Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Autres      (632 témoignages)

Préc.

Suiv.

Grâce à l'auto-hypnose, j'ai pu surmonter ma rupture du LCA

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 944 lectures | ratingStar_200623_1ratingStar_200623_2ratingStar_200623_3ratingStar_200623_4

Je vois pas mal de sujet sur la rupture du Lca (ligament croisé antérieur) ,Lli (lig.latéral interne) et ménisque interne ou externe (les sépécialiste appel ça le "trio" ou quelque chose comme ça, parce qu"une entorse entraîne bien souvent de sévère domage à ces trois "lousitiques") Il y à un peu plus d'un an je me suis fait une entorse du genou droit, j'ai été mal suivi et donc mal dignostiqué, après avoir insisté pour avoir une IRM car mes douleur persistaient et s'empiraient.résultat : Rupture complète du LCA, Kyste de Baker, déchirure grave (grade III (surIII) ) du ménsique interne et externe, déchirure de grade II du Lli et possible décollage du cartilage… bref me suis pas raté.J'ai donc pris rendez-vous chez un "vrai "spécialiste (un chirurgien d'expérience j'entend). Il ne lui a pas fallu 5 minutes pour me confirmer la gravité du dignostique sans même regarder les résultat de l'IRM. Le plus inquiètant était selon lui : les possibles dégats au cartilage suite à la déchirure des ménisque, le cartilage n'étant pas encore remplacable actuellement (quoi qu'en dise les produit pharmaceutique à base de collagène…) il ne fallait pas trainer (et dire que ça faisait un an que je traînais ça…) Bon, opération 2 semains plus tard.Méthode : Keneth Jones avec DiDt (droit interne-demi tendineu) prélevé sur la patte d'oie (oui ce n'est pas le rotulien) , avec anesthésie génerale. Je suis rentré à l'hosto le jeudi matin, je suis ressorti le lendemain soire avec un genou ayant déja une amplitude de flexion de 90° (à l'aide d'un kinétech évidement) je ne vais pas mentir… j'ai eu assez mal dans la salle de réveil, mais étant sous surveillance étroite, on m'a tout de suite administré une injection de morphine, la douleur s'est effacé instantanémént.mais étant sous perf d'analgésique, la douleur est très largement suportable par après. Le chirurgien viens me voire le matin suivant mon opération: les deux méniques sont sauvés, la pose du didt est parfaite (il à même utiliser une méthode "dernier cri" avec deux point d'ancrage au niveau du tibia pour consolider les mouvement de rotation Et de tiroir) , le cartilage est apparement intact (ouf).l'opération à duré 2 heures, ce sont les ménisque qui ont pris le plus de temps. Diclofénac 75 mg retard, soir et matin, et dafalgan codéïné en cas de trop forte douleurs.genou enveloppé complètement dans la glace le plus possible et le plus souvent possible.Et… 20 scéances de kiné dans un premier temps, tous les jours.Je me suis déplacé en béquille tout de suite, pour après environs une grosse semaine, me déplacer sans béquille (lentement et chez moi, hors de question de risquer uen sortie). Après 3 semaines je me déplace beacoup mieux, j'arrive à marcher quasi sans claudiquer mais sans forcer évidment, je prend une seule béquille quand je sors dans la rue.RDV chez le chirurgien pour m'enlever mes agraffe et faire le point : mon état à étonnement bien progressé, le genou n'est même plus suffisment gonflé pour faire une ponction, le liquide restant partira de lui même, il me represcris 20 scéance de kiné supplémentaire (à fréquence réduite : 3-4 fois par semaine au lieu de 5) Après 1 moi (aujourd'hui) je reprend le boulot, et dans quelques jours j'ai mon atèle sur mesure. Voilà, et dans 13 jours je part au cambodge, pas de trekking, ne pas se mettre à genou et ne pas forcer… avec l'atèle tout devrait bien se passer. Je ne prend plus de médoc. Je précise que j'ai fait pas mal de scéance d'auto-hypnose, sur ma propre décision, cela m'a beaucoup aider.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200623
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conflit anterieur de hanche

image

Bonjour à tous, Apparemment c'est peut-être banal, mais ça fait des années que je consulte des topics de doctissimo et c'est aujourd'hui que je vais laisser mon premier message ! Même si rien ne remplace la consultation de spécialistes, c'est...Lire la suite

Probleme de coude - accidents sportifs

image

Bonjour bonjour, voilà je me présente j'ai 13 ans, je commence à grandir de plus en plus. Il y a quelques mois, je me suis cogné au coude. Après ça, dés que je bougeaais le bras je me faisais souvent très mal à l'articulation. Le mal est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages