Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Polémique sur les implants électroniques

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 679 lectures | ratingStar_85839_1ratingStar_85839_2ratingStar_85839_3ratingStar_85839_4

  prétextes médicaux comme faire valoir et instrumentalisation du corps médical destinée à l'expansion des implants électroniques. Février 2006 Proposition d'analyse et de réflexion sur le rôle des médecins et des acteurs médicaux et paramédicaux, quant audéveloppement et à l'usage des implants électroniques dans leur pratique de soins. Le développement fulgurant ces dernières années des puces électroniques implantables augure d'unmésusage : ceci découle du désir des promoteurs de développer de nouveaux marchés très lucratifset du souhait d'autorités politiques, démocratiques ou non, d'avoir un outil supplémentaire de "gestion" des populations. L'exemple des Etats-Unis est révélateur d'une certaine tendance qui commence à faire tache d ? Huilede par le monde. Là bas, la promotion de ces technologies à visée médicale a pris de l'avance.Ceci a commencé par l'usage de bracelets électroniques destinés a priori au meilleur suivi de patientsaux pathologies lourdes et chroniques. Bien évidemment, cela ne suffit pas : Une société créatrice d'implants électroniques, VeriChip Corpo--ration ? (3) propose leur introduction dans le corps des patients. Les implants regrouperont au départun numéro d'identification et un accès au dossier médical. Déjà de nombreux hôpitaux américains ont adopté la technologie d'identification Verimed ? De cettesociété, dans leurs services d'urgences.  Ainsi les patients implantés pourront être y être scannés.Au-delà des arguments médicaux se cache un puissant lobbying : Tommy Thompson, l'ancien Secrétaired'Etat à la santé et aux services humains du gouvernement Bush,  a quitté son poste auprintemps 2005 pour faire partie du conseil d'administration de VeriChip Corporation ? , entrepriseleader sur le marché des implants sous-cutanés. Ceci révèle le lien entre les institutions officielles etcette entreprise. Un deuxième élément ? La FDA, organisme gouvernemental qui délivre les autorisationspharmaceutiques de mise sur le marché, a émis beaucoup de réserves  quant à lacommercialisation de cet implant (danger lors d'IRM, migration du dispositif, infection douloureuse encas de cassure du matériel, etc) et malgré cela elle a autorisé sa diffusion.3e élément : VeriChip Corporation ? Est une filiale de Applied Digital. Ce dernier a été et est toujoursun fournisseur régulier du gouvernement américain par le biais d'une autre filiale, GovernmentTelecommunications, Inc. (GTI). Grâce à elle, c'est 50 % des revenus d' Applied Digital en 2004. Etcette année là, une modification favorable du contrat qui reliait GTI et le gouvernement fédéralfavorisera le développement du produit phare actuel Verimed ?  ______________________________________________ Comme les sociétés du même genre, les objectifs de VeriChip Corporation ? , s'appuient sur desarguments médicaux ou humanitaires, pour favoriser l'acceptation par le public de la nécessité et dubien-fondé de cette technologie, et donc de l'y accoutumer. Progressivement les champs d'applicationde cet outil seront étendus et il sera plus facile de le faire admettre pour d'autres objectifs.C'est en partie la question qu'a soulevée un sénateur américain, Marlin Schneider, qui craint lesdérives sécuritaires ayant cours aux Etats-Unis  . Ce sénateur redoute un usage anti démocratiquedes implants sous-cutanés aux USA. (En rappel : le Patriot Act restreint considérablement les libertésfondamentales aux USA et en Europe, en particulier en France, les lois Perben 1 et 2 suivent la mêmelogique.).   Des craintes justifiées : Tommy Thompson (L'ancien Secrétaire d'Etat à la santé, membre du CA deVeriChip Corporation ?! ) et gouverneur du Wisconsin, a envisagé un projet de loi en 2005 rendantobligatoire la mise en place de ces implants à toute la population américaine. D'autre part, un autreprojet de loi de l'administration républicaine visait, sous couvert de sécurité et de lutte contre leterrorisme, à injecter la micro-puce aux enfants, dès leur naissance. "   ______________________________________________ En Europe, le phénomène de dissémination de la technologie des implants suit le même parcours. EnFrance, la politique actuelle est de favoriser la dissémination des bracelets électroniques en milieuhospitalier : leur utilisation systématique est prévue dans les maternités du Havre fin 2007 . Pour lespersonnes atteintes de maladie d'Alzheimer, le port de bracelets électroniques est envisagé afin detranquilliser personnels médicaux et familles. Aspects du lobbying français : Un ouvrage portant le nom de "Livre Bleu" , , édité par le Gixel (Groupement des industries del'interconnexion des composants et des sous-ensembles électroniques) , condense les attentes de cesentreprises. Ce livre vise entre autres à familiariser le public avec la biométrie et toutes lestechnologies de communication ainsi que celles utilisant des puces RFID. Ce rapport a été remis auministre délégué à l'Industrie, Monsieur Devedjian, en 2004 pour officiellement demander le soutiendes autorités… On peut sérieusement se poser la question du temps qui passera entre la vulgarisation des braceletsélectroniques auprès du public français et la transition vers la dissémination des implants souscutanés.  [u]Selon Norbert Paquel consultant spécialiste du milieu médical, interviewé le 14 janvier 2006par un journaliste d'Europe 1, dans le cadre des rencontres d'Autrans :  Il déclare "que d'ici 10 ans toutes les personnes sous traitement médical, le diabète étant cité, seraient suivies médicalement sur Internet via une puce sous-cutanée implantée, celle-ci indiquant auxmédecins leurs paramètres biologiques, ainsi que le suivi (ou non) du traitement prescrit. Dessanctions sont prévues en cas de non respect du traitement. Le journaliste a dit : "Ce n'est passérieux, c'est une plaisanterie ? " - Réponse : "Absolument pas, dans 10 ans cela se passera ainsi."  .
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


85839
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages