Histoire vécue Santé - Maladies > Audition > Autres      (192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes parents refusent de me comprendre

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 315 lectures | ratingStar_239464_1ratingStar_239464_2ratingStar_239464_3ratingStar_239464_4
Mon histoire est très longue à raconter. Je suis née avec une hyperacousie douloureuse aux deux oreilles, mais cela n'a pas empêché mes parents de saccager ma vie. Tout d'abord, il y a cette route juste à côté (la maison a été construite cinq ans avant ma naissance, mais ils auraient pu trouver une solution) qui m'empêche de vivre. J'ai toujours dû me boucher les oreilles. A l'âge de deux ans et demi, ils ont acheté un chien. A l'âge de dix ans, ils se sont mit en tête d'acheter une soixantaine d'oiseaux et un perroquet (l'horreur en plus de la douleur). Ce calvaire a duré douze très longues années. A l'âge de dix-huit ans, il y a eu un autre chien. Depuis 2006 ils sont grand-parents et moi, il faut que je me paye le gosse parfois plusieurs fois par semaine. J'ai des bouchons, mais les bruits me font tout de même souffrir. Dès qu'il vient, je m'enferme dans ma chambre avec mes bouchons. Déjà que l'on me prive depuis toujours de vivre, mes week-ends sont bousillés. Il dort ici le vendredi parfois. Ils arrêtent pas de me dire que je suis malade et qu'il faut que je me fasse soigner. C'est plutôt à eux de se laisser soigner. Ils savent que mes oreilles me font mal, mais on dirait qu'ils adorent cela. Depuis cinq ans, j'ai des maux de tête du matin au soir et j'ai des crises de migraines, mais tout cela leurs est bien égal. Je voudrais m'en aller vivre ailleurs, mais comment m'y prendre ? Il me faudrait un logement calme et assez isolé. Loin des routes et des forêts. Vu l'ampleur de mon handicap, je ne peux pas travailler. Je suis invalide à 80 % car je suis également malvoyante depuis ma naissance. Cette vie me pèse et me fait souffrir, je suis à bout de nerfs et cela fait rire mes vieux. J'ai crée un site sur l'hyperacousie douloureuse : J'ai commencé l'écriture d'un livre sur mon histoire. Je veux qu'en le lisant, les gens se rendent compte que ceci est un réel handicap. Je souhaite qu'en le lisant, mes parents se rendent compte de ce qu'ils ont fait de ma vie. Je veux aussi que ce soit une leçon pour les autres, afin qu'ils ne reproduiront pas les mêmes erreurs que mes parents. J'ai vingt-trois ans et je ne sais plus quoi faire. Des choses pareilles, et surtout un quart de siècle, cela ne s'oubliera jamais. Et même si j'aime mes parents, je ne leurs pardonnerai jamais. J'aime mes parents, mes pas comme ça. J'ai déjà tenté de leurs parler plusieurs fois, mais il n'y a rien à faire.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


239464
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les neuroleptiques atypiques, pire salopperie du monde

image

Il faut trouver le bon antipsychotique qui nous correspond, celui qui va à l'un ne va pas forcément à l'autre. Le truc, c'est qu'il faut les tester sur une période de plusieurs mois au moins. Et tout dépends aussi de l'évolution de la maladie,...Lire la suite

Xanax (ou alprazolam) 0.25. quels effets secondaires ? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour , En fait je voulais aussi apporter mon temoignage au sujet de l'exomil que j'avais pris pendant 03 à 04 mois associé à un bétabloquant (Temerit) à cause de manifestations physiques genre dystonie apparues suite à une période de gros...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages