Histoire vécue Santé - Maladies > Articulations > Autres      (632 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les douleurs articulaires aux hanches dues au SDP

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 3853 lectures | ratingStar_22526_1ratingStar_22526_2ratingStar_22526_3ratingStar_22526_4

Bonjour latitia,

 

Personnellement, je doute fort cet hypothèse de "rhume de hanche", penche plutôt en faveur de "douleurs articulaires aux hanches" provoquées par un mode de décompensation de SDP (SDP =syndrome de déficience posturale).

 

Dans le premier cas (rhume de hanche) , il n'y a pas de traitement : on attend que ça se passe, et on empêche l'articulation ou les articulations de bouger   (par immobilisation) , pour éviter des séquelles.

 

Dans le 2e cas (SDP) , il y a un traitement très efficace : la posturologie de Lisbonne (non médicamenteux, durée de traitement entre 2 à 4ans sur la majorité des patients, c'est plus rapide chez les enfants que chez les adultes : port de prismes "posturaux" intégrés dans les lunettes, port de semelles posturales dans les chaussettes, installation de "bonne posture"**).

 

 ** les consignes de "bonne posture" préconisée par l'école de Posturologie de Lisbonne sont illustrées au lien suivant : http://posturo.free.fr/posture.html  

 

Dans les 2 cas (rhume de hanche ou douleurs articulaires dues au SDP) , rien n'empêche d'avoir les douleurs des 2 cotés.

 

Je n'ai de recul que sur un coté : ma fille a été attachée (ficelée : cas de le dire) une bonne semaine à l'hôpital, pour cette "suspicion de rhume de hanche", à l'âge de 18mois. Elle a été très traumatisée par cette expérience.

 

A l'époque, je ne connaissais pas encore l'existence de SDP, ai adhéré très facilement à l'hypothèse de "rhume de hanche" à source virale (virus installé dans l'articulation) , car j'ai été diagnostiquée de "rhumatismes d'origine virale" depuis ma petite enfance (douleurs chroniques aux 2 genoux, dès qu'il y avait un changement de climat) , mon père également (rhumatismes aux genoux, débutés très largement avant ma conception) , quoi de plus naturelle de transmettre cette souche virale à ma fille…

 

Ce n'est qu'en 2004 que j'ai commencé à douter de cette théorie : la découverte de SDP en 2003 et l'application du traitement postural de Lisbonne m'a dissipée complètement mes douleurs articulaires aux genoux (je ne suis plus fiable en prédiction de changement climatique à court terme) : la thèse de "source virale" en a pris un sacré coup.

 

Il faut savoir que les médecins ont  imputé les troubles cardiaques de mon père (troubles existent depuis sa jeunesse) à ses rhumatismes viraux : je m'apprêtais à affronter cette conséquence depuis belle lurette.

 

Je présentais des anomalies cardiaques depuis mon enfance (un aspect a été mises en évidence au lycée : lors d'un cours de Bio : arthemie, le coeur avait un battement irrégulier) , sans parler des phénomènes  inexpliqués de tachycardie, bradycardie par périodes (aucuen malformation cardiaque décelable).

 

En 2003, quelques mois avant le traitement de mon SDP, j'en arrivais à plus d'un malaise vagal par semaine (démarrage avec une tachycardie, puis, insuffisance respiratoire, tournis, nausées, sueurs froides, jambes en coton, sensation d'épuisement, se terminait par 2 à 3h de "sieste", une sensation d'épuisement après la "sieste").

 

Depuis le traitement de SDP, je n'ai pas eu un seul malaise vagal.

 

Ma fille avait souven ce type de troubles, "à minima" (sans perte de connaissance) avant son traitement de SDP.

 

Depuis 2006, elle a bâclé son traitement de SDP (j'ai voulu lui apprendre l'autonomie de gestion de ce traitement : car utile à vie dans son cas, j'ai fait une erreur "stratégique") , ses malaises vagaux sont revenus en puissance : avec perte de connaissance et chutes dangereuses (signes d'infarctus fonctionnel).

 

Je lui ai fait la démonstration : reprise du traitement postural de Lisbonne avec un minimum de sérieux : ses douleurs dans la poitrine à chaque réveil se dissipaient après quelques jours de traitement seulement, mais revenaient après quelques jours d'arrêt de traitement également (dans son cas, 2 composantes de traitement sont indispensables : 15mn de "respiration abdominale en position Z" de Lisbonne par jour et vérification&réglage de lunettes à prismes "très fréquemment").

 

Pour la petite histoire : depuis que mon père est équipé de "lunettes à prismes de Lisbonne" (en août 2006) , ses "rhumatismes", sa "maladie cardiaque", ses pics d'hypertension artérielle,… se manifestent beaucoup  moins souvent, ainsi que ses blocage de dos (discopathie : u disque écrasé depuis sa jeunesse, en tombant d'un arbre) …

 

Il n'a pas de médecin sur place pour suivre son traitement postural de Lisbonne, son traitement est incomplet (donc résultats moins constants que dans mon cas).

 

Voilà mon petit recul sur le "rhume de hanche"…

 
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


22526
b
Moi aussi !
32 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Conflit anterieur de hanche

image

Bonjour à tous, Apparemment c'est peut-être banal, mais ça fait des années que je consulte des topics de doctissimo et c'est aujourd'hui que je vais laisser mon premier message ! Même si rien ne remplace la consultation de spécialistes, c'est...Lire la suite

Probleme de coude - accidents sportifs

image

Bonjour bonjour, voilà je me présente j'ai 13 ans, je commence à grandir de plus en plus. Il y a quelques mois, je me suis cogné au coude. Après ça, dés que je bougeaais le bras je me faisais souvent très mal à l'articulation. Le mal est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages