Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Autres      (1764 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ca gache ma vie sentimentale

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 21/04/13 | Mis en ligne le 22/05/14
Mail  
| 617 lectures | ratingStar_528264_1ratingStar_528264_2ratingStar_528264_3ratingStar_528264_4
J'ai lu toute la conversation, et étant une grosse asthmatique je saisis bien le problème, je dirais surtout que je le ressens bien. Je rejoins Babe-alone sur le fait que les gens ont tendance à minimiser par réflexe "d'auto-défense", mais pas seulement de mon point de vue, je ne vais pas lancer un débat politique, ce n'est pas le sujet je le sais , mais il y a un revival des valeurs réactionnaires où seul l'Homme fort, costaud, vigoureux, jamais malade est valable. Celui ou celle qui a le malheur d'avoir hérité de mauvais gênes est souvent mal considéré, d'ailleurs le problème de santé est souvent nié, malade = assisté, profiteur, cancer de la France… J'entends souvent des gens vanter "la sélection naturelle", jusqu'au jour où eux aussi ont besoin de soins bien sûr… et oublient leurs belles idées "humanistes". Mais passons, donc oui avoir une maladie chronique est quelque chose de pénible, qui peut bien sûr engendrer une fatigue supplémentaire, et c'est à prendre en considération. Personnellement, je n'ai jamais eu de souci pour avoir de longues relations malgré ma fragilité respiratoire. Je prends soin de moi, je travaille ou en cherche en période creuse, je m'intéresse à pas mal de choses, je fais un peu de sport pour m'entretenir, j'aime la mode, je suis d'un naturel joyeux, et ma maladie ne transparaît pas dans mon comportement. MAIS : Je ne me mets jamais en difficulté pour plaire à autrui, je ne supporte pas le tabac (je m'étouffe même dans un environnement de fumeurs) je ne vais jamais dans une soirée où les gens fument, je n'essaie pas d'être comme les autres car je ne le suis pas et je l'ai admis. Comment je fais ? Il y a quelques années, en couple, j'ai prévenu mon copain rapidement de mon souci et lui ai dit que je ne pouvais pas fréquenter un endroit enfumé. Ses amis ont été au courant et lors des soirées qui se déroulaient chez eux, ils avaient la gentillesse de fumer sur le balcon. Je n'imposais rien, mais je ne me forçais en rien non plus, je crois qu'il est important d'assumer. (Je précise que je me trouve toujours des compagnons un peu casaniers aussi, pas "tout feu tout flamme" ). A mon sens, côtoyer quelqu'un qui t'impose de suivre un rythme que tu ne peux pas, ou qui te met la pression pour subir un environnement défavorable pour ta santé n'est pas quelqu'un qui a des sentiments pour toi. Après il est nécessaire d'être TOI, tu n'es pas qu'une maladie chronique, tu es TOI, avec tes qualités, tes défauts, tes sautes d'humeur, ta sensibilité, tes joies, et tes peines, ton corps, ton visage, tes expressions… Bref, tu t'identifies trop en tant que maladie et non en tant qu'individu. Pour ma part, je ne suis pas une paire de "poumons inflammatoires" comme tu n'es pas juste "un intestin inflammé et une peau réactive". Après évidemment plus facile à dire qu'à surmonter, j'imagine aisément que ce ne doit pas être facile tous les jours.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


528264
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma pelade - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour à tous !! Je voulais raconter mon histoire dans le but qu'elle puisse peut-être aider certaines personnes… J'ai tellement lu de forum en restant caché sans me manifester que maintenant je me dis que c'est à mon tour. A l'âge de 13 ans...Lire la suite

Nos loulous malades : le post des angoisse(e)s

image

Bonsoir je peux me joindre a vous ? Voilà j'explique mon histoire… enfin celle de Farad. Farad est une écaille de tortue de 4 ans et demi. Il y a un mois elle a commencé à vomir et perdre du poids. Au début on a mis ça sur le compte du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages