Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis déficient G6PD depuis 32 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1720 lectures | ratingStar_222855_1ratingStar_222855_2ratingStar_222855_3ratingStar_222855_4
Je suis déficient G6PD depuis 32 ans, détecté à l'âge d'un an. Je suis un homme La G6PD comme vous le savez est un petit problème génétique héréditaire. (ma maman et ma grand-mère) dont seul les hommes en souffre. Enfin, à ce que je sais. Ma mère est déficiente G6PD mais peux avaler n'importe quelle médicaments sans crise, ainsi que ma grand-mère Je voulais vous faire partager un peu mon expérience car j'entrevois au fil des sujets beaucoup d'inquiétudes... et je voudrai dire à tous les parents inquiets qu'il est tout a fait possible de vivre bien avec cette déficience. Primo : Ne jamais faire confiance aux médecins. Aucun généraliste que j'ai consulté en 32 ans n'avait entendu parler du Favisme. Et plus d'un, malgré avoir été prévenu, briefé papiers à l'appui, c'est trompé en me prescrivant des médicaments que je ne supportais pas. La seule personne de la profession qui connaissait le sujet était un pharmacien. Depuis on est devenu ami. Pour soigner une grippe par exemple, les médecins ne prescrivent en règle générale qu'une bonne boite de Ponstan (ponstil, méfenacide 500 mg), une semaine de repos à la maison Parce que je leur ai dit que je supportais très bien cette molécule. Parfois les ponstan ne suffisent pas. Donc j'ai toujours « testé » les médicaments prescrits Comment ? On l'avale, si rien ne se passe c'est bon. Mais au moindre signe de vertige (et croyez-moi c'est violent comme vertige quand ça ce produit) 2 doigts au fond de la gorge et on se fait vomir. 15 min plus tard, les vertiges ont disparu, les coups de fièvres avec. C'est peut-être un peu cru comme je m'exprime mais ça arrivera au moins une fois alors autant être préparé. La plus étonnante des expériences, j'étais en mer pour ma 1ère traversée en voilier, Italie-Corse, gros mal de mer. Mais j'avais « prévu » l'éventualité d?avoir le mal de mer. Et après 6 heures de vomissement par-dessus-bord je me suis décidé à essayer une pastille. Elles m'avaient été fortement conseillées par pas mal de monde, dont une pharmacie. et vu que c'était homéopathique en plus (de la coculine) j'ai estimé qu'il y avait bien peu de risques. Méthode habituelle, j'ai prévenu quelqu'un qui a bien voulu m'accompagner pour me surveiller, dans la salle de bain, hop la pilule un verre d'eau et vlan je m'effondre à terre. Vous connaissez la suite, 2 doigts, tremblements et sueurs froides pendant 15 minutes La personne m'a apporté une converture, un verre d'eau etc. J'ai donc passé les 10 jours/nuits de croisières restant sur le pont, à regarder l'horizon. Un vieux truc de marin, l'horizon est toujours plat, il ne bouge pas. Le mal de mer disparaît. Mais cela m'a prouvé 2 choses : 1 ) l'homéopathie ça fonctionne 2 ) Je peux aussi en être « allergique »
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222855
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages