Histoire vécue Santé - Maladies > Autres      (5028 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tout savoir sur les médicament génériques

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 546 lectures | ratingStar_46337_1ratingStar_46337_2ratingStar_46337_3ratingStar_46337_4

Définition du médicament générique. Le principe du médicament générique est d'utiliser les molécules de produits dont le brevet de protection est tombé dans le domaine public. Le brevet d'un médicament dure 20 ans à partir du moment de son dépôt. Compte tenu du temps de développement d'une nouvelle molécule, le brevet ne couvre que de 10 à 12 années d'exploitation effective. Les trois dimensions du générique. Le générique a trois dimensions : · ; une dimension juridique : qui délimite les conditions de son existence, ces produits ne sont plus protégés par un brevet. · ; une dimension thérapeutique : qui définit les conditions de son utilisation, les génériques sont des médicaments strictement identiques à des médicaments existants. · ; une dimension économique qui en fait tout l'intérêt auprès des gestionnaires des systèmes de santé. Car ces médicaments n'ont pas à amortir des frais de recherche et développement, ni à payer des redevances d'exploitation ; ils sont donc moins chers. Quelles économies pour l'assurance maladie ? Les prix du médicament en France sont bas. On ne peut donc logiquement pas attendre de l'introduction des médicaments génériques une économie "mirobolante" , mais une économie quand même. Le développement du générique génère potentiellement des économies pour l'assurance maladie car, toutes choses égales par ailleurs, son coût est en moyenne de 30 % inférieur à celui de la spécialité de référence. L'économie réalisée est donc égale à "0,3 x M" où M est la valeur de la part de marché où la substitution a été réalisée. L'assurance maladie attend dans les années à venir une économie de l'ordre de 457 millions d ? Million d ? . Celle réalisée en 1999, à la suite de la mise en place du droit à la substitution et de l'accord passé avec les pharmaciens est estimée à 45,7 millions d ? . L'impact de l'arrivée des génériques dépasse, par ailleurs, largement le cadre strictement financier du budget médicament. Il s'agit en effet d'une évolution dans l'attitude de pre… ion, dont on ne peut raisonnablement pas occulter les conséquences psychologiques à plus long terme. Génériques et patients. Du fait des idées reçus concernant le médicament générique (mauvaise qualité, produit au rabais,…) , les patients ont pendant longtemps montré beaucoup de réticence à leur égard. Aujourd ? Hui les choses ont changé et les récents sondages montrent que le générique bénéficie d'une meilleure image de marque auprès du grand public. Le récent sondage réalisé par la SOFRES auprès d'un échantillon de 1 000 patients représentatif de la population française, en août 2001, montrait que les patients considèrent dans une très grande majorité le médicament générique comme aussi efficace (79 %) et sûr (63 %) que le médicament d'origine. Par ailleurs, près des ¾ des personnes interrogées le considère comme plus économique que le produit princeps. Aussi lorsqu'un pharmacien leur propose un médicament générique 60 % des personnes interrogées l'acceptent systématiquement et 21 % parfois. Ils sont seulement 7 % à le refuser. Il est à noter que pour 11 % des enquêtés il n'y a pas eu de proposition de substitution. Toutefois ils ne sont qu'un tiers a avoir déjà demandé à leur médecin de leur prescrire un générique. Génériques et médecins. On constate une évolution, récente mais marquée, des médecins en faveur des médicaments génériques. En effet, et indépendamment des incitations financières, les génériques sont aujourd ? Hui mieux connus et ne suscitent par conséquent plus de craintes. On l'a vu, les génériques sont le pendant d'une politique de recherche et d'innovation pharmaceutiques, la qualité des produits est contrôlée,… Il n'en reste pas moins que les médecins ignorent bien souvent le nom des molécules (car il n'est pas ou peu enseigné pendant les études médicales). La pre… ion sous D.C.I., corollaire du développement des génériques, est donc rendue plus difficile. De surcroît, les médecins ont souvent une forte loyauté à la marque, et aux laboratoires qu'ils savent être innovants. Mais ces tendances traditionnelles tendent aujourd ? Hui à s'éroder, du fait d'une meilleure connaissance des produits génériques et d'une préoccupation croissante des médecins pour les coûts. Les évolutions récentes en Allemagne et aux Etats-Unis montrent une érosion très nette de l'attachement à la marque. La mise en place d'enveloppes financières opposables réunissant les honoraires et le montant des pre… ions va très probablement amener les médecins à prescrire de plus en plus de médicaments génériques. Ils auront en effet tout intérêt, à efficacité thérapeutique et sécurité équivalentes, à favoriser les médicaments les moins coûteux.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


46337
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Piler les medicaments reduit ieur efficacite? - medecine veterinaire

image

Coucou jeanine. Je pense qu'en fin de compte c'est la seringue qui serait le plus pratique. C'est ce que je fais et moi aussi je me suis posée la question si les médicaments gardaient la même efficacité en les écrasants donc j'ai posé la...Lire la suite

Bebe de 2 mois brule a la tempe - sante de l'enfant

image

Bonjour, Voilà je viens ici car j'ai besoin de parler de ce qui nous est arrivé hier soir… comme le titre l'indique notre petit bébé de 2 mois a une brûlure au niveau de la tempe droite, mon mari l'avais dans les bras et a voulu retirer une...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Greffé du coeur
Voir tous les  autres témoignages