Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Arthroses      (428 témoignages)

Préc.

Quand soutenir son homme devient un fardeau trop lourd... - solitude

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 13/11/13 | Mis en ligne le 08/06/14
Mail  
| 863 lectures | ratingStar_530754_1ratingStar_530754_2ratingStar_530754_3ratingStar_530754_4
Bonsoir à tous et toutes, Je prends un petit moment pour essayer de me calmer… Mon coeur bat la chamade, ma respiration est courte et je sens le mal de tête qui s'installe… je me suis dit qu'en partageant mon quotidien, cela pourrait peut-être m'aider à y voir plus clair… Il y a 8 ans, je me suis échappée des griffes d'un compagnon manipulateur et violent. Après une année de "transition", j'avais un super contact avec un gars rencontré par hasard via une petite annonce… pas matrimoniale… il vendait des objets qui m'intéressaient. On a fait des sorties entre "copains", on s'entendait super bien, on parlait de tout et de rien, on partageait nos expériences passées,… bref au final, on a "courtisé" pendant plus de 6 mois. Il s'est installé chez moi, puis on a loué un appartement, ensuite on a décidé d'avoir un bébé et puis on a acheté une maison et adopté un chien et un poisson rouge… bref exception faite du mariage, on dirait le parfait petit couple made in USA comme dans les bonnes vieilles séries télé ! Il y a un an, mon compagnon a malheureusement perdu son travail… lui qui se dépensait sans compter, arrivait avant l'heure et partait après l'heure, toujours d'accord pour remplacer les malades de dernière minute ou pour changer de pause avec les lèves-tard de son équipe !!! Bref quand il a été viré le 31/12/2012, il a complètement disjoncté. Depuis, c'est devenu catastrophique. Il s'est mis à boire, d'abord un petit verre pour décompresser et maintenant, on en est à une bouteille en une seule après-midi. Le gros soucis c'est qu'il se met tellement de pression dans la tête, qu'il foire presque tout ce qu'il essaye de faire, donc il râle, il gueule, et nous sort le grand jeu de caliméro. Je ne vous raconterai pas l'épisode où il a perdu connaissance au volant de la voiture, garée de travers sur le trottoir devant la maison et où, heureusement, j'ai pu compter sur quelques voisins pour appeler les secours et m'aider… je ne vous raconterai pas la fois où il a dit à son fils de 5 ans qu'il fallait que sa mère (moi) lui trouve un autre père, parce que lui n'en valait pas la peine et qu'il finirait pas par mourir devant nous… Il y a aussi le jour où il est tombé comme une masse de tout son poids dans le salon et où il arrêtait de respirer et où je le secouais pour qu'il reprenne sa respiration,… Et j'en passe… surtout qu'il a passé 150 kilos, quand c'est inerte, moi j'arrive même pas à le mettre en position latérale de sécurité ! Aujourd'hui, quand je rentre du travail, je le trouve haletant comme si il venait de faire un marathon… il m'explique entre deux respirations, qu'il est épuisé, qu'il n'en peut plus, qu'il va pas bien, qu'il a mal partout, … bref comme tous les jours quand je rentre depuis plusieurs mois maintenant… J'en arrive à me tracasser tout le long du chemin de retour de peur de ce que je vais trouver en rentrant. J'avais sorti de la viande… qu'il fallait juste laisse dégeler… , des poireaux qu'il fallait juste faire suer et crêmer… et accompagner de pommes natures… du super simple quoi… eh ben non, Môsieur à voulu faire un gratin qu'il a foiré, la viande n'était pas dégelée donc quand il lâché le morceau dans la poele, cela l'a éclaboussé, il a hurlé comme une damné… que je suis sûr que mes voisins l'ont entendus… et au lieu des pommes natures, il a voulu du riz… qu'il a laissé trop cuire… Puis quand tout a été sur la table,… comme hier soir, il a fait de son nez, en disant que c'était râté, pas bon, que je n'avais qu'à tout jeter au compost… puis il est monté se coucher sans manger, en râlant, en beuglant. Le petit était dans son lit et pour pas "déranger" son papa, écoutait de la musique pour s'endormir avec ses petits écouteurs. Puis une heure après, mon compagnon est descendu en râlant, en jetant tout ce qui lui passait dans les mains, ses mégots de cigare, son briquet, son gsm,… puis j'ai voulu lui servir un verre de limonade..; il m'a joué le grand malade en jetant ses bras dans tous les sens et a fini par renverser son verre sur MON bureau en acajou … en se plaignant qu'il meurt de faim et que je n'en ai rien à foutre… puis quand j'ai essayé de discuter, lui proposer une tartine, un petit pain ou un oeuf dur, il s'est braqué et est monté. J'ai entendu un gros vacarme, je suis montée 4 à 4, pour le trouver hurlant dans la chambre du petit… le lecteur CD du gamin, cassé, par terre, … en me criant dessus "mais ça va pas des écouteurs pour dormir, mais t'es pas bien où quoi ! "… j'ai tenté de lui expliqué pourquoi le petit avait mis ses écouteurs, il ne m'a même pas écouté et est descendu s'installer dans sa voiture, dans le garage en me disant qu'il voyait bien qu'il est de trop et que je ne demande qu'à ce qu'il dégage… et qu'il y a une belle barre en métal au plafond du garage et que cela serait idéal pour se pendre… ça n'a pas duré longtemps car pas dix minutes plus tard, il montait se recoucher.. Enfin je suppose car je n'ai pas encore osé aller voir… Cela fait des mois que j'essaie de lui sortir la tête hors de l'eau… j'avais même réussi à ce qu'il aille voir un psy… et au final, il l'a accusé de le pousser plus profond dans la boisson… puis j'ai pris cette histoire de boisson en main, et j'avais réussi à ce qu'il ne boive plus qu'un Whisky mélangé avec du coca, par jour… mais sa mère lui a rendu une bouteille… puis il est allé en chercher une lui-même au magasin… et au final tous les efforts sont anéantis… Je ne lui demande pas de retrouver du travail, je lui demande juste d'aller conduire le petit à l'école et d'aller le chercher… le reste de sa journée, il peut faire tout ce qu'il veut mais il s'organise comme un as de pique et au final, c'est la catastrophe… et bien sûr, ce n'est jamais de sa faute… c'est le petit qui a un sale caractère, c'est moi qui ne comprend rien à rien, c'est le voisin qui s'est garé trop près de notre porte de garage, etc… mais à côté de cela, c'est moi qui doit sonner au gars pour le problème des châssis, c'est moi qui doit trouver un électricien auto pour résoudre le soucis de son dernier achat impulsif, et bien sûr quand je me retrouve à l'aider sur ses travaux dans la maison parce qu'il ne veut pas être tout seul et que par conséquent, je ne repasse pas mon linge… il me remet le repassage qui traîne sur le nez à la première occasion !!! Je sens que je ne vais pas bien, et je ne suis pas dupe, je vois bien dans le regard des voisins, qu'ils se demandent comment je résiste… mais je sens que je fléchis… je suis de plus en plus malade, j'attrape n'importe quel rhume qui passe et chez moi, cela se transforme presque illico en bronchite… parfois, j'attrape même des pointes de côté alors que je suis simplement assise à table… pour le moment, j'ai une laide toux, cela fait 15 jours que cela dure… même les médicaments n'ont presque pas d'effet… le médecin me dit que c'est à cause de mon état de nerf… Maintenant, quand il arrête de respirer et se laisse tomber… j'ai honte mais j'en arrive à penser qu'il le fait exprès… et à force de me dire qu'il veut mourir… qu'il va mourir… qu'il n'arrivera pas à 50 ans… qu'il veut se suicider… cela ne me fait plus peur comme avant, mon cerveau me dit "Si tu me fais un coup pareil, ne pense pas que je vais me coltiner ta mère qui me déteste et te laisse boire ! " Gérer mon boulot, les problèmes de santé de mes parents (maman a de l'arthrose déformante incurable qui va l'empêcher d'ici quelques années, à utiliser ses mains et papa commence l'Alzheimer) , l'alcoolisme et la dépression de mon compagnon, la méchanceté destructrice d'une belle-mère hyper possessive qui considère que je lui volé son fils… et protéger mon petit bonhomme … je n'y arrive presque plus… cela devient bien trop lourd… Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire… cela m'a fait du bien de partager mon fardeau…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530754
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Operation du menisque externe et arthrose ? - accidents sportifs

image

Bonjour, Cela fait un an que je marche avec le ménisque externe du genou droit fissuré. J'ai passé une IRM il y a peu de temps, il y a une fissure horizontale dans le ménisque et un kyste. J'ai des douleurs qui vont de très faibles à moyennes...Lire la suite

Douleurs chronique a la machoire depuis 6 ans

image

Bonjour à tous, Je me décide à écrire sur ce forum car j'ai besoin de soutien et ne sais à qui le demander. Je suis une jeune femme de 23 ans, depuis maintenant 6 ans je souffre d'une malocclusion dentaire importante et de douleurs aux ATM...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Spondylarthrite enkylosante
Voir tous les  autres témoignages
Les derniers appels à témoins