Histoire vécue Santé - Maladies > Autisme      (760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le changement radical a rendu notre fils autiste

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 03/02/11 | Mis en ligne le 10/11/11
Mail  
| 566 lectures | ratingStar_223416_1ratingStar_223416_2ratingStar_223416_3ratingStar_223416_4
Je suis une maman québécoise de 3 enfants (Miki, 9ans, Josua, 8ans, et Ève, 5 ans) ils sont nés en France et on est installés en Charente Maritime depuis 6 ans. Suite à ma séparation l'année dernière, je suis partie m'installer à Montréal avec mes petits, leur père (un francais) devait venir s'installer près de nous, mais la situation n'a pas été facile, et nous voilà donc de retour en France. Mon fils était suivi au CMPP depuis l' âge de 4 ans. (retard de langage, bizzareries...Depuis qu'il est tout petit il était différent (crises, idées fixes, partait seul à l'aventure, pouvait se mettre en danger) Mais il a toujours été très calin. Bref, au cmpp, au bout de 3 ans 1/2 de suivi psy une psychothérapie familiale, tout ce qu'ils ont trouvés à nous dire, c'est ceci: " monsieur-dame, dans une famille, il y a toujours un enfant plus dur que les autres à élever." Heureusement, lors de notre séjour à Montréal, les difficultés de mon fils ont étés mises en avant (séparation, nouvelle ville, nouvelle école, nouveau Pays!) Il ne tenait pas le cap à l'école,il a vite pu être diagnostiqué dans un centre sérieux (le chu pour enfant de L'université de Montréal) Maintenant je suis soulagée, je comprend mieux mon fils, et sans accepter ses caprices pour autant, je suis plus indulgente (sur la nourriture par exemple, il est tres difficile) maintenant il emmene son panier à l'école. Avant il ne mangeait rien à la cantine et restait assis devant son assiette toute la récré... Donc la vie commence à être plus facile pour lui. Mais par contre, bien qu'il ai un taux d'incapacité de 50 à 70% reconnu par la MDPH, il n'a pas d'AVS ni d'aide particuliere. Il a été maintenu en CE1.Sa scolarité se passe bien pour le moment, mais je sens que ca va pas durer. (il bute sur ceratins problemes, et s'il est de mauvaise humeur ne veux rien faire) Il a encore quelques amis, mais il se font un peu plus rares. Les gens se lassent de ses clowneries (il est un peu immature) Voila, en gros. Je conseil à tout ceux qui ont des doutes de ne pas lâcher et de changer de psy s'ils n'en sont pas satisfait. La France a bcp de retard pour les diag surtout d'autisme de haut niveau ou Asperger (un peu semblables) Mais il y surement de bons psy dans les grands centres.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223416
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rapport scientifique sur le cortex prefrontal des psychotiques !! - psychose

image

Comme vous le savez tous, le terme dysharmonique veut rien dire… Ce n'est que un type d'être supérieur qui est en train d'évoluer de la pensée qui partant du TED nous mène vers une autre race !!!!!! C'est la période de transition...Lire la suite

Asperger besoin d'aide - autisme

image

Bonjour, Notre expérience en quelques lignes. J'ai 29ans, je me sentais différente sur mon fonctionnement depuis petite, j'ai grandis comme ça. Quand j'ai eu mon fils, là j'ai tiquer. Parce que je me reconnaissais en lui sur certains...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
L'amour d'un enfant autiste: Le Cheminement de Justin
Sur le même thème
Mon fils Alexis 4 ans, TED
Autisme de mon fils lucien
Voir tous les  autres témoignages