Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Guérir soi-même par la conscience :-)

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/02/11 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 279 lectures | ratingStar_256768_1ratingStar_256768_2ratingStar_256768_3ratingStar_256768_4
Le mode intuitif. Le mode intuitif est un état naturel. Il survient spontanément lorsque nous sommes profondément apaisés, relaxés. Notre état ordinaire de conscience est généralement sous l'influence du cerveau gauche, et de sa pensée logique, analytique, et limitée. Le mode intuitif permet de s'affranchir de ces limites, et de basculer dans un état en résonance avec notre cerveau droit. Nous accédons alors à la dimension intuitive de notre être, et sa vision globale, holistique. C'est un état de profonde réceptivité. On y entre non par des efforts ni même par l'effet de notre volonté, mais dans le relâchement de nos tensions, en "laissant faire" , sans porter de jugements, ni attentes ou projections. De cet état de lâcher-prise et d'acceptation jaillit une nouvelle perception. Elle est l'émanation de notre conscience, notre sixième sens, et nous donne accès à une vision juste et vraie. Cette perception nous permet de voir ce que nous ne pouvions regarder, d'entendre ce que nous ne savions écouter, de ressentir ce qui nous échappait. C'est une forme de connaissance globale, libérée du prisme de nos pensées. Elle permet à l'intuition, la voix de notre conscience, de s'exprimer. Elle nous ouvre l'accès à notre dimension intérieure. Nous comprenons alors que nous ne sommes pas le personnage conditionné que nous avons façonné au fil des années, avec ses pensées, ses peurs, ses espoirs et ses attentes. Nous sommes une conscience, ayant accès à un potentiel de ressources illimité. Nous sommes alors à même de nous libérer d'anciens schémas de pensées, d'accéder à de nouvelles ressources, et de commencer à utiliser le pouvoir de notre conscience pour nous guérir et nous transformer. 1. Décider de guérir avec confiance et détermination ! Pour guérir, il ne suffit pas de le désirer, il faut le décider ! Si nous désirons simplement guérir, alors nous vivons dans l'espoir et l'attente. Nous ne sommes pas maître des évènements, nous les subissons. Nous sommes dans l'expectative. Pour guérir, nous devons transformer notre désir en décision, et le faire avec confiance et détermination ! Cette décision est le début de notre guérison. 2. Devenir l'acteur principal de sa guérison ! Nous sommes l'acteur principal de notre maladie, Devenons l'acteur principal de notre guérison ! Par nos comportements et nos pensées erronés, nous créons nos maladies et préparons le terrain favorable à l'apparition de toutes sortes de dysfonctionnements. Nous faisons ensuite appel à des spécialistes - thérapeutes, médecins, guérisseurs,… – pour nous guérir. Nous sommes donc initialement l'acteur principal de nos maladies, mais nous demeurons spectateur de notre processus de guérison. Pour guérir, nous devons changer de rôle, et devenir l'acteur principal de notre guérison. Les thérapies, techniques ou traitements deviennent des aides précieuses que nous pourrons utiliser pour notre guérison. 3 . Eveiller son intuition. Se mettre à l'écoute de nos besoins plutôt que nos désirs ! L'intuition est notre capacité à recevoir des informations avérées sans que celles-ci soient le fruit de notre le raisonnement ou de nos expériences. C'est une faculté inhérente à tous les êtres humains. Elle permet de transcender nos perceptions sensorielles et mentales. L'intuition est un accès direct et fulgurant à ce qui est juste et vrai. Elle est aussi l'expression limpide de notre coeur et de notre conscience. C'est pourquoi elle est une aide indispensable sur le chemin de la guérison. 4. Adopter de nouvelles attitudes. Nos anciennes attitudes nous ont rendu malade, Les nouvelles nous permettent de guérir ! La guérison est un processus de transformation. Celui qui est guéri n'est plus le même que celui qui était malade. La guérison nécessite au minimum de profonds changements et, le plus souvent, une véritable transformation. Elle s'accomplit en adoptant les nouvelles attitudes nécessaires à notre guérison. Notre résistance au changement est un obstacle majeur à notre guérison. 5. Cultiver des pensées positives. C'est en devenant un optimiste incurable qu'on se guérit ! On ne guérit pas dans la tristesse et le pessimisme, mais dans la joie et l'optimisme. Nous devons choisir d'être heureux, et cultiver des pensées positives qui suscitent des émotions dynamisantes. Ainsi nous créons l'environnement propice à notre guérison. Bannissez les pensées négatives, et devenez un optimiste incurable ! 6. Utiliser son pouvoir de guérison. Nous avons le pouvoir de nous rendre malade, mais aussi de nous guérir ! Chacun a déjà fait l'expérience de son pouvoir créateur en se rendant malade par des pensées et des attitudes négatives. C'est ce même pouvoir créateur que nous pouvons utiliser consciemment pour nous guérir. 7. Perséverer jusqu'à la réussite. Notre persévérance est le gage de notre réussite ! La guérison commence dès qu'on le décide réellement. Mais de même que les maladies se déclarent après une période d'incubation, la guérison devient totalement manifeste après un temps de gestation. Les effets de la guérison peuvent êtres immédiats dans certains cas, ou par étapes dans d'autres, selon les attitudes de chacun, et les causes de la maladie. Notre persévérance nous garantit une guérison totale et durable.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256768
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages