Histoire vécue Santé - Maladies > Autisme      (760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Annonce du handicap d'un enfant aux frères aînés

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1112 lectures | ratingStar_143739_1ratingStar_143739_2ratingStar_143739_3ratingStar_143739_4

Notre schtroumpf à nous est tout petit (26 mois) , et a 2 grands frères de 5 ans et 8 ans.

Mais cela fait bientôt un an que nous nous inquiétons pour lui, et malheureusement, il ne fait plus aucun doute aujourd'hui que notre petit dernier souffre d'un trouble envahissant du développement, même si aucun spécialiste consulté n'a encore prononcé le mot d'autisme…

Son trouble, après nous avoir beaucoup inquiété quant à sa nature, nous a conduit à mettre en place autour de lui un programme d'éducation "spéciale", bref…

On s'est dit qu'on ne pouvait tenir ses deux grands frères à l'écart, tant la découverte de cette maladie nous a d'abord bouleversés, puis a bouleversé notre mode de vie et nos priorités.

On leur en avait donc parlé dès le début de nos soupçons, en leur disant que leur petit frère avait un retard de développement et qu'il fallait en rechercher la cause. Puis petit à petit, on a commencé à évoquer l'autisme, et puis un jour, assez naturellement, on leur a dit…

Comment on leur a dit ? Avec des mots simples et directs. On leur a dit que leur frère souffrait de troubles autistiques, qu'il était probablement autiste (eh oui, on n'a toujours pas de diagnostic officiel) , que c'est un trouble de la communication qui l'empêche d'apprendre aussi facilement qu'un autre enfant, et qu'il a donc besoin qu'on s'occupe de lui plus et plus souvent…

Je pense qu'on n'a pas idée des ressources des enfants pour faire face à ce genre de situation, ils les vivent de manière beaucoup moins dramatique que nous. Je suis vraiment agréablement surprise de la manière dont ils réagissent. Ils sont plutôt "protecteurs" avec leur petit frère, rivalisent pour s'occuper de lui, ne sont quasiment pas jaloux à son égard (seulement le plus petit de 5 ans, un tout petit peu) , et lui montrent toute la journée plein de choses) !

Au début, surtout de la part du grand, j'ai eu quelques réactions inquiètes : j'espère qu'il n'est pas autiste, nous a-t-il dit un jour (avant qu'on lui annonce qu'il l'était probablement) , et aussi "ce serait mieux si l'autisme c'était une maladie et pas un handicap, car on pourrait en guérir". Là, j'ai juste répondu que si on ne peut en effet en "guérir", on peut beaucoup améliorer les choses pour une personne autiste, et lui donner toutes les chances de progresser et de s'intégrer le mieux possible en travaillant et en communiquant beaucoup avec elle.

Je voulais surtout éviter que le sujet soit tabou à la maison, qu'ils sentent parfois une certaine tristesse ou peur (indéniables) chez leurs parents (les enfants sentent beaucoup de choses, c'est bien connu) et qu'ils n'osent pas nous en parler.

Donc à force de leur en parler (plutôt) souvent au début, aujourd'hui, c 'est intégré. L'autre jour, pour la ènième fois, je leur disais "vous savez, il faut parler assez lentement à votre petit frère parce que… " et le grand m'a interrompu avec impatience en disant "mais oui maman, on sait, on sait, parce qu'il est autiste !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


143739
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rapport scientifique sur le cortex prefrontal des psychotiques !! - psychose

image

Comme vous le savez tous, le terme dysharmonique veut rien dire… Ce n'est que un type d'être supérieur qui est en train d'évoluer de la pensée qui partant du TED nous mène vers une autre race !!!!!! C'est la période de transition...Lire la suite

Asperger besoin d'aide - autisme

image

Bonjour, Notre expérience en quelques lignes. J'ai 29ans, je me sentais différente sur mon fonctionnement depuis petite, j'ai grandis comme ça. Quand j'ai eu mon fils, là j'ai tiquer. Parce que je me reconnaissais en lui sur certains...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amour d'un enfant autiste: Le Cheminement de Justin
Sur le même thème
Mon fils Alexis 4 ans, TED
Autisme de mon fils lucien
Voir tous les  autres témoignages