Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Autres      (1764 témoignages)

Préc.

Suiv.

Malgré sa maladie, ma mère est très sereine

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1128 lectures | ratingStar_68999_1ratingStar_68999_2ratingStar_68999_3ratingStar_68999_4

Ma mère s'est fait diagnostiquer un cancer de la vésicule, avec métastases au foie ainsi qu'au péritoine (ce qui "entoure" l'intestin) aux environs du 15 février. Au départ, elle allait consulter pour un mal de ventre, croyant qu'il était dû au stress causé par l'hospitalisation de son père suite à un ACV. Suite a une échographie, ils ont découvert le cancer. Je l'ai accompagnée chez le médecin pour la "confirmation"

Sur le coup, j'ai eu un choc, évidemment. J'ai 25 ans, ma mère 54. Résumer sa vie pour dire à quel point elle ne mérite pas cette maladie (comme personne d'ailleurs) serait trop long. Comme d'essayer d'expliquer pour quelles raisons elle accepte et se "résigne" à cette finalité de sa vie. Le cas de ma mère est différent. Elle est très sereine. D'un tempérament dépressif et stressée, elle est passée à une attitude sereine, assurée et confiante. Elle n'a pas peur de mourir, tout ce qu'elle désire, c'est de ne pas souffrir. Malgré toute la peine que sa maladie peut me faire vivre, je respecte à 100% sa façon de le vivre.

Pour le moment, c'est "facile" à vivre. Son état d'esprit, une merveilleuse communication et la présence de beaucoup de gens qui l'aiment rendent l'épreuve moins tragique, si on peut dire. On parle beaucoup de nos sentiments, de "technicalités" aussi…

Au début, j'avais de la peine pour elle. Puis, voyant qu'elle n'en avait pas vraiment elle-même, j'en ai alors eu pour moi. Ensuite, je me suis dit que tous passent par ces épreuves et que par rapport à la fin de la vie, nous avons de la "chance" dans notre malchance, que nous avons encore du bon et beau temps à vivre ensemble, ma mère, ma soeur, moi et sa famille et ses amis.

J'en viens à ce qui me tracasse le plus présentement. Les médecins considèrent qu'une opération serait inutile, que le cancer pourrait être plus étendu qu'ils croient (bien qu'ils n'aient rien trouvé dans les seins, estomac, colon, etc…) La chimio "douce" n'est pas indiquée non plus puisque le cancer est trop avancé. Finalement, il semble qu'il n'y a rien à faire, sauf attendre… Lorsque je pense à tout ça, j'aurais tendance à m'imaginer une femme alitée, faible, etc…

Au contraire !! Ma mère n'a qu'un mal de ventre, maintenant soulagé avec des médicaments pas trop forts encore (pas de morphine). Je vais chez elle (ou chez moi, puisque j'ai "grandi" ici) a toutes les deux semaines depuis le début de février et rien n'a changé. Elle est pareille, aussi en "forme". Elle ne travaille plus, mais sinon, voit ses amies, sa famille, prend des marches, fait les courses, lit beaucoup et écoute des films… Présentement, elle dort bien, je l'entends ronfler !!

Son médecin ne peut pas donner de "temps" (6 mois, un an, deux ans ? ). Elle ne fera aucune chimio, puisque de toute façon, cela ne pourrait pas la guérir, c'est sa décision. J'ai vraiment de la difficulté à "réaliser" que sa condition se détériorera. Mon cerveau ne PEUT même pas imaginer qu'elle aille moins bien un jour.

D'un coté, je me sens pressée par le temps, car je voudrais lui écrire de belles choses, passer le plus de temps avec elle… Mais d'un autre coté, on dirait que je suis convaincue d'en avoir encore, du temps… mais pas si sûre, finalement.

J'aimerais savoir un peu comment bien vivre avec le fait de ne pas avoir le temps de tout faire ce qu'en d'autres occasions (mort subite, par exemple) je n'aurais pas fait, comment ne pas me sentir coupable ou encore comment faire pour réaliser pleinement la situation quand ça ne parait pas encore…

C'est difficile à résumer, mais j'ai peur de manquer de temps, en même temps que je suis incapable de réaliser que les choses vont changer puisqu'on a aucune idée de "quand"…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


68999
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma pelade - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour à tous !! Je voulais raconter mon histoire dans le but qu'elle puisse peut-être aider certaines personnes… J'ai tellement lu de forum en restant caché sans me manifester que maintenant je me dis que c'est à mon tour. A l'âge de 13 ans...Lire la suite

Nos loulous malades : le post des angoisse(e)s

image

Bonsoir je peux me joindre a vous ? Voilà j'explique mon histoire… enfin celle de Farad. Farad est une écaille de tortue de 4 ans et demi. Il y a un mois elle a commencé à vomir et perdre du poids. Au début on a mis ça sur le compte du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages