Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Autres      (632 témoignages)

Préc.

Suiv.

Douleur bas du dos et sciatique chronique

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 20/05/10 | Mis en ligne le 23/04/12
Mail  
| 374 lectures | ratingStar_245279_1ratingStar_245279_2ratingStar_245279_3ratingStar_245279_4
J'ai 33 ans, ai souffert depuis l'age de 14 ans de lombalgies chroniques, je vous passe les douleurs, que vous connaissez tous… un Osthéo m'a un jour parlé de susceptibilité lombaire : Un fois considéré cette expression au premier degré, j'ai pris conscience qu'effectivement, la moindre contrariété, le moindre stress, m'amenaient à me tendre fortement, précisément au niveau des lombaires… Petit à petit, le moindre de mes mouvements enflammait alors la zone, jusqu'au mouvement de trop. Ma (mes ? ) solution : 1-Une première (ou plusieurs, si vraiment beaucoup de choses à arranger ! ) séance d'ostéopathie, pour remettre la structure articulaire d'aplomb. 2-M'assouplir ! J'ai réalisé que ma sédentarisation m'avait rendu raide depuis très longtemps… Résultat : pencher la tête en avant pouvait me créer des tensions jusqu'aux genoux ! J'ai donc travaillé la souplesse (parfois en prenant des anti-inflammatoire en parallèle) des articulations principales, en m'entrainant notamment à faire l'équerre, dos au sol, jambes parfaitement tendues contre le mur. 3- une paire de semelles orthopédiques, pour rectifier un effondrement des voutes, et non compenser ma différence de 1,5cm à gauche (une talonnette ne convient que dans le cas d'un exercice physique "court", pour soulager dans mon cas la hanche le temps de l'effort, mais jamais sur du long terme, car le corps s'est adapté). 4- des abdos, en suspension sur les bras, le dos bien droit, en ramenant les jambes, et en détendant le bas du dos (pas facile). 5- une psychothérapie, pour régler/gérer les pourquoi qui faisaient que je me tendais, principalement à cet endroit . 6- des séances d'osthéo par la suite, pour régler d'autres choses, qui, sur le moyen terme, pouvaient conduire à un nouveau déséquilibre. Ce fut "long", plusieurs mois (pour le corps) , plusieurs exercices différents, avant de trouver les plus adaptés. J'ai beaucoup appris sur moi, sur mon corps et mon esprit. De "raide comme un piquet", je suis passé à "plus souple que la moyenne", je touche aisément le sol avec mes doigts, jambes tendues, ce qui fait que mon corps à "de la marge" pour se tendre, avant que ça ne rime avec blocage. J'ai aujourd'hui de rares douleurs, me surprend parfois à me tendre musculairement au niveau des reins, mais je sais me détendre, et gérer mon stress. Ma qualité de vie n'a plus rien à voir avec cette période ou je ne faisais plus rien, ou mes douleurs me conduisaient à l'apathie, et m'entrainaient au fil des ans dans un cercle vicieux proche de la dépression. J'espère que mon histoire, et son dénouement simple et lent pourront servir d'exemple. Pour plus d'informations sur le traitement de la sciatique :
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


245279
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conflit anterieur de hanche

image

Bonjour à tous, Apparemment c'est peut-être banal, mais ça fait des années que je consulte des topics de doctissimo et c'est aujourd'hui que je vais laisser mon premier message ! Même si rien ne remplace la consultation de spécialistes, c'est...Lire la suite

Probleme de coude - accidents sportifs

image

Bonjour bonjour, voilà je me présente j'ai 13 ans, je commence à grandir de plus en plus. Il y a quelques mois, je me suis cogné au coude. Après ça, dés que je bougeaais le bras je me faisais souvent très mal à l'articulation. Le mal est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages