Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'effet du bain dérivatif sur la santé

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 10907 lectures | ratingStar_50793_1ratingStar_50793_2ratingStar_50793_3ratingStar_50793_4

Le bain dérivatif (méthode de France Guillain).

Tout dabord, voici une liste non exhaustive de problèmes ayant déjà été solutionnés par la pratique des bains dérivatifs (disons que cest le menu) :

Accouchement.

Acné.

Acouphènes.

Alimentation.

Allaitement.

Allergies.

Anémie.

Angines.

Aphtes.

Appétit.

Argile.

Arthrite.

Arthrose.

Asthme.

Asymétrie du visage.

Ballonnements.

Bartholinite.

Beauté.

Bébé.

Bouffées de chaleur.

Boutons de fièvre.

Bronchites.

Brûlures.

Calculs biliaires.

Calculs rénaux.

Calvitie (les BD font repousser les cheveux).

Cancer.

Cellulite.

Cheveux blancs (ils repoussent dans la couleur dorigine).

Chimiothérapie (moins de fatigue et pas de perte de cheveux).

Chocs psychologiques.

Cholestérol.

Colibacillose.

Colites.

Constipation.

Contusions.

Coup de soleil.

Cystites.

Dartres.

Déminéralisation.

Dents.

Dépendances.

Dépression.

Descente d'organes.

Déshydratation.

Diabète.

Diarrhée.

Digestion.

Diverticules.

Douleurs cervicales.

Drainage.

Drogues.

Entorse.

Éruptions.

Excroissances de peau.

Extrémités froides.

Fatigue.

Fibromes.

Fibromyalgie.

Fièvre.

Foie.

Foulure.

Ganglions.

Gencives.

Gorge.

Grossesse.

Hématome.

Hémorroïdes.

Hépatite virale.

Herpès.

Hydratation.

Impuissance.

Incontinence urinaire (réglée en 3 jours).

Insolation.

Insomnie.

Jambes enflées.

Jambes lourdes.

Kystes.

Lipomes.

Maigreur.

Maigrir.

Maladies auto immunes.

Mastication.

Mémoire.

Ménopause.

Migraine.

Mycoses.

Nervosité.

Névralgies dentaires.

Névralgies faciales.

Obésité.

Ongles.

Ostéoporose.

Ovaires.

Ovulation.

Peau.

Pieds déformés.

Poids.

Polypes.

Prostate.

PSA.

Psoriasis.

Raideur du cou.

Règles douloureuses.

Règles absentes.

Rétention d'eau.

Rhumatismes.

Rhumes.

Rides.

Sclérose en plaques.

Sécheresse du vagin.

Seins.

Spondylarthrite.

Stérilité.

Stress.

Sueur.

Surpoids.

Syndrome prémenstruel.

Tabagisme.

Taches de vieillesse.

Tendinite.

Transpiration.

Ulcère variqueux.

Utérus.

Varices.

Varicosites.

Veinules.

Verrues plantaires.

Verrues.

Zona.

Pour les bébés et les enfants, cest également très efficace :

- asthme.

- Constipation.

- rhume des foins.

- eczéma.

- maux de gorge, rhume, rino, angine… etc…

- maladies infantiles : rougeole, varicelle, oreillons, rubéole, etc… elles Apassent@ beaucoup plus vite et sans problème.

- fièvre (elle tombe très rapidement et durablement).

- sommeil.

- bébés et enfants trop gros…

Il faut adapter la durée du bain selon leur âge et leur poids.

Nouveau né 20 secondes.

Bébé 1 mn.

Vers 12 mois 2 mn.

Vers 3 ans 3-4 mn.

Vers 7 ans 5 mn.

Augmenter ou diminuer la durée selon la morphologie de lenfant.

Précision : France Guillain, dans ses livres et conférences sur les bains dérivatifs, ne parle QUE de ce qu'elle a pu constater elle-même quant aux effets des bains dérivatifs, c'est à dire, que les personnes qui les pratiquent lui envoient des témoignages et/ou des photocopies d'examens médicaux pour illustrer leurs résultats.

Elle ne fait pas de SUPPOSITIONS sur les effets des bains dérivatifs, mais des CONSTATATIONS.

Si quelque un a un problème mentionné dans la liste des effets obtenus grâce aux Bd, il est très facile de vérifier si ça fonctionne ou pas : il n'y a qu'à essayer les BD, ça ne demande que de l'eau froide (mais pas glacée) et quelque minutes de son temps.

Pour la grossesse :

Quels st les effets des BD sur la femme enceinte ?

Sa réponse--->"les bienfaits des Bd sont trop nombreux pour la grossesse. C'est tout.

Bénef. Pour toi comme pour le bébé. Facilite la grossesse,

L'accouchement, renforce la musculature du périnée, facilite l'allaitement. Fait de.

Beaux bébés bien nourris dans le ventre de leur maman et dans un bain.

Amnios très propre. Evite de stocker des mauvaises graisses… "

Alors CEST QUOI les Bains dérivatifs ?

Ce n'est pas un régime, ni du sport, ni des crèmes miracles…

J'explique… et en principe là on rigole : il s'agit du rafraîchissement de l'entre jambes à l'eau froide, pendant un certain temps et dans certaines conditions…

Ça y est ? Fini de rire ? Bon on se reprend !

Le fait de faire "ça" tout en aidant au nettoyage interne, dynamise certaines fonctions, assurant une meilleure résistance aux variations de température, une plus grande énergie, un meilleur sommeil, une meilleure résistance aux infections, un remodelage du corps… Cela envoie tout ce qui est en trop dans le corps > dans lintestin qui évacue pour nous !

C'EST EFFICACE A TOUS LES AGES DE LA VIE, DU BEBE AU VIEILLARD.

Les trop maigres prennent du poids… Les kilo en trop partent !

C'est le corps qui régule.

Si on n'a rien à perdre, ni à prendre au niveau poids, le poids ne bouge pas, mais sil y a excès, on perd !

COMMENT ON FAIT ?

(Extrait du livre) "Les conditions thermiques : Il ne suffit pas de ne pas avoir froid, il faut avoir positivement chaud. Nhésitez donc pas à mettre une veste de laine au moment du bain dérivatif Cest une condition fondamentale du bon fonctionnement. Evitez absolument le frisson et le refroidissement.

Mieux vaut faire le Bd en évitant la proximité dun gros repas, 1/2 heures avant (ça a un effet coupe-faim) ou 1 h 30 après, (car ça peut faire tourner la tête ou donner des nausées, le corps a besoins de chaleur pour digérer). Pour un repas normal, donc pas trop consistant, pas de problème.

Il est possible également qu'après quelques jours ou quelques semaines de Bain Dérivatif, une douleur vienne en rappel d'une douleur que vous avez déjà eue autrefois à cet endroit. S'il s'agit d'un simple rappel de douleur, elle vous empêche pas de vivre.

Les douleurs de rappel se produisent lorsque les surcharges passent de nouveau là ou elles se trouvaient au moment où vous avez eu mal quelques moi ou quelques années auparavant. Cette supposition s'appuie sur le fait que certains symptômes qui avaient trop vite disparu sous l'effet d'un médicament puissant peuvent réapparaître avec le Bain Dérivatif. Les douleurs de rappel se produisent lorsque les surcharges passent de nouveau là ou elles se trouvaient au moment où vous avez eu mal quelques moi ou quelques années auparavant. Cette supposition s'appuie sur le fait que certains symptômes qui avaient trop vite disparu sous l'effet d'un médicament puissant peuvent réapparaître avec le Bain Dérivatif.

Si vous avez une maladie occasionnelle, ce n'est pas une contre indication au Bain Dérivatif, au contraire, vous avez intérêt à en faire plus intensivement. Vous pouvez aller jusqu'à quatre fois une demi-heure dans la journée si cela vous revitalise.

Si vous avez une maladie chronique. N'en faites pas si cela vous épuise ! Par contre si vous sentez que vous êtes en meilleure forme, sachez que vous en aurez besoin pendant des années.

L'idéal est de pratiquer le Bain Dérivatif tous les jours. Mais si votre emploi du temps est trop chargé, quatre fois par semaine sont un minimum. Trois fois par semaine correspondent à un entretien. Des périodes de trois semaines à raison d'une séance par jour sont excellentes.

Mais si vous avez l'intention de remodeler votre corps, de retrouver des mensurations perdues, de redonner à vos muscles un tonus convenable (pour qu'ils ne soient plus avachis, pas pour les faire gonfler ! ) vous aurez intérêt, selon votre état actuel, à le pratiquer tous les jours durant plusieurs mois, parfois un ou deux ans.

Vous devez sentir un "mieux". Le premier indice qui vous montre que vous avez trouvé la bonne durée et la bonne fréquence est que très rapidement, en quelques jours, vous devez sentir un "mieux". L'un dit qu'il se réveille en pleine forme le matin, l'autre qu'il dort plus profondément la nuit, le troisième qu'il n'est plus constipé, un autre encore qu'il se sent plus calme, qu'il s'énerve moins à son travail ou qu'il a moins envie de café ou d'alcool.

Au bout d'une semaine, il se passe forcément quelque chose si vous avez trouvé votre rythme.

Nous recommandons cette méthode car elle est très douce et ne provoque pas d'élimination brutale. Elle est idéale pour accompagner des débuts en macrobiotique et éviter des réactions intempestives. Il faut tenir compte cependant qu'elle peut être très fatigante. Ne pas appliquer plus d'une minute à de jeunes enfants et pour les personnes âgées, attention à l'épuisement.

Réactions possibles du corps :

Il est fréquent lorsque l'on commence les Bains Dérivatifs, de constater l'apparition de petits boutons sous la peau, que l'on devine à la palpation. Cela ne vous défigurera pas, vous les sentez sous vos doigts. Ces petits boutons sont une première réaction qui dure en général deux jours, plus rarement une semaine Si vous avez déjà une vie et une alimentation très saines, vous n'aurez pas de petits boutons.

Vous pouvez aussi avoir l'impression d'être très fatiguée le soir, vous dîtes aussi que vous ne pouvez plus lire dans votre lit, vous vous endormez dès que vous êtes allongé. C'est que votre corps réapprend à répondre aux commandes naturelles. En principe vous devez, dans le même temps, vous lever en pleine forme le matin et ne pas ressentir de fatigue dans la journée, sauf si vos repas sont mal équilibrés.

France Guillain m'a répondu au sujet des angoisses ou déprime qui peuvent survenir les premiers temps suite aux bd : elle dit -je cite-

"oui ça peut arriver car les "vieilles graisses" emmagasinent des émotions, mais ça passe vite".

Je me permet également de faire passer le message suivant : n'hésitez pas à lui écrire ou lui téléphoner !! Si c'est par mail : elle en reçoit environ 60 par jour donc de préférence ne pas faire un mail long, et ne lui poser qu'une question par mail, ça lui permet de répondre plus vite. C'est ce qui s'est passé pour moi car j'ai écrit hier et j'ai eu la réponse ce matin en ouvrant ma boite mails.

Pour un bébé ou enfant, lallonger, une serviette sous les fesses (ou alors laisser la couche dessous en cas de pipi ! ) bien lhabiller + jambes au chaud et passer le gant de chaque coté le laine.

Je pratique les bains dérivatifs depuis 4 ans. Il existe un livre sur cette méthode qui vous donnera encore plus de renseignements si vous en souhaitez :

France GUILLAIN.

Le bain dérivatif, 100 ans après Louis Kuhne.

Editions du ROCHER (89 Fr).

Cela vous prendra peut-être un peu de temps de le faire chaque jour, mais pas plus que la pratique d'un sport pour un résultat identique sur l'organisme.

Avec les Bd, on ne perd pas ses muscles et ceux-ci restent fermes, même sans faire de sport.

POURQUOI CA MARCHE ?

Cest une réaction mécanique, il ny a pas besoin dy croire ou de faire une prière.

C'est dû aux fascias, membranes entourant les muscles et les organes et présentes dans tout le corps, même dans le crâne. Elles sont faites du même tissu que l'intestin et lui sont directement reliées. Leur rôle est de nettoyer l'organisme et les Bd les font "vibrer" et ainsi ramener tous les déchets vers l'intestin. Il existe des Kiné fasciothérapeutes.

DURÉE ET FRÉQUENCE.

Pour les adultes.

Normalement, 10 mn (ou 15 si on pèse plus de 70 kg) une ou deux fois par jour suffisent pour avoir des résultats. Mais :

DURÉE : chacun doit trouver son rythme selon quelques critères : La durée du bain va de 10 min. À au moins une heure au plus. Une fourchette de 10 à 30 min. Est très satisfaisante pour la plupart dentre nous. Il faut savoir que 20 min. Daffilée agissent plus fort que 2 fois 10 min. Mais attention : plus la durée est longue et plus vous éliminerez, mais aussi plus vite vous vous épuiserez. Il faut toujours traiter notre corps en douceur, il nous le rend bien !

FRÉQUENCE : combien de fois par jour, par semaine, par mois, par an ? Là aussi, tout dépend de plusieurs facteurs : en règle générale, ne dépassez pas 2 heure deux fois par jour. Lidéal est de pratiquer tous les jours. Mais si votre emploi du temps est trop chargé, 4 fois par semaine sont un minimum. Pour remodeler votre corps, retrouver des mensurations perdues, vous aurez intérêt, selon votre état actuel, à le pratiquer tous les jours durant plusieurs mois, parfois un ou deux ans.

Au bout dune semaine, il se passe forcément quelque chose si vous avez trouvé votre rythme.

Retenez que dans tous les cas de figure, le bain dérivatif ne doit jamais épuiser.

Le seul frein à la pratique des Bd est le temps quil nous faut lui consacrer… mais il suffit de se réserver un laps de temps de 20 mn dans la journée pour sa santé ! On fait bien des sacrifice-temps pour le sport, le shopping, la Télé, pourquoi pas pour sa santé ?

Si vous possédez un bidet :

Et que l'endroit vous paraît agréable, vous devez vous asseoir sur le bord du bidet, sans mouiller les fesses. Une petite planche posée en travers peut aider certaines personnes.

Vous remplissez votre bidet d'eau fraîche mais pas glacée. En hiver, vous avez intérêt à tiédir l'eau. Cela ne doit vous glacer ni la main ni la peau. Il vaut mieux commencer avec de l'eau agréablement tiède, quitte à rajouter de l'eau froide ensuite. Il est inutile et même mauvais de se martyriser sous le prétexte que l'on nous a enseigné depuis des siècles qu'il fallait souffrir pour se faire du bien ! Il faut absolument trouver le moyen de rendre agréable ce temps que l'on se consacre.

Si vous n'avez pas de bidet :

Vous pouvez utiliser un seau bien solide et aux bords épais en travers duquel vous poser une planche. Vous pouvez aussi vous asseoir sur une chaise en plastique et poser votre seau au dessous. Attention de ne pas avoir à vous plier en deux pour mouiller le gant ! Il est conseillé de s'installer dans un lieu agréable, bien chauffé, et de prévoir une occupation qui ôte le sentiment de perdre du temps. Ainsi vous pouvez vous organiser de sorte que vous pourrez lire, écouter de la musique, regarder une émission intéressante (si la télé est dans votre chambre ou si vous êtes seul).

APRÈS LE BAIN DÉRIVATIF, il faut se réchauffer de lextérieur afin daccentuer et prolonger le rafraîchissement interne et favoriser la détente des fascias. (Toutes à vos couettes ! ! !) Proximité des repas : ne faites pas de bain dérivatifs en sortant de table, vous avez besoin de chaleur interne pour digérer. Attendez alors au moins 1h 30 à 2 h après un repas pour un nouveau bain.

(Javoue que personnellement, après le Bd je me rhabille normalement et le fait de maffairer dans la maison me maintient au chaud ! ).

Il faut bien faire la différence entre ce que vous avez envie dobtenir comme effets du bain dérivatif et ce que.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


50793
b
Moi aussi !
18 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages