Histoire vécue Santé - Maladies > Audition > Autres      (192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Anthony a trouvé son ouïe

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 644 lectures | ratingStar_139965_1ratingStar_139965_2ratingStar_139965_3ratingStar_139965_4

Je m'appelle Marie.

Mon histoire est tout à fait ordinaire et je voulais juste la partager avec vous pour que vous sachiez qu'on peut réaliser l'incroyable pour une personne que l'on aime.

Voici 11 ans, j'ai mis au monde un petit garçon prénommé Anthony. Le paradis me direz- vous seulement il est né sourd. Au fil des années, j'ai appris à communiquer avec lui avec le language des signes puis la lecture sur les lèvres enfin bref tout ce qui a forgé notre relation durant ces années. Un jour, lors d'une visite chez l'ORL nous avons appris qu'il y avait la possibilité de lui greffer des nouveaux tympans artificiels certes, mais il serait dans notre monde d'entendants, ce monde qui le faisait rêver depuis tout petit déjà. Anthony ne s'est jamais senti comme un être à part, il s'est toujours intégrer dans des groupes d'amis, il a suivi une scolarité normale dans des écoles pour enfants entendants parce que nous avons refuser la différence. Lorsqu'il a été question de son entrée au collège ça s'est compliqué un peu nous avons donc à ce moment opter pour la greffe des tympans. Décision prise et exécuter pour le bonheur de notre fils. Lors des examens pré-opératoires nous avons appris qu'il était atteint d'une leucémie. Leucémie qui ne s'est pas déclarée très tôt gràce en "" à son problème d'audition. Nous avions donc deux possibilités qui s'offraient à nous : le laisser dans ce monde de sourd pour lui permettre de vivre le plus longtemps possible ou alors accepter que son rêve de vivre dans notre monde se réalise et ainsi accepter l'idée qu'il puisse mourir d'ici à très peu de temps. Décision difficile à prendre pour des parents qui adorent leur fils mais avions nous le droit de reprendre notre promesse de lui faire connaître notre monde d'entendant pour pouvoir conrinuer à le garder près de nous ?

Nous avons beaucoup discuter Anthony, son papa et moi pour savoir ce que nous étions en droit de faire, pour connaître le choix d'Anthony. Enfin bon ! Nous avons fait opérer Anthony tout en sachant que seule trois années nous séparaient de lui. J'ai fait tous les examens, tous les prélèvements possibles et imaginables afin de pouvoir sortir notre fils de cette galère. Les résultats étaient les bons, j'étais compatiblestant au niveau du groupe sanguin, des plaquettes et de la moelle osseuse ce qui nous évitait de chercher un quelconque donneur anonyme. Une première greffe a été réalisée mais le rejet s'est fait une semaine plus tard, donc tout à recommencer. En général il y a un laps de temps à attendre entre deux greffes et le moral d'Anthony était au plus bas. Il a donc fallu que je me batte pour qu'il accepte une seconde fois une greffe. Il a accepter à contre coeur je dirais, il en avait assez de vivre et de savoir que je souffrais pour lui offrir ce cadeau c'est un fait que je peux comprendre ! Le jour de la seconde greffe, les médécins s'y sont mal pris, ils n'ont pas taper là où il fallait et j'ai dû endurer un autre prélèvement ce qui m'a valu d'être paralysée des membres inférieurs.

Aujourd'hui Anthony va très bien, il est sorti de sa bulle et à un très grand sourire et franchement je suis heureuse de le voir ainsi. Pour ma part, je me suis promis de remarcher pour le jour du printemps, je n'en suis qu'au stade des premiers pas mais je reste optimiste, j'y parviendrais.

Je tenais à vous écrire ce message d'espoir, à vous messieurs, mesdames qui pensaient que la vie ne vaut pas ou plus le coup d'être vécue. J'ai pensé la même chose que vous. Voici 9 jours que j'ai perdu mon papa adoré mais malgré tout je continue de croire aux Anges. La vie vaut le coup d'être vécue, pensez à dire "je t'aime" aux personnes qui vous entourent et je parie que celles-ci vous les rendrons. Dites vous que demain sera un autre jour et non pas la continuité d'aujourd'hui et vous vous apercevrez que la roue tourne et que chacun a droit à une part de bonheur.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


139965
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les neuroleptiques atypiques, pire salopperie du monde

image

Il faut trouver le bon antipsychotique qui nous correspond, celui qui va à l'un ne va pas forcément à l'autre. Le truc, c'est qu'il faut les tester sur une période de plusieurs mois au moins. Et tout dépends aussi de l'évolution de la maladie,...Lire la suite

Xanax (ou alprazolam) 0.25. quels effets secondaires ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour , En fait je voulais aussi apporter mon temoignage au sujet de l'exomil que j'avais pris pendant 03 à 04 mois associé à un bétabloquant (Temerit) à cause de manifestations physiques genre dystonie apparues suite à une période de gros...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages