Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis victime d'une erreur médicale

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3422 lectures | ratingStar_221043_1ratingStar_221043_2ratingStar_221043_3ratingStar_221043_4

Je me présente je m?appelle Sandrine j?ai 30 ans j?écris mon histoire sur plusieurs forum afin que tout le monde sache comment est le monde médical sur leurs experts et médecins, j?espère que mon histoire pourra servir à des gens et qu?elle fera réfléchir certains médecins sur leur bassesse face à leurs erreurs et aussi sur la peur qu ils infligent aux autres médecins qui ne travaillent pas dans les hopitaux et qui n?osent pas poser de dignostique ou aller à l?encontre de leurs décisions pour ne pas risquer de nuire à leur carrière.

 


Le 8 octobre 2009 je suis entrée à l?hopital pour une fausse couche ça faisait 3 ou 4 jours que j?avais commence à avoir de légères pertes de sang je me suis faite examiner donc par le médecin j?etais soit disant enceinte de 4 à 5 semaines il me proposa donc un cachet pour cette fausse couche puis face à ma peine il prefera me proposer un curetage et de rentrer le lendemain matin à 8h00 avant il me fit une prise de sang qui montrait clairement que tout etait normal.

 


Le lendemain, il me donnèrent des medicaments et me conduisirent en salle d?opération d?un coup j? ai été réveillé par une énorme douleur comme un coup de poignard dans mon utérus, le médecin me posait des questions mais je ne comprenais pas,l?anesthésiste me prit la main me dit de ne plus regarder en bas mais de là regarder dans les yeux et elle criait au docteur d?arreter qu?il fallait appeller ses supèrieurs ou c?est elle qui allait le faire à ce moment là j?etais vraiment dans un salle état je me demandai ou j?etais je ne comprenais pas du tout ce qui se passé tout juste je me rappelai mon nom, la seule que je savais c?est qu il ne fallait pas que je m endorme même si à plusieurs reprise j ai laché prise ensuite d?autres médecins sont arrivés le Chef du service de réanimation je crois puis le chef du service de gynécologie qui s?est mise a hurler sur son confrère , ils me posaient plein de questions afin d?essayer de me tenir eveiller puis le chef de l?hopital est arrivé m?a dit que ça y est on pouvait enfin m endormir de ne plus m?angoisser.

 


Je me suis réveillée 24 heures aprés en réanimation ou des médecins m?ont expliqués que lemédecin m?avait perforé l?artère utérine et réouvert ma cicatrice de césarienne qui date de 8 ans auparavant, qu ils avait du me faire une laparotomie pour tout me suturer et qu ils m?avaient fait une transfusion massive de 8 culots globulaire et d autres dérivés sanguin en tout 13 poches, j?étais à 4 de tension lorsqu?ils m ont remontes en chambre normale je n?arrivai plus à marcher ni à rien faire même parler etait un énorme effort je pesais plus que 39 kilos alors qu?avant l?opération j?en pesais 50 , les jours qui suivirent ils n?arretaient pas de me poser tout un tas de questions, le médecin est carrément venu pour me dire qu?il n?avait jamais vu ça que c?etait mauvais pour sa carrière qu?il ne comprenait pas ce qui s?etait passé, qu?il était traumatisé car une artère soit disant quand ça lache c?est enormément de sang qui gicle et le ventre ouvert d?un coup alors qu?on à rien fait ça traumatise c?est sur le pauvre tant qu il y était j?aurai pu le prendre sur mon épaule pour le consoler enfin, le jour suivant il me donna une ordonnance en me demandant que j?envoie quelqu?un chercher à ma pharmacie une contraception sous implanon , mais ne voulant plus qu?il s occupe de moi j?ai demande a sa confrère pourquoi c?etait à moi d?aller chercher cet implanon et si elle voulait me le poser mais elle refusat sans me donner plus d?explications , je n ai pas compris pourquoi donc j ai refusée sa contraception et aussi qu?il vienne me voir dans ma chambre qu?a ma sortie j?irai consulter un autre gynécologue.
Le lendemain donc 5 jours aprés à 6 de tensions avec des analyses sanguines toutes en dessous de la normale ils m?ont envoyés une étudiante de 1 ere année qui me remit mes papiers en me disant que je pouvais sortir, je lui ai dit que je n avais vu aucuns médecins et qu?il me fallait ma piqure car m?ayant mit trop de produit pour rendre mon sang moins fluide lors de l?opération j?avais le sang trop épais donc pendant 5 semaines il fallait que j?ai une piqure pour me le fluidifier à heure fixe chaque jour et la l?heure était déjà passée, elle m?a dit je ne sais pas c?est mon premier jour vous devez sortir comme je ne pouvais marcher un ami m?a porté jusque dans la voiture ou je suis rentrée chez moi j?ai du trouver une infirmière qui m?a changé mon pansement fait ma piqure elle etait angoissée lorsqu?elle m?a vue et m?a conseillé d?appeler la gendarmerie qui à pris ma plainte et m?a dit d?aller voire un avocat qui à commencé a lancer une procédure contre l?hopital de Carcassonne et surtout à l?encontrede ce soit disant médecin.
Au mois de mai 2009 ils m?ont proposés une expertise amiable avec un expert autant vous dire que c?etait une vraie comédie.

 

Le médecin qui m avait opéré montrait de fausses pièces dont une échographie qui disait que j?etais enceinte de plus de 8 semaines alors qu?à l?époque c?etait de 4 semaines et que lorsque j?ai demandé mon dossier complet il n?y avait aucune échographie et lorsque aprés l opération je lui ai demandé si il y en avait une il m?a dit que non et la comme par magie il en sort une . Comme il n?est pas inscrit a l?ordre des médecins je lui demande mais pour l?expert ce n est pas grave il est en cours d?inscripion sans lui demander une seule preuve aucun papier le prouvant alors qu?il n?a fait que mentir lors de cette expertise même sur la pose de l?implanon mais j?avais gardé son ordonnance par chance donc même en prouvant qu?il ment a plusieurs reprises, on s?en moque on continue ce n?est pas grave et sur mon traumatisme aussi ce n?est pas grave car 1 an avant l opération j?etais en dépression donc un peu plus ou un peu moins et pour cette complication c?est normale j?ai eu de la chance si il n?avait pas réouvert ma cicatrice de césarienne ils n?aurait pas vu l hémoragie et je serai morte vu qu?elle aurait été interne qu?au contraire j?ai eu affaire à une des meilleurs equipes de médecins car je revenais de loin donc de quoi j?avais à me plaindre rien il n?a comit aucune erreur bref une expertise remplie d erreur et de mensonges.
Aujourd hui j?ai des douleurs atroces des contractions je ne peux faire aucun effort plus marcher longtemps ni faire plus de 30 minutes de voiture car mon uterus ne supporte plus rien aucun de mes medecins ne peux me dire si un jour je pourrai avoir un enfant comme je suis en procédure on ne me donne pas de diagnostique on reste flou soit disant le chef de gynecologie lors de mon hospitalisation m?a dit que peut etre dans 5 ans et encore hospitalisée et suivi par des spécialistes mais pour cet expert ce n?est pas grave j?ai deja 2 enfants puis ils ne m?ont pas handicapé car je suis toujours féconde mais bon je ne supporte aucun moyen de contraception et je n?ai pas le droit au sterilet donc je ne vois pas pourquoi ils m?ont laissé mon utérus si ce n?est juste au niveau juridique car c?est plus handicapant qu?autre chose, je vois bien que je me bat pour rien je ne sais plus quoi faire je trouve révoltant que ce médecin puisse encore exercer sans être inscrit a l?ordre des médecins et être protéger par toute une administration bien rodée sans reconaitre ses erreurs mais bon on me dit qu il n y a pas d?erreur mais mon hospitalisation a été remboursé par la securité sociale même pas 100 euros c?est bien la preuve qu ils ont admis une erreur puisqu?il refuse de payer tout les soins qui découlent de cette opération mais à moi non on ne me le dira pas moi avec de faibles revenus je ne suis rien pour eux donc je tiens à bien avertir les gens que même si ont leur dit qu?ils ont des droit en France faux si ils n ont pas les moyens de se défendre contre certains hopitaux ils pourront les mettre dans un cercueil sans qu?ils soit punis mais il ne faut pas lacher il faut tout tenter pour essayer de faire changer les choses car c?est idnamissible.

 


J? ai ecrit celà afin de montrer aux personnes ce qui ce passe à notre époque en france en esperant que mon histoire sera transmise partout sur le net afin qu avec mes faibles moyens j?arrive a toucher ce médecin et lui faire voir son erreur et la vérite et qu?il comprenne qu?il a gaché ma vie, il n?y a pas un jour ou je ne revis pas cette journée de malheur dans cette salle d?opération, aujourd?hui je ne suis plus que l ombre de moi même et espère que j aiderai par mon récit les personnes qui ont du à subir les corruptions de certains services medical donc s il vous plait aider moi dans mon combat a toucher le plus de personne possible en faisant passer mon histoire merci.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


221043
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages