Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Autres      (1764 témoignages)

Préc.

Suiv.

cancer glande cortico surrénale : monstrueux

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 42 ans
Mail  
| 1942 lectures | ratingStar_115477_1ratingStar_115477_2ratingStar_115477_3ratingStar_115477_4

Le 30 avril 2005, Benoît, mon mari, s'éteignait des suites de ce terrible cancer à 41 ans, . Je cherche encore pourquoi, comment, je suis révoltée, ce cancer est monstrueux… Les médecins ont essayé une chimiothérapie, le lysodren ne marchait pas et Benoît n'a pas supporté. Sa maladie a été découverte le 27 décembre, lors d'une échographie des reins, il a été opéré d'une tumeur de 12 cm de diamètre le 24 janvier, puis la chimiothérapie a été démarrée un mois après. Il a été remarquablement suivi par un personnel médical très attentif et compétent à Grenoble, chirurgiens, oncologue, responsable des soins palliatifs,… etc, il a également rencontré un spécialiste de ce type de cancer à Lyon. Mais ce dernier, éminent professeur reconnu sur le plan mondial, a totalement manqué de tact quand il nous a annoncé brutalement que sa maladie était incurable, que son degré d'agressivité était de 9 sur une échelle de 9… C'était lui annoncer sa mort et l'inutilité de son combat… C'était horrible… Benoît a beaucoup souffert physiquement et psychologiquement, mais il nous a soigneusement caché, pour autant qu'il l'a pu, ces douleurs. Il a souhaité se battre, essayer les traitements qu'on lui proposait pour contribuer, modestement, à cette lutte inégale contre ce cancer monstrueux.Nos deux enfants (3 et 6 ans) gardent une magnifique image de leur Papa plein de dignité et d'élégance, que j'essaie d'entretenir à travers un blog qui lui est dédié. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage, de lucidité et d'amour, soyez accompagnés par des gens compétents, médecins, infirmières, psychologues, dans cette bataille ; ne restez pas seuls, la ligue contre le cancer doit vous donner les moyens de vous aider, c'est son rôle. Rien n'est plus important que ceux qui souffrent auprès de vous, consacrez-leur toute votre énergie, tout votre temps, si vous le pouvez. Envoyez-leur toutes les ondes positives, toute la beauté et l'amour dont ils ont besoin. Profitez de chaque moment avec eux, car leur vie est fragile, et leur combat terrible.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


115477
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma pelade - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour à tous !! Je voulais raconter mon histoire dans le but qu'elle puisse peut-être aider certaines personnes… J'ai tellement lu de forum en restant caché sans me manifester que maintenant je me dis que c'est à mon tour. A l'âge de 13 ans...Lire la suite

Nos loulous malades : le post des angoisse(e)s

image

Bonsoir je peux me joindre a vous ? Voilà j'explique mon histoire… enfin celle de Farad. Farad est une écaille de tortue de 4 ans et demi. Il y a un mois elle a commencé à vomir et perdre du poids. Au début on a mis ça sur le compte du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages