à tous et toutes, Je prends un petit moment pour essayer de me calmer… Mon coeur bat la chamade, ma respiration est courte et je sens le mal de tête qui s'installe… je me suis dit qu'en partageant mon quotidien, cela pourrait peut-être...Lire la suite

Operation du menisque externe et arthrose ? - accidents sportifs

image

Bonjour, Cela fait un an que je marche avec le ménisque externe du genou droit fissuré. J'ai passé une IRM il y a peu de temps, il y a une fissure horizontale dans le ménisque et un kyste. J'ai des douleurs qui vont de très faibles à moyennes...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Spondylarthrite enkylosante
Voir tous les  autres témoignages