Histoire vécue Santé - Maladies > Audition > Autres      (192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hydrops et vie quotidienne

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3199 lectures | ratingStar_104914_1ratingStar_104914_2ratingStar_104914_3ratingStar_104914_4

Je viens à peine de sortir d'une periode de deux ans de crises d'angoisse répétées (et assez handicapantes) que j'ai pu guérir par ma simple volonté (et c'était pas facile). Ca m'inquiete de devoir encore me battre pour résoudre un problème en ajoutant à cela qu'il m'est inconnu mais très ciblé (une crise d'angoisse est plus un état d'esprit qui déclenche une série de réactions physiques alors que l'hydrops c'est plus un phénomène de pressions). Bref, cela m'angoisse de ne pas m'en sortir, voire pire, d'atterir dans un cas de menière avec les conséquences qu'il pourrait y avoir.

Mon histoire est simple : mi-juillet, bonne crise de vertiges, nausée, accouphènes, febrilité. J'ai pensé à un genre d'hypoglycémie mais le médecin a pensé à un probleme au niveau des trompes d'eustache et me recommande d'aller chez un ORL. Mi/fin septembre, rebelote, encore un crise. Je vais chez l'orl et là toute une batterie de tests.

- Tests auditifs (perception des graves amoindries au niveau de l'oreille malade).

- test en injectant de l'eau tiede sous pression dans les oreilles : lors du vertige causé, dans l'oreille gauche, l'effet au niveau des yeux (balayage automatique dû au vertige - ça porte un nom mais je ne m'en souviens plus) montre bien qu'il y a un problème à ce niveau.

- test au niveau des potentiels auditifs : RAZ, les deltas sont corrects.

- prochainement, IRM du conduit auditif interne.

Bref, tout cela me conduit droit vers ce qui m'inquiete : les hydrops voire la maladie de menière.

Sachant qu'il n'y a pas de traitement vraiment efficace, je me dis qu'il faudrait que je me calme (je suis de nature anxieuse également, mais en ce moment je trouve que ça va plutot bien…) , peut être arreter de fumer ? Mais ça risque de me stresser voire de me relancer un debut de depression nerveuse comme ça me l'a fait il y a 3ans (j'ai essayé d'arreter maintes et maintes fois avec beaucoup de techniques alternatives mais rien n'y fait) , peut être que mon train de vie n'est pas tres correct pour ça : je me leve à 6h, je pars à 7h j'arrive au taf à 9h, je pars du taf à 17h et j'arrive chez moi à 19h… j'en sais rien, à vrai dire je ne sais pas quoi penser…

Tout ce que je sais c'est que je ne veux pas perdre l'audition d'une ou des deux oreilles (je suis un inconditionnel de la musique !! ) , je ne veux pas vivre toujours dans un simili coltar d'un lendemain de fete 10 fois trop arrosé…

Mon orl me laisse un peu dans le flou quant à la suite des evenements, il me dit bien qu'il n'y a pas vraiment de traitement (à part les choses que l'on constate sur les sites parlant de ça - medocs anti vertiges, operation chirurgicale) , et finalement quand j'ai posé mes questions et croyant avoir mes réponses, je me rend compte en sortant que je ne sais toujours pas comment doit se passer la suite, si suite il y a…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


104914
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les neuroleptiques atypiques, pire salopperie du monde

image

Il faut trouver le bon antipsychotique qui nous correspond, celui qui va à l'un ne va pas forcément à l'autre. Le truc, c'est qu'il faut les tester sur une période de plusieurs mois au moins. Et tout dépends aussi de l'évolution de la maladie,...Lire la suite

Xanax (ou alprazolam) 0.25. quels effets secondaires ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour , En fait je voulais aussi apporter mon temoignage au sujet de l'exomil que j'avais pris pendant 03 à 04 mois associé à un bétabloquant (Temerit) à cause de manifestations physiques genre dystonie apparues suite à une période de gros...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages