Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Autres      (632 témoignages)

Préc.

Suiv.

Algodystrophie : traitement de longue haleine

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 45 ans
Mail  
| 1453 lectures | ratingStar_119504_1ratingStar_119504_2ratingStar_119504_3ratingStar_119504_4

45 ans, multi-handicapée (aveugle, demi-sourde, difficultés à marcher suite à accidents au genoux…) et en invalidité deuxième catégorie mais pas pourl'algo). Maintenantj'y arrive. En 1988, j'avais donc 24 ans, j'ai souffert moi aussi, énormément, d'une algodystrophie au genou gauche suite à un accident qui était pourtant a priori très très banal et sans gravité ! Par chance, le diagnostic n'est tombé qu'au bout de quelques mois. Mais j'ai connu une vraie galère : environ 18 mois de quasi-immmobilisation, des quantités de médicaments, pas de rééducation à l'époque parce que les rumathologues d'alors disaient qu'il n'en fallait pas, fauteuil roulant ou position allongée, je ne connaissais même pas les centres anti-douleurs… Je vivais alors en Gironde, maintenant à Marseille. Bref ; en plus à l'époque j'étais au chômage, je commençais enfin à recevoir des propositions d'emploi après plus d'un an de vaines recherches, et j'étais obligée de refuser car je pouvais à peine marcher dans la maison et avais leplus grand mal à rester assise longtemps : un comble ! Et puis j'ai trouvé du boulot en novembre 1989. Je n'étais pas guérie, loin de là, mais la douleur devenait petit à petit moins forte. Les deux seules choses qui m'ont vraiment réussi, à l'époque, c'était d'une part un anti-inflammatoire très connu que j'ai hélas pris très très longtemps, et quand c'était la saison, les bains de mer, qui me faisaient beaucoup plus de bien que les médicaments ! Il m'aurait fazllu de la rééducation en piscine, personne n'a voulu m'en proposer… sans doute à cause de ma cécité. Bref, très très progressivement, j'ai retrouvé une certaine autonomie. Mais maintenant je sais que cela ne reviendra jamais comme avant car depuis j'ai eu deux accidents supplémentaires, dont un grave, au même genou… Mais enfin, je peux marcher un peu, je peux m'asseoir, et la douleur (au genou, je précise) ne me réveille plus que très occasionnellement ! Quelque chose d'intéressant à ce niveau, d'après mon expérience, c'est les cataplasmes d'alumine à garder toute lanuit (ce n'est plus remboursé) et la glace aussi est intéressante. Au plus fort de la crise, j'ai eu une réaction bizarre que mon spécialiste n'avait jamais vue : j'ai eu des poils très longs qui poussaient à l'endroit où j'avais le plus mal. Et puis au bout d'un certain temps, sans que j'en prenne conscience tout de suite, c'est parti aussi brutalement que c'était venu ! Bref, même si dans mon cas les choses se sont compliquées par deux accidents supplémentaires, je veux redonner espoir à ceux ou celles qui souffriraient aussi du genou pour cette cause : c'est très long, il faut hélas beaucoup de patience et parfois beaucoup d'imagination, beaucoup de temps allongée hélas, les traitements bien sûr ne seront pas forcément les mêmes pour chacun, mais avec beaucoup beaucoup de patience et de persévérance on peut s'en sortir ! Seulement, c'est vraiment long : moi, si je compte jusqu'à ce que je retrouve une certaine autonomie, il a bien fallu presque deux ans…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119504
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conflit anterieur de hanche

image

Bonjour à tous, Apparemment c'est peut-être banal, mais ça fait des années que je consulte des topics de doctissimo et c'est aujourd'hui que je vais laisser mon premier message ! Même si rien ne remplace la consultation de spécialistes, c'est...Lire la suite

Probleme de coude - accidents sportifs

image

Bonjour bonjour, voilà je me présente j'ai 13 ans, je commence à grandir de plus en plus. Il y a quelques mois, je me suis cogné au coude. Après ça, dés que je bougeaais le bras je me faisais souvent très mal à l'articulation. Le mal est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages