Histoire vécue Santé - Maladies > Autisme      (760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépistage autisme

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 825 lectures | ratingStar_12697_1ratingStar_12697_2ratingStar_12697_3ratingStar_12697_4

Personnellement, c'est grace aux personnels de deux haltes garderie où mes enfants sont allés occasionnellement, que j'ai commencé mes recherches pour avoir un diagnostic. Je pense que cela entre dans leurs devoirs que d'alerter les parents.

Je pense que ces personnes avaient une idée assez précise de ce diagnostic, mais je les remercie de ne pas me l'avoir donné à ce moment là (cela m'aurait fait un trop choc et coupé toute l'énergie dont j'avais besoin pour les aider) , et de m'avoir aiguillé vers qui aller voir. Par contre ce qui m'a beaucoup servi c'est qu'elles avaient fait une liste des signes alarmants : ne regardent pas dans les yeux, ne répondent pas au prénom, ne participent pas aux jeux organisés pour l'ensemble des enfants,… J'avais fait les mêmes constatations mais n'avais pas su aussi bien les mettre en mots.

Donc on m'a dit de vérifier soigneusement s'ils n'avaient pas de problèmes d'audition, et ensuite d'aller voir un neuropédiatre.

Pour l'autre problème soulevé par Xavier, on a déjà eu des discussions véhémentes ici à ce sujet. C'est assez rare qu'un enfant soit pré-diagnostiqué "autiste" et finalement ne l'est pas (ou plutôt a un diagnostic officiel qui dit que non). Il y a beaucoup plus d'enfants qui sont autistes, et sont diagnostiqués autre chose. Si tous leurs parents faisaient des procès aux psykk qui les ont diagnostiqués "psychose infantile" ou " dysharmonie évolutive", on ne s'en sortirait plus. (Peut-être on devrait le faire d'ailleurs ! ).

De plus, comme le diagnostic se fait sur l'observation d'un certain nombre de symptômes, s'il avait ses symtômes sans être autiste c'est que peut-être il n'était pas loin de la barre (si barre il y a).

En dehors du choc émotionnel (très important, certes) , quelles peuvent être les conséquences néfastes de ce pré-diagnostic contredit ? Si les outils mis en place correspondent aux difficultés de l'enfant, il n'y a pas de problèmes.

Si l'annonce du diagnostic conduit à une déscolarisation de l'enfant, là je suis d'accord il y a problème. Mais je ne vois pas pourquoi ce serait le cas : il y a de plus en plus d'enfants autistes scolarisés normalement.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


12697
b
Moi aussi !
29 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rapport scientifique sur le cortex prefrontal des psychotiques !! - psychose

image

Comme vous le savez tous, le terme dysharmonique veut rien dire… Ce n'est que un type d'être supérieur qui est en train d'évoluer de la pensée qui partant du TED nous mène vers une autre race !!!!!! C'est la période de transition...Lire la suite

Asperger besoin d'aide - autisme

image

Bonjour, Notre expérience en quelques lignes. J'ai 29ans, je me sentais différente sur mon fonctionnement depuis petite, j'ai grandis comme ça. Quand j'ai eu mon fils, là j'ai tiquer. Parce que je me reconnaissais en lui sur certains...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amour d'un enfant autiste: Le Cheminement de Justin
Sur le même thème
Mon fils Alexis 4 ans, TED
Autisme de mon fils lucien
Voir tous les  autres témoignages