Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Autres      (1764 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai une grosseur au sein

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 1950 lectures | ratingStar_53399_1ratingStar_53399_2ratingStar_53399_3ratingStar_53399_4

7 mois après la naissance de mon fils une grosseur pousse dans mon sein. Je préviens le médecin ils me drainent le sein en me disant ne vous inquiété pas sa arrive souvent pendant l'allaitement.  

 

1 mois après mon drainage cette grosseure reste donc ils décident de faire un prélèvement. Après résultats, ils me lancent comme une balle de pig-pong d'un scanner à l'autre (IRM, Cytigraphie osseuse, scanner du thorax et prise de sang etc…). Nouvelles Madame vous devez vous faire opérer car c'est un tumeur phyllode à tendance sarcome. Ok je me fais opérer je ne paniquais pas trop encore car j'avais pas eut le temps de réaliser ce qui m'arrivait.  

 

Après l'extraction de la tumeur une semaine plus tard toujours aucunes nouvelles de la sorte de tumeur. Toujours dans mon lit d'hopital et un matin, tout les médecins arrivent dans ma chambre avec une tête d'enterrement et me disant oui vous avez il faudra peut être faire de la chimo et radio. Il y aurait un risque et nous devrions enlever votre seins et ils étaient dix devant moi aucun me disaient quel sorte de tumeur j'avais. J'ai décider d'appeler mon oncologue le premier que j'ai vu. Il m'a toute suite dit : Madame vous avez un sacrome cela n'est pas bien du tout ce sera chimio et radio. WAOU j'ai raccroché le téléphone me suis mise à pleurée sans rien comprendre le médecin de l'hopital et venu et était faché que mon oncologue me dise ceci car ils préféraient attendre. Je lui ai dit attendre quoi ! Vaut mieux savoir. Je pense le pire dans cette maladie c'est l'attente des résultats et aussi le peut d'information et le vague des médecins.

 

Après ce mis en route faut-il garder son sein ? A ce moment là j'ai demandé à mon oncologue si je ne fais pas le traitement toute suite est-ce grave il m'a dit faut pas tarder mais dans deux mois c'est bon mais faudrait commencer vite.

 

A ce moment là, j'ai enfilé mes baskets et j'ai conduit à Bern, Lausanne pour voir les professeurs d'oncologie dans ces hopitaux. A Bern il m'a dit il faudrait enlever le sein. A Lausanne au CHUV ils étaient horrible sens psychologie. J'ai vu le professeur Levraz qui me dit : Il faut enlever fautre sein et faire de la radiothérapie jusque au milieu du dos et la chimio et vite car les sarcomes sont des tumeurs très dangereuses ! Demain, vous avez rendez-vous avec Pr. Wyss le chirurgien thoraxal du CHUV. Le lendemain je vais voir ce professeur il me dit mon dieu il va falloir vous opérer jusqu'en haut du cou et prendre de la peau dans votre dos. Ha je lui dis c'est affreux si je le fais pas j'ai une chance de vie réstrinte ? Il me dit oui 3 ans. Il me dit : comme le sarcome était prêt des côtes il va falloir creuser et aller loin dans le torax je vous opaire la semaine prochaine. Je lui dis exclus vous faite rien si je dois vivre trois ben autant le vivre bien avec mon fils que toute collée. Et pourquoi me couper en deux pendant l'opération ! Sur ce fait je contact le chirurgien qui m'a opérer et lui explique il me dit : c'est ridicule ! Je contact mon oncologue à Genève qui me dit : exclus je garde le sein. Après il me propose de l'envoyer au Etats Unis au Anderson Cancer Center. Nous envoyons donc un bout de tumeur là-bas au professeur spécialisé dans le sacrome. Les Etats Unis disent garder le sein mais faite de la chimio suivie de radiothérapie. Mon oncologue me demande si il peut demander encore à un professeur à Lyon (France). Le professeur de Lyon dit : garder le sein suivie de chimio et radio.  

 

Dans ma tête je me suis dit : USA garder le sein, Lyon garder le sein, Nyon garder le sein et Genève garder le sein. Cela me faisait : 4 instituts avec la même remarque donc j'opte pour garder mon sein. Il fallait bien réfléchir car avec un enfant de 6 mois il vaut mieux pas risquer.

 

Sur ce je recontacte le grand professeur Levraz qui représente la Suisse (petit pays) et lui dit : Je ne vais pas faire l'opération que vous me proposez avec des collages de peau. Je vais garder mon sein. Le professeur me dit : mais il faut juste enlever votre sein le profeeseur du thorax à mal compris ce que je voulais. Je lui dit : Non désolée je garde tout car les Etats Unis me conseil de garder ! Le professeur dit : Comment à qui avez vous envoyer votre tumeur. Ce n'est pas un docteur compétant qui vous dis ceci ! C'est ridicule ! Je lui dit : Ecoutez le professeur Benjamin de ANderson Cancer Center Texas est le spécialiste du sarcome c'est son domaine le sacrome. Il en voie 20 par mois alors qu'en Suisse vous envoyez 20 par année ! Le professeur Levraz : vous faites ce que vous voulez mais sachez que votre décision et ridicule et que vous n'êtes meme pas sure que ce professeur soit compétant ! Il me racroche prèsque qu nez.

 

Conclusion de cette histoire : Il ne faut jamais ce pécipiter dans l'angoisse il vaut mieux prendre du recule. Pour moi un bon médecin c'est celui qui ira voir dans d'autres pays pour des conseils sur une tumeur rare que celui qui pense connaitre tout. Merci Doctor Irlé pour votre grande sagesse et pour avoir décider de demander ailleurs.

 
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


53399
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma pelade - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour à tous !! Je voulais raconter mon histoire dans le but qu'elle puisse peut-être aider certaines personnes… J'ai tellement lu de forum en restant caché sans me manifester que maintenant je me dis que c'est à mon tour. A l'âge de 13 ans...Lire la suite

Nos loulous malades : le post des angoisse(e)s

image

Bonsoir je peux me joindre a vous ? Voilà j'explique mon histoire… enfin celle de Farad. Farad est une écaille de tortue de 4 ans et demi. Il y a un mois elle a commencé à vomir et perdre du poids. Au début on a mis ça sur le compte du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages