Histoire vécue Santé - Maladies > Autisme      (760 témoignages)

Préc.

Suiv.

La méthode ABA a porté ses fruits pour mon fils autiste

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 16/07/10 | Mis en ligne le 06/08/11
Mail  
| 1239 lectures | ratingStar_218228_1ratingStar_218228_2ratingStar_218228_3ratingStar_218228_4

Je ne connais personne en France qui pratique de l'ABA 40h par semaine donc je ne pense pas que vous aurez beaucoup de témoignages d'ABA intensif. Personnellement, mon fils a 2x2h de séances ABA avec un psy à domicile et j'utilise les principes de l'ABA quand c'est utile au niveau comportements ou apprentissages (notamment relatifs à l'autonomie). Mais d'une façon générale, je reste convaincue qu'un enfant autiste a besoin d'une prise en charge intensive : les enfants NT apprennent au quotidien, en jouant et en faisant les activités du quotidien (on ne se préoccupe pas de savoir s'ils sont fatigués de jouer). Un enfant autiste a besoin d'être plus accompagné dans ses jeux et ses apprentissages.

Donc que ce soit de l'ABA, du Floortime, la méthode des 3I, du TEACCH, la fréquentation de l'école, l'orthophonie, la psychomotricité ou autre chose (ou un mélange de plusieurs choses en fonction des besoins de l'enfant) , je pense que, oui, il faut de l'intensif. Un enfant autiste a besoin d'un maximum d'interactions. Les seules méthodes à proscrire à mon avis sont celles qui reposent sur la seule observation de l'enfant sans interagir avec lui (type pataugeoire ou certains ateliers thérapeutiques psychanalytiques) ou celles qui sont maltraitantes (type packing). Quant à la pérennité d'un apprentissage en ABA, tout dépend de la manière dont c'est fait : un apprentissage qui n'a pas été généralisé n'est pas pérenne, un trouble du comportement qui a été géré par un retrait d'attention uniquement sans veiller à apprendre un comportement alternatif, ce n'est pas l'idéal non plus.

Il y a plein de raisons pour lesquelles un enfant peut crier donc que se passe-t-il 2 mois après l'arrêt de l'ABA ? Tout dépend de ce qu'il a appris. S'il criait pour demander à boire et qu'on lui a appris à dire "je veux de l'eau" ou à montrer un picto, il ne criera plus pour cette raison même après avoir arrêté l'ABA. S'il criait parce qu'il ne voulait pas attendre son tour au toboggan et qu'on lui a appris le tour de rôle, il ne criera plus pour cette raison même après avoir arrêté l'ABA.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218228
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rapport scientifique sur le cortex prefrontal des psychotiques !! - psychose

image

Comme vous le savez tous, le terme dysharmonique veut rien dire… Ce n'est que un type d'être supérieur qui est en train d'évoluer de la pensée qui partant du TED nous mène vers une autre race !!!!!! C'est la période de transition...Lire la suite

Asperger besoin d'aide - autisme

image

Bonjour, Notre expérience en quelques lignes. J'ai 29ans, je me sentais différente sur mon fonctionnement depuis petite, j'ai grandis comme ça. Quand j'ai eu mon fils, là j'ai tiquer. Parce que je me reconnaissais en lui sur certains...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amour d'un enfant autiste: Le Cheminement de Justin
Sur le même thème
Mon fils Alexis 4 ans, TED
Autisme de mon fils lucien
Voir tous les  autres témoignages