Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Arthroses      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je souffre du syndrome de Tietze

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2995 lectures | ratingStar_224385_1ratingStar_224385_2ratingStar_224385_3ratingStar_224385_4
Voilà je me présente rapidement, je suis une jeune maman âgée de 24 ans ( ma fille a 2 ans et demi ) et je vis en Corse. Je me suis inscrite sur ce forum afin de trouver des réponses réconfortantes et du soutien ... Je vous raconte mon histoire : Il y a 2 mois, en pleine nuit, violente douleur au niveau de la poitrine à gauche. Très inquiets, mon conjoint et moi allons aux urgences. Pour faire court, ils me gardent 2 jours en cardiologie, avec electrocardiogramme, bilan sanguin, radio des poumons et echo du coeur OK. Je suis sous perf avec des antalgiques. On me laisse sortir en me disant qu'ils s'agient de douleurs intercostales et en me préscrivant de l'aspegic 3 fois par jour pdt 10 jours. La douleur passe au bout 5/6 jours puis pouf revient. Cette fois-ci je vais voir mon médecin qui me prescrit des anti-inflammatoires et un décontractant musculaire ainsi qu'un nouveau bilan sanguin et des radios des cervicales et des dorsales. Les radios et le bilan ne révèlent rien de négatif. Le traitement ne marche pas très bien. Je retourne voir mon médecin, il décide de me donner du rivotril en gouttes 3 fois par jour et de continuer le décontractant ( tétrazépam ) et me conseille de prendre rendez-vous avec un osthéopathe. L'osthéo me fait une longue séance d'une heure et là miracle, plus de douleurs au niveau de la poitrine. Juste des douleurs dans le dos ( mais elles sont tellement plus supportables ). 1 mois quasi d'invalidité et hop je peux refaire des choses, retourner me promener, rire, etc. Et bam, il y a une semaine et demi ... à nouveau ... je commence à ressentir des douleurs dans les côtes et la poitrine. Le mal s'empire de jour en jour ... Du coup je retourne voir mon médecin en catastrophe mercredi soir. Il semble désemparé et ne sait plus mettre de nom sur ce dont je souffre. Il m'envoie voir un neurologue et me prescrit du Neurontin. Médicament que je ne prend pas, vu tous les effets secondaires possibles .. Je souffre donc le martyre tout le week-end ( je prends un peu d'aspirine mais bon voilà quoi ... ), je dois rester couché. Pour terminer donc, hier rendez-vous chez le neurologue qui me dit alors que je souffre certainement du syndrome de Tietze, une inflammation du cartilage entre une côte et le sternum. Qu'on ne voit pas ce genre d'inflammation à la radio ni au scanner. Il me prescrit alors ( ENCORE ) des anti-inflammatoires NEXEN 2 fois par jour pendant 6 jours puis 1 par jour pendant 9 jours. Et me dit que si cela ne suffit pas il faudra soit faire des infiltrations chez un rhumatologue, soit de la mésotéraphie. Je prends donc mon traitement ( qui m'assomme ) depuis hier soir et pour le moment pas d'amélioration ... Cela fait donc 2 mois que mon mal dur. Je suis exténuée car je ne parviens pas à dormir la nuit, trop mal et trop inquiète. Je dois m'occuper de ma fille de 7h du matin à 19h le soir, car mon conjoint travaille et la pauvre ne comprend pas pourquoi je ne peux plus la porter, ni me promener avec elle et pourquoi maman passe autant de temps au lit ... Ma famille est sur le continent et je n'ai personne pour m'aider. Je n'ai plus de vie sociale depuis ces douleurs ... et je n'ai que 24 ans ... Je pleure beaucoup, je suis désespérée, tant pour moi, tant pour ma fille qui ne mérite pas ça. Alors j'aurais plusieurs questions à vous poser pour m'épauler un peu : - Comment être sur qu'il s'agisse bien d'un syndrome de Tietze ? ( on m'a tellement diagnostiqué de chose différente ... ) - S'il s'agit bien de ça, est-ce que ça finit par partir un jour ? - Quelles sont les meilleurs méthodes ? Dites moi que je vais retrouver une vie normale sous peu, car je n'en peux plus, je suis cent pieds sous terre ...
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224385
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quand soutenir son homme devient un fardeau trop lourd... - solitude

image

Bonsoir à tous et toutes, Je prends un petit moment pour essayer de me calmer… Mon coeur bat la chamade, ma respiration est courte et je sens le mal de tête qui s'installe… je me suis dit qu'en partageant mon quotidien, cela pourrait peut-être...Lire la suite

Operation du menisque externe et arthrose ? - accidents sportifs

image

Bonjour, Cela fait un an que je marche avec le ménisque externe du genou droit fissuré. J'ai passé une IRM il y a peu de temps, il y a une fissure horizontale dans le ménisque et un kyste. J'ai des douleurs qui vont de très faibles à moyennes...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Spondylarthrite enkylosante
Voir tous les  autres témoignages