Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bientôt 59 ans, je souffre d'une maladie inconnue

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 595 lectures | ratingStar_226832_1ratingStar_226832_2ratingStar_226832_3ratingStar_226832_4
Depuis un an, je me suis fait traiter par 3 naturopathes. Le dernier est un éminent professeur en naturopathie, je l'ai gardé. Il m'a conseillé de voir parallèlement une chiropraticienne (le problème était peut-être dans mon dos depuis l'accident en patins qui est survenu en 2006) qui m'a référée à une ostéopathe (pour constater si mes organes étaient à leur place, etc..) qui m'a suggéré fortement une acupunctrice (avec qui je suis depuis 3 semaines et qui me dit que j'ai un gros manque de yang dans mon estomac, mais une très bonne énergie générale. Paradoxal non ?). Le matin (presqu'exclusivement), je me lève avec un estomac et un intestin qui spasment, des ballonnements (depuis 1994...!) m'empêchent de respirer correctement, ce qui me crée une nervosité parfois extrême. À ce moment-là, je suis anti-fonctionnelle et je ne peux aller nulle part. Je respire donc et me masse les intestins. Si je masse l'estomac (ou le côlon transversal ), c'est pire .Je ne peux bouger sans que ça me donne des spasmes, donc je ne peux rien faire, ni même me laver (surtout pas de douche, même l'arrivée de l'eau sur mon estomac le fait spasmer), etc. Dès que je me penche ou que je lève mes bras, ça spasme deux secondes après avec un dérangement dans la circulation du coeur. LE PIRE, c'est que ça peut me donner une crise de tachycardie paroxystique auriculaire ! Et là, c'est l'ambulance, car mon coeur bat si vite (190) qu'il se fatigue et j'ai mal dans le bras gauche... Ce ne sont pas des palpitations ordinaires qu'on peut ressentir parfois. On me fait alors une intraveineuse qui provoque un état indescriptible d'inconfort et dont le corps ressent comme la mort. D'ailleurs un médecin m'a dit qu'on m'avait donné le "liquide de la mort éminente"... On m'a fait passer des examens sanguins, la thyroïde et cie, un test pour la maladie caeliaque, un autre pour les intolérances alimentaires (il y a 23 aliments auxquels je suis allergique et que je pourrai manger à nouveau d'ici 2 ou 3 ans... peut-être), une échographie de tout l'abdomen supérieur et inférieur. RIEN... Mais on m'a prescrit de l'APO-Chlorax au besoin. C'est un anti-spasmodique avec du librium... J'en prends quand je dois absolument sortir et que je vois que ça ne s'en va pas assez vite... Ce matin, je suis allée à la selle vraiment très bien, mais avec quelques spasmes avant et après. Ça continue ensuite à cramper et à spasmer pendant des heures... Jil faut dire que j'ai une grosse tendance à constiper. À mon sens, ce sont des gaz qui dérangent l'état de mes muqueuses. Pendant le jour, habituellement, ça se replace et je suis même très bien ! Parfois non, mais c'est plus rare depuis plusieurs mois. Mon alimentation est bonne, mis à part que je ne peux manger que des protéines animales (viandes et poissons) et des noix, car je suis allergique aux autres protéines (oeufs, produits laitiers, tofu et légumineuses). Tout ça est désespérant, moi qui ne mangeais de la viande ou du poisson qu'une fois par jour. C'est trop lourd pour moi, surtout le matin et le soir... Depuis avril 2008, je prends de la bétaïne et des enzymes (hypochlorhydrie), du magnésium et de la taurine (pour les spasmes), de la choline (pour la valve iatale qui provoque du reflux), du calcium de la D (j'avais de grosses crampes au mollet droit), de la C avec des bioflavonoïdes (je faisais des bleus à rien !), de la B complex (surtout la B1 qui stimule l'acide chlorhydrique pour ne pas avoir à prendre de la bétaïne toute ma vie), des probiotiques (pour refaire la flore intestinale, car j'ai des ballonnements nocturnes toujours présents depuis 1994, date à laquelle j'ai pris des antibiotiques très forts pour trois infections aux reins en 2 ans), du chrome (hypoglycémie). Je bois beaucoup d'eau et m'exerce modérément. Depuis, ça va mieux... Mais n'allez pas penser que j'ai pris tous ces suppléments dès le début ! Ils se sont ajoutés selon l'évolution du traitement en tenant compte de mon état. J'ai perdu 7,7 kilos depuis janvier 2008... Je maintiens cependant les 90 kilos, mais mon poids est nettement inférieur à ce qu'il devrait être pour ma grandeur (1,63 m). Ma capacité de digestion ne semble pas me permettre d'assimiler correctement... J'aurai bientôt 59 ans.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


226832
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages